Acide aspartique

Cet article est à compléter. Il concerne la Chimie.
Améliore-le ! (Aide)
Les asperges contiennent pour 100 g environ 555 mg d'acide aspartique.

L'acide aspartique (C4H7NO4 ) est un acide aminé faisant partie des acides protéinogènes, c'est-à-dire qu'ils sont à la base de la création des protéines, il est dit non-essentiel car l'organisme peut le fabriquer de lui-même contrairement à d'autres acides aminés qui doivent être apportés de l'extérieur. L'acide aspartique apparaît dans le cycle de l'urée, où l'ammoniac est transformé dans le foie en urée (principale composante de l'urine). Il est également un des composés à la base de l'ADN.

L'acide aspartique a été découvert en 1827 par Auguste-Arthur Plisson, un chimiste français en portant du jus d'asperge à ébullition.

L'acide aspartique permet d'améliorer la mémoire et l’apprentissage, outre cela l'acide aspartique augmenterait aussi le nombre et la qualité des spermatozoïdes en augmentant la quantité de testostérone et de progestérone.

On en trouve le plus dans les viandes animales (notamment la dinde) et les haricots rouges

Portail de la chimie   Tous les articles sur la chimie et les grands chimistes.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.