Allemand

Allemand
Nom d'origine Deutsch
Pays Allemagne, Autriche, Belgique, Liechtenstein, Luxembourg, Suisse, Pologne, Roumanie, Namibie, Brésil, Danemark.
Nombre de locuteurs 951-100 millions (langue maternelle)
5-100 millions (langue étrangère)
Classification linguistique
Classification par famille - langues indo-européennes
- langues germaniques
- Allemand
Statut officiel
Langue officielle de Allemagne
Exemple
Échantillon Article premier de la Déclaration des Droits de l'Homme (voir le texte en français)

Artikel 1

Alle Menschen sind frei und gleich an Würde und Rechten geboren. Sie sind mit Vernunft und Gewissen begabt und sollen einander im Geist der Brüderlichkeit begegnen.
Modifier voir modèle  modifier

L'allemand est la langue la plus parlée dans l'Union européenne. C'est une langue officielle en Allemagne, en Autriche, en Suisse, au Liechtenstein, au Luxembourg, en Belgique et dans le Nord de l'Italie. On le parle aussi dans d'autres régions du monde comme, par exemple, le Brésil ou la Russie. Il fait partie des langues germaniques, c'est-à-dire des langues parlées au centre de l'Europe, en Scandinavie et dans les pays européens du Nord-Ouest.

Cette langue est donc apparentée à l'anglais, au néerlandais et aux langues scandinaves : danois, norvégien, suédois, islandais.

Une personne dont la langue est l'allemand est un, ou une, germanophone. Ce mot s'utilise également comme adjectif ; exemple : les cantons germanophones de la Suisse.

Légende

     L'Allemand est la langue officielle du pays

     L'Allemand est une langue importante du pays
     L'Allemand est parlé, mais peu.

Prononciation

Un texte de Goethe en allemand

En allemand, toutes les lettres se prononcent. La prononciation diffère cependant de celle du français :

Base de vocabulaire

Liste d'ingrédients composant un jus d'orange. Le texte en allemand est encadré de rouge

Que dire si lors d'un voyage dans un pays germanophone quelqu'un vous salue ou si vous désirez entrer en contact avec les gens du coin ? Voici quelques mots simples :

Grammaire

L'allemand est souvent considéré comme difficile par les francophones, parce que sa grammaire diffère sensiblement de celle du français.

Certaines parties d'une phrase ne se trouvent pas au même endroit qu'en français. Par exemple :

Heute habe ich ein Kind gesehen.
Aujourd'hui j'ai vu un enfant.

Si l'on devait traduire la phrase telle quelle en français, cela donnerait « aujourd'hui ai je un enfant vu ». On voit que le pronom « je » et le verbe « avoir » sont inversés. La ponctuation et les majuscules ne sont également pas utilisées de la même manière.

Contrairement au français, l'allemand n'a pas que les genres masculin et féminin ; il a aussi le « neutre ».

Déclinaison

Une autre différence par rapport au français est la présence de plusieurs cas : nominatif (sujet et attribut du sujet), accusatif (complément d'objet direct), datif (complément d'objet second), génitif (complément du nom). C'est ce qu'on appelle la déclinaison (ou flexion nominale).

Les articles et les adjectifs se déclinent de manière différente selon la fonction qu'ils ont dans la phrase ou encore selon le genre du nom qu'ils déterminent. Par exemple :


En allemand, le nom se décline selon la fonction, le genre et le nombre. Il faut donc apprendre à décliner les noms communs comme on apprend à conjuguer les verbes. Par exemple :

Flexions du groupe nominal en allemand :
Français : Allemand :
Je vais voir mon premier fils. Ich werde meinen ersten Sohn sehen.
Mon premier fils a acheté une maison. Mein erster Sohn hat ein Haus gekauft.
Je visite la maison de mon premier fils. Ich besuche das Haus meines ersten Sohnes.
Cette maison appartient à mon premier fils. Dieses Haus gehört zu meinem ersten Sohn.

Conjugaison

Pronoms personnels :

La plupart des verbes, à l'infinitif, se finissent par « -en ». Très souvent, pour les conjuguer, il suffit de :

  1. prendre l'infinitif ; exemple : wohnen (habiter) et enlever « -en » ;
  2. rajouter la marque des personnes : ich wohne ; Du wohnst ; er, sie, es wohnt

Cependant, certains verbes sont à retenir, car ils ne se conjuguent pas tout à fait de cette manière, par exemple mögen (aimer) :

Comme mögen, cinq autres verbes se conjuguent au présent par changement de radical au singulier et suppression de la terminaison à la première et à la troisième personne du singulier : ils se nomment verbes de modalité (sollen, wollen, können, mögen, müssen et dürfen) tandis que wissen, sans être considéré comme verbe de modalité, se conjugue comme ceux-ci.

Comme finden (trouver), certains verbes ont un e intercalaire à la deuxième personne du singulier (avec du) et du pluriel (avec ihr), ainsi qu’à la troisième personne du singulier (avec er, sie ou es) ; par exemple, du findest (au lieu de du findst) et er findet (au lieu de er findt). Ensuite cela se conjugue normalement : ich finde, wir finden, …

Les marques des personnes :

Portail des langues   Tout sur les langues et la linguistique


This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.