Cap Horn

Passage du cap Horn
Carte de la Patagonie, au XVIIIe siècle.

Le cap Horn est un cap situé à l’extrémité sud de l’archipel chilien de la Terre de Feu. C'est le point le plus austral de l’Amérique du Sud.

Le cap Horn a été découvert en 1578 par le navigateur britannique Francis Drake. Jusque-là, le seul passage connu d'un océan à l'autre était le détroit de Magellan, au nord de la Terre de Feu.

Du temps de la navigation à voiles, le cap Horn était un point de passage obligé des routes commerciales entre l’Europe et l’Asie. Le franchissement du cap Horn a toujours été redouté des marins : autour du cap, les tempêtes sont très fortes, avec présence possible d’icebergs et de vagues énormes dites « vagues scélérates ». On l'appelait le « cap dur », ou le « cap des tempêtes ».

Depuis le début du XXe siècle, les cargos, grâce au canal de Panama, ne sont plus obligés d’emprunter la route du cap Horn. Il continue cependant à être fréquenté par la navigation locale et les bateaux de croisière spécialisés.

Des courses à la voile, comme le Vendée Globe, passent par le cap Horn, de même que les navigateurs qui cherchent à battre le record de vitesse du tour du monde à la voile.

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Cap Horn de Wikipédia.
Portail de la géographie   Tout sur les continents, le climat, le relief...

55°58′47″S 67°17′21″O / -55.97972, -67.28917

This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.