Néerlandais

Néerlandais
Nom d'origine Nederlands
Pays Pays-Bas
Nombre de locuteurs 28 000 000
Classification linguistique
Classification par famille langues indo-européennes
langues germaniques
langues scandinaves occidentales
néerlandais
Statut officiel
Langue officielle de  Belgique
 Pays-Bas
 Aruba
Modèle:Bonaire
Modèle:Curaçao
Modèle:Saba
Modèle:Saint-Eustache (Antilles)
Modèle:Saint-Martin (Pays-Bas)
 Suriname
Drapeau proposé de l'Union des nations sud-américaines Union des nations sud-américaines
Pays d’Europe
Union européenne  Allemagne Autriche Belgique Bulgarie Chypre Croatie Danemark Espagne Estonie Finlande France Grèce Hongrie Irlande Italie Lettonie Lituanie Luxembourg Malte Pays-Bas Pologne Portugal République tchèque Roumanie Royaume-Uni Slovaquie Slovénie Suède
Candidats à l’Union européenne  Macédoine Islande Turquie
Autres pays  Albanie Andorre Arménie Azerbaïdjan Biélorussie Bosnie-Herzégovine Géorgie Kazakhstan Liechtenstein Moldavie Monaco Monténégro Norvège Russie Saint-Marin Serbie Suisse Ukraine Vatican
États non reconnus par la communauté internationale  Abkhazie Chypre du Nord Haut-Karabagh Kosovo Ossétie du Sud Transnistrie
Exemple
Échantillon Article premier de la Déclaration des Droits de l'Homme (voir le texte en français)

Artikel 1

Alle mensen worden vrij en gelijk in waardigheid en rechten geboren. Zij zijn begiftigd met verstand en geweten, en behoren zich jegens elkander in een geest van broederschap te gedragen.
Modifier voir modèle  modifier
Pierre Breughel l'Ancien, Les Proverbes néerlandais, 1559. Ce tableau illustre 100 proverbes néerlandais.

Le néerlandais est une langue germanique parlée aux Pays-Bas et au Suriname, en Belgique (partie flamande) et en Flandre française.

Plus de 28 millions de personnes parlent cette langue à travers le monde.

Définition du terme et confusions courantes

L'adjectif « néerlandais » désigne une chose en rapport avec les Pays-Bas : par exemple, la « culture néerlandaise » est la culture des Pays-Bas. Dans ce cas, on écrit le mot sans majuscule : « un peintre néerlandais ».

Quand « néerlandais » est utilisé comme un nom, on applique la règle valable pour tous les termes qui renvoient à la fois à une langue et à un peuple :

L'adjectif « néerlandophone » qualifie ceux qui parlent le néerlandais.

Curiosité : en anglais, dutch veut dire « néerlandais » (c'est german qui signifie « allemand »).

Hollandais, flamand : les confusions courantes

On désigne souvent les Pays-Bas par le terme « Hollande » et les habitants des Pays-Bas par le terme « Hollandais ». C'est un peu inexact : la Hollande, il est vrai, est la partie la plus importante des Pays-Bas, mais elle n'en constitue pas l'intégralité. Les Hollandais désignent les habitants de la vraie Hollande (Holland signifie « pays creux »), divisée en deux provinces : la Hollande-Septentrionale (du Nord) et la Hollande-Méridionale (du Sud).

Il en va de même pour le terme « flamand », qui n'est valable qu'en Belgique néerlandophone : lorsqu'il comporte une majuscule, il désigne un habitant de la Flandre : les Flamands ; lorsqu'il n'en a pas, il peut être utilisé comme adjectif et dans ce cas, qualifier ce qui a un rapport avec la Flandre (la « culture flamande ») ou bien comme nom, « le flamand », pour désigner l'ensemble des dialectes néerlandais parlés en Région flamande.

Histoire de la langue néerlandaise

Le néerlandais est le résultat d'un assemblage de plusieurs dialectes pour former une langue unique. Le flamand désigne les dialectes néerlandais de Belgique. Le francique, langue des Francs, était une langue de la même famille, proche du néerlandais.

Parler le néerlandais

Prononciation de l'alphabet

L'alphabet néerlandais est identique à l'alphabet français. Certains considèrent néanmoins que l'ensemble "ij", très présent en néerlandais, constitue une lettre à part entière (comme le "œ" français) tandis que d'autres considèrent qu'il ne représente qu'un son.

Lettre A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Prononciation aa bay say day ay èff rhé hah éé iée kah èl èm èn oh péé ku èr ès téé u féé véé iks i grec zèt

Lorsque deux sons se réunissent en un seul, on appelle cela une diphtongue. En français, c'est le cas de « ai » que l'on retrouve dans « ail » ou « travail », ou bien « euil » comme dans « fauteuil ». Le tableau suivant reprend celui de Wikiversity.

(nl) De zee
(prononcé) « De zéé »
(fr) La mer
(nl) De leeuw
(prononcé) « De léou »
(fr) Le lion
(nl) De deur
(prononcé) « De deurre »
(fr) La porte
Groupe Prononciation Son en français Exemple en néerlandais
aa /aː/ la patte aan
ai /ɛ/ très militair
aai /aːj/ e ! het lawaai
au et auw /ɑʊ/ round (anglais) klauteren et bauwen
ee /eː/ la fée de zee
ei /ɛj/ l'abeille de universiteit
eu /œ/ ou /ø/ la fleur ou deux de freule ou de deur
eeuw /eːu/ éou en français de leeuw
ie /iː/ le nid niet
ieuw /ju/ you en français nieuw
oo /oː/ la beau voor
oe /u/ la poule roepen
oei /uj/ mouiller moeilijk
ooi /oːj/ oy en français nooit
ou et ouw /ɑʊ/ round (anglais) oud et de rouwtijd
uu /yː/ dur natuurlijk
ui /œj/ l'œil het huis

Grammaire du néerlandais

Forme des mots (morphologie)

Contrairement à l'allemand, le néerlandais n'utilise pas de déclinaisons selon les cas ; il n'utilise pas non plus de majuscules pour désigner les noms communs et fait une bien moindre distinction entre féminin et masculin. Le néerlandais n'emploie que deux articles définis : het pour les noms neutres (het huis, « la maison ») et de pour les autres noms, qu'ils soient masculins ou féminins (de boot, « le bateau » ; de bloem, « la fleur »). Au pluriel, tous les noms définis sont précédés par l'article de : het huis, de huizen ; de bloem, de bloemen).

Une syntaxe semblable à celle de l'allemand

(nl) Twee appels
(fr) Deux pommes
(nl) Het huis
(fr) La maison
(nl) De bloemen
(fr) Les fleurs

Comme l'allemand, le néerlandais est une langue germanique et à ce titre, il a beaucoup de points communs avec lui, notamment au niveau de la grammaire. On voit cette similitude dans l'emploi d'un participe passé ou d'une subordonnée.

Si l'on traduit littéralement les phrases allemandes et néerlandaises en français, on dirait « J'ai une pomme mangé ». En effet, dans les deux langues, quand on emploie le passé composé, le complément (« une pomme », « einen Apfel », « een appel ») se place avant le participé passé (« mangé », « gegessen », « gegeten »), au contraire du français.

Les cas où le sujet et le verbe s'inversent sont également semblables entre les deux langues, notamment quand la phrase commence par un adverbe.

Néanmoins, l'ordre des mots est plus souple en néerlandais : on peut plus facilement changer l'ordre des mots sans que cela n'affecte la compréhension de la phrase.

Prononciation

Le néerlandais est une langue à accent tonique, c'est-à-dire que, dans un mot, une syllabe est prononcée plus fortement que les autres, comme en allemand ou en anglais. La lettre "h" se prononce de manière expirée (par exemple, comme dans le mot anglais horse). Certains mots du néerlandais sont proches de l'anglais, parfois même empruntés dans leur intégralité.

Il se distingue néanmoins de l'anglais ou de l'allemand par le son de certaines de ses lettres. Le "g" se prononce comme le "ch" allemand (allemand : Nacht) ou comme la "jota" espagnole.

Des mots néerlandais passés en français

Le français utilise quotidiennement des mots empruntés au néerlandais, surtout dans le vocabulaire maritime :

Voir aussi

Notes

    Portail des langues   Tout sur les langues et la linguistique
    Portail Pays-Bas   Tous les articles sur les Pays-Bas
    Portail Belgique   Accédez au portail sur la Belgique.
    This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.