Ours blanc

Ours blanc
Un ours blanc au Parc national Wapusk, Canada
Nom(s) commun(s) Ours blanc, ours polaire
Nom scientifique Ursus maritimus
Répartition régions arctiques
Milieu de vie banquise
Taille 1,8 à 3 m
Poids 200 à 600 kg
Longévité 20 à 25 ans
Régime alimentaire carnivore
Statut UICN Vulnérable
Modifier voir modèle  modifier
Des ours blancs photographiés depuis un sous-marin.

L'ours blanc, ou ours polaire (nom scientifique : Ursus maritimus), est un grand mammifère de la famille ursidé originaire des régions arctiques. C'est le plus grand des chasseurs terrestres (devant l'ours kodiak et le tigre de Sibérie), et il figure au sommet de la pyramide alimentaire si l'on excepte l'homme. Ces deux ours ont une hauteur de 1 à 1,5 mètre au garrot et les mâles adultes pèsent généralement entre 400 et 600 kg.

L'ours polaire est un mammifère marin semi-aquatique, dont la survie dépend essentiellement de la banquise et de la productivité marine. Il chasse aussi bien sur terre que dans l'eau. Son espérance de vie est de 15 à 30 ans.

Parfaitement adapté à son milieu (sauf l'été) il a une grande couche de graisse constituée de sa proie: les phoques et les morses.

Un milieu rude

L'ours polaire vit dans les régions polaires de l'hémisphère nord : la Norvège, la Russie, l'Alaska, le Canada et le Groenland, où l'on trouve essentiellement de la banquise.

Parfaitement adapté à son habitat, il possède une épaisse couche de graisse ainsi qu'une fourrure qui l'isolent du froid. La couleur blanche de son pelage lui assure un camouflage idéal sur la banquise, et sa peau noire lui permet de mieux conserver sa chaleur corporelle. Sa courte queue et ses petites oreilles lui permettent d'éviter les pertes thermiques. L'ours est aussi un grand nageur : il possède une relativement petite tête fuselée et un corps long adaptés à la nage, ainsi qu'un long cou qui lui permet de garder la tête hors de l'eau.

Aire de répartition de l'ours blanc.

Chasse

L'ours blanc est le plus carnivore des ursidés, et deux espèces de phoques constituent l'essentiel de son régime. Il mange aussi du morses. Mais aucune de ces espèces ne se retrouve en l'absence de banquise. L'ours blanc est aussi capable d'attraper des bélugas.

Reproduction

La période de reproduction a lieu au printemps mais le développement de l'embryon ne débute qu'à l'automne, pour que la mère ait le temps de stocker assez de graisse.

Menaces

Cette espèce vit uniquement sur la banquise autour du pôle Nord, au bord de l'océan Arctique. En raison du réchauffement climatique et du bouleversement de son habitat, les populations d'ours blanc sont menacées et l'espèce est considérée comme en danger. On estime que la population d'ours blancs serait comprise entre 20 000 et 25 000 individus.

De plus, les matières toxiques répandues dans la mer sont consommées par le phytoplancton puis le zooplancton qui sont à leur tour consommés par les poissons, qui sont eux-mêmes mangés par les phoques, ces derniers étant la proie des ours. C'est ainsi que les ours emmagasineraient les poisons qui se sont accumulés dans l'organisme des animaux qui constituent la chaîne alimentaire des ours blancs.

Les oursons en revanche sont plus vulnérables à la prédation par des loups ou renards arctiques.

Source

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Ours blanc de Wikipédia.

Consulté le 11 novembre 2007.

Portail des ours - Tous les articles sur les ours.
This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.