Sanaa

Cet article est à compléter. Il concerne la géographie.
Améliore-le ! (Aide)
Une partie de la ville de Sanaa, avec son architecture typique

Sanaa est la capitale du Yémen. Elle se dresse sur un plateau entre les montagnes Djebel Nogoum et Djebel Ayban, à 2 300 m d'altitude. Son architecture est particulière, avec des maisons de plusieurs étages aux fenêtres bordées de motifs peints à la chaux. Peuplée de 3 937 500 habitants (2012), Sanaa est la plus grande et la plus importante ville du Yémen.

Histoire de la ville

Au IIe siècle, la citadelle al-Qasr est construite. La résidence royale s'établit dans le palais de Gumdan, élevé à l'ouest de la citadelle. Entre 525 et 575, les Éthiopiens, assujettissent une première fois Sanaa et les hautes terres du Yémen. Ils sont chassés par les Perses. Dès 628, le sud de la péninsule arabique se convertit à l'Islam. Sanaa est l'un des centres de diffusion de cette religion. La Grande Mosquée de Sanaa est construite à l'ouest du Gumdan en 630. Aux VIII et IXe siècles, Sanaa est sous la tutelle des Abbassides. Au nord de la ville, un palais est édifié. En 898 est fondé l'imamat Zaïdite. Aux XIIe et XIIIe siècles, sous les Ayyubides, on construit un palais à l'ouest de la Grande Mosquée. Éthiopienne au VIe siècle, la ville a plusieurs fois combattu l'Empire ottoman qui a essayer d occuper la ville, le Yemen est connu pour le cimetière des envahisseurs. En 1918, Sanaa est devenu la capitale, jusqu'en 1948, date à laquelle elle fut transférée à Ta'izz, avant de revenir à Sanaa en 1962.

Sources

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Sanaa de Wikipédia.
Portail de la géographie   Tout sur les continents, le climat, le relief...
Portail de l'Asie   Tous les articles concernant l'Asie.

15° 21′ 17″ N 44° 12′ 24″ E / 15.3547, 44.2067

This article is issued from Vikidia. The text is licensed under Creative Commons - Attribution - Sharealike. Additional terms may apply for the media files.