Álvaro Recoba

Álvaro Recoba, né le à Montevideo, est un footballeur uruguayen évoluant au poste de milieu offensif.

Álvaro Recoba

Recoba avec l'Uruguay en 2007.
Biographie
Nom Álvaro Alexander Recoba Rivero
Nationalité Uruguayen
Naissance
Lieu Montevideo (Uruguay)
Taille 1,77 m (5 10)
Période pro. 1994 - 2015
Poste Milieu offensif
Pied fort Gaucher
Parcours junior
Années Club
- Celiar
- Danubio
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1994-1995 Danubio 041 0(32)
1996-1997 Nacional 040 0(36)
1997-2008 Inter Milan262 0(72)
1999 Venezia Calcio 019 0(11)
2007-2008 Torino FC 024 00(3)
2008-2009 Paniónios GSS 022 00(5)
2009-2011 Danubio 031 0(10)
2011-2015 Nacional 100 0(18)
Total 541 (188)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1995-2007 Uruguay 068 (10)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

De 1998 à 2003, El Chino a été élu dans le top player 20th, un classement organisé par la FIFA et l'UEFA récompensant les 20 meilleurs joueurs.

Biographie

Formation et débuts professionnels

Álvaro Recoba, surnommé el Chino (« le Chinois ») à cause de ses yeux bridés, débute dans le barrio Cerro de Montevideo, sa ville natale, et a pour idole Rubén Sosa. Il intègre le club de Celiar et se fait vite repérer. Son premier entraîneur déclare : « il était si petit ... mais avec une frappe si violente ! C'est moi qui l'ai obligé à tirer droit dans le mur sur les coups francs. La deuxième fois, il n'y avait plus personne pour faire le mur ! ». À sept ans, Recoba est sacré champion national scolaire sur cent mètres. Excédé par ce gamin responsable de toutes ses défaites face à Celiar, le Danubio décide de l'enrôler contre quatre projecteurs pour le stade de Celiar[1].

Tout juste sorti des catégories jeunes, Alvaro s'émancipe et inscrit six buts pour une première saison en première division. Il dégaine cinq fois l'année suivante. Le 1er janvier 1996, le Nacional l'engage. Après une année d'adaptation, il débute la seconde sur des bases impressionnante de neuf buts en onze matchs, qui aurait sûrement continuer sur les mêmes bases sans une offre de l'Inter Milan[1].

Inter Milan (1997-2007)

Maillot de l'Inter Milan d'Alvaro Recoba.

En juillet 1997, Recoba enfile la tenue nerazurra. Intenable, il fait ses débuts en Serie A le 31 août de la même année contre Brescia et y vole la vedette à un autre novice, Ronaldo. D'une frappe de trente-cinq mètres et d'un coup-franc, il offre la victoire à l'Inter (2-1). La suite est plus difficile : en concurrence avec le Brésilien mais aussi Zamorano et Kanu, Recoba voit ses coéquipiers remporter la Coupe de l'UEFA sans lui. Voyant sa seconde saison partir sur les mêmes bases, le jeune Uruguayen est prêté à Venise pour la seconde moitié de l'exercice. Il permet au club vénitien de se hisser à la dixième place en inscrivant onze buts en dix-neuf matchs[1].

Recoba est récompensé de son prêt réussi par un rapatriement à Milan et un nouveau contrat faisant de lui le joueur le mieux payé d'Italie (8,1 M€) alors que Marcello Lippi prend les commandes de l'Inter. Il commence à jouer de plus en plus de matchs, puis s'impose comme titulaire. Il régale les supporters avec son pied gauche, de par ses coups francs, ses frappes lointaines et ses gestes techniques. En janvier 2001, il confronté à des problèmes de faux passeport et la perte de la nationalité italienne, qu'il a reçu en 1999. Il est puni d'une suspension d'un an, qui est ensuite réduite à quatre mois en appel[1].

Le 16 mars 2007, Recoba a confirmé à Sky Italia qu'il voulait quitter l'équipe à la fin de la saison 2006-2007, citant son manque de titularisation.

Torino, Grèce puis fin en Uruguay (2007-2015)

Il joue ensuite au FC Torino (Série A) en 2007-2008 avec le numéro 4, où il renoue avec sa qualité de dribbles et sa précision de passes.

Le 16 décembre 2009, le club du Panionios résilie son contrat à contrecœur du fait de ses blessures à répétition.

Le 29 décembre 2009, il s'engage pour 3 ans au Danubio FC, le club de ses débuts où il porte le brassard de capitaine et inscrit 10 buts en 31 matches.

Finalement, après une saison et demie, il rejoint le champion en titre, le Nacional Montevideo. Le 17 mars 2013, Recoba inscrit un superbe coup franc contre le Fénix, mais le Nacional n'obtiendra que le point du match nul (2-2). Le 9 novembre 2014, à l'âge de 38 ans, il inscrit un coup franc magnifique à la 95e minute contre Peñarol, permettant à son équipe d'arracher la victoire.

En équipe d'Uruguay (1995-2007)

Joueur de la Céleste, Recoba fait souvent valoir les qualités de son pied gauche avec l'Uruguay. Il est réputé pour ses coups francs, et ses buts tirés de loin. Il ne joue plus avec l'équipe nationale d'Uruguay depuis la défaite aux tirs au but face au Brésil lors de la Copa América 2007. En juillet 2016, un prix Nobel lui a été desservie qui récompense Recoba du meilleur joueur Uruguayen de l'histoire de la Celeste. Une très forte récompense pour El Chino qui devance ses compatriotes Luis Suarez et Diego Forlan fermant la marche.

Style de jeu

Álvaro Recoba base son jeu sur ses qualités techniques et sa vitesse de dribble remarquable. Capable de frapper de son pied gauche avec une puissance et une précision au-dessus de la moyenne, il sait aussi faire preuve de précision face au gardien adverse ou dans la dernière passe[1]. Il est connu pour la qualité de ses balles arrêtées en dégageant des frappes courbés et puissantes très difficiles à négocier pour les gardiens de but. On lui doit également quelques but de corners directs.

Statistiques

Détails par saison

Statistiques de Álvaro Recoba au 15 octobre 2016[2]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s)SupercoupeCompétition(s)
continentale(s)
LiguillaPlays off UruguayTotal
Division MBPd MBPdMBPdCMBPdMBPdMBPdMBPdMBPd
1993 Danubio FC D1 7 5- - ------------------ 750
1994 Danubio FC D1 14 13- - ------------------ 14130
1995 Danubio FC D1 20 14- - ---------------200 22140
Sous-total 4132-----------------200 43320
1996 Nacional D1 22 18- - ---------------330 25210
1997 Nacional D1 11 12- - ---------76----512 23192
Sous-total 3330-----------76----842 48402
1997-1998 Inter Milan Serie A 8 31 5 2----C360-------720 2671
1998- jan 1999 Inter Milan Serie A 1 00 1 0----C1200------100 500
1999 Venezia Calcio (prêt) Serie A 19 119 - ------------------ 19119
1999-2000 Inter Milan Serie A 27 106 6 02----------10-600 40108
2000-2001 Inter Milan Serie A 29 89 3 21---C1+C31+80+5-------802 491512
2001-2002 Inter Milan Serie A 18 64 - -----C340-------1423 3687
2002-2003 Inter Milan Serie A 27 99 1 01---C11433------200 441213
2003-2004 Inter Milan Serie A 19 82 3 0----C1+C33+41+20+2------802 37116
2004-2005 Inter Milan Serie A 13 34 4 2----C1511------200 2465
2005-2006 Inter Milan Serie A 20 52 3 0-100C1711------611 3774
2006-2007 Inter Milan Serie A 13 11 3 0----C1200------513 2324
Sous-total 17553382963100-56137---10-61611 3237859
2007-2008 Torino FC (prêt) Serie A 22 12 2 2----------------- 2432
2008-2009 Paniónios GSS D1 14 46 3 1----------------- 1756
2009-jan 2010 Paniónios GSS D1 5 00 - ------------------ 500
Sous-total 1946310---------------- 2256
2010 Danubio FC D1 13 53 - ------------------ 1353
2010-2011 Danubio FC D1 18 51 - ------------------ 1851
Sous-total 31104------------------- 31104
2011-2012 Nacional D1 24 88 - -----CS+CL1+600--------- 3188
2012-2013 Nacional D1 21 55 - -----CS+CL3+41+00+1--------- 2866
2013-2014 Nacional D1 19 22 - -----CL300--------- 2222
2014-2015 Nacional D1 18 25 - -----CL100--------- 1925
Sous-total 821720-------1811--------- 1001821
Total sur la carrière 425159793493100-7414876-10-681013 610198103

Buts en sélection

Palmarès

Avec l'Inter Milan
Personnel

Références

  1. Frédéric Hamelin, « Álvaro Recoba, le poison céleste », Onze Mondial, no 156, , p. 24-25 (ISSN 0995-6921)
  2. « Fiche de Álvaro Recoba », sur footballdatabase.eu

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail de l’Uruguay
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.