École napolitaine de peinture

L'école napolitaine est une des écoles italiennes de peinture de la Renaissance artistique qui a fleuri à Naples en Campanie, en Pouilles et Calabre proche et dont les principaux protagonistes sont le plus souvent baroques voire rococo. Pour le Trecento, on parle aussi de l'influence de Giotto di Bondone. Sur cette période, on classera donc cette école parmi les écoles giottesques car la présence de Giotto laisse un caractère durable qui s'ajoute aux influences françaises et siennoises, comme dans les œuvres d'artistes tel que Roberto di Oderisio (actif dans les années 1330 et mentionné jusqu'au 1382), qui décora à fresques l'église de l'Incoronata (aujourd'hui détachées et conservées à Santa Chiara).

Pour les articles homonymes, voir École napolitaine.

Histoire

La dénomination école napolitaine (de peinture) ne saurait déborder le XVIIIe siècle dans sa définition.

Pour les peintres réalisant des œuvres dans le contexte napolitain (souvent des paysages) au XIXe siècle, l'appartenance est celle de la Scuola di Posillipo ou de la Scuola di Resìna.

A

B

C

D

Guillaume Huber

E

F

G

I

Guillaume Huber

L

M

N

O

P

R

S

T

V

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe

  • Portail de la peinture
  • Portail du baroque
  • Portail de Naples
  • Portail de l’Italie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.