Écuisses

Écuisses est une commune française située dans le département de Saône-et-Loire en région Bourgogne-Franche-Comté.

Écuisses

Le canal du Centre.
Administration
Pays France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Saône-et-Loire
Arrondissement Autun
Canton Blanzy
Intercommunalité Communauté urbaine Le Creusot Montceau-lès-Mines
Maire
Mandat
Édith Calderon
2014-2020
Code postal 71210
Code commune 71187
Démographie
Population
municipale
1 583 hab. (2017 )
Densité 118 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 45′ 24″ nord, 4° 32′ 23″ est
Altitude Min. 270 m
Max. 431 m
Superficie 13,38 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Écuisses
Géolocalisation sur la carte : France
Écuisses
Liens
Site web ecuisses.fr

    Géographie

    Le bourg de la commune est situé à 6 km à l’est de Montchanin. De l’étang de Bondilly sort une des sources de la Dheune. L’axe central de la commune est le canal du centre. La forte déclivité du terrain à cet endroit a forcé les concepteurs du canal à prévoir sept écluses. Leur nombre est réduit à quatre lors du passage au gabarit Freycinet qui a permis d'accueillir de plus gros bateaux à la fin du XIXe siècle.

    Au départ d'Écuisses, la voie verte permet de rejoindre la commune de Saint-Julien-sur-Dheune, en longeant le canal du Centre.

    Communes limitrophes

    Toponymie

    Le nom de la localité est attesté sous la forme Scotia villa au XIIIe siècle.

    Les Écossais, nommés Scottius par les Gallo-romains, ont donné leur nom à Écuisses.

    Histoire

    Un évènement marquant a été la construction du canal du Centre dont la première pierre fut posée en 1784, projet réalisé par l’ingénieur Émiland Gauthey[1].

    Politique et administration

    Tendances politiques et résultats

    Liste des maires

    Liste des maires successifs[1]
    Période Identité Étiquette Qualité
    1926 1935 François Baudot    
    1935 1938 Jean-Marie Lebeau    
    1938 1945 Gustave Fortunet    
    1945 1947 Jean Bette    
    1947 1950 Claude Monnot    
    1950 1953 Charles Brenelin    
    1953 mars 1977 Claude Monnot    
    mars 1977 1982 Roger Joly    
    1982 mars 1989 Maurice Lequin    
    mars 1989 juin 1995 Roger Lagrange    
    juin 1995 mars 2001 Alain Bon    
    mars 2001 mars 2008 Jean Chevalier droite Retraité mineur
    mars 2008 en cours Édith Calderon PS  
    Les données manquantes sont à compléter.

    Démographie

    L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3].

    En 2017, la commune comptait 1 583 habitants[Note 1], en diminution de 6,83 % par rapport à 2012 (Saône-et-Loire : -0,26 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

    Évolution de la population  [modifier]
    1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
    427467485616624619785833950
    1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
    1 2891 2891 2021 2661 5281 5881 7241 7241 728
    1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
    1 9421 9212 1882 2272 1842 2842 2072 0592 216
    1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
    2 1651 9851 8161 6761 7641 6731 6821 6631 586
    2017 - - - - - - - -
    1 583--------
    De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
    (Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
    Histogramme de l'évolution démographique

    Économie

    Culture locale et patrimoine

    Lieux et monuments

    • Canal du Centre : les 7 écluses, la péniche musée, la maison éclusière[6].
    • Ancienne tuilerie Perrusson, inscrite MH[7].La Villa Perrusson est construite pour les Perrusson-Desfontaines entre 1869 et 1895 ; ils sont entrepreneurs de céramique architecturale et installés dans le village. Ils utilisent les productions de leur usine, des céramiques polychromes, pour orner les façades de l'édifice, composé de deux pavillons accolés.

    Personnalités liées à la commune

    Pour approfondir

    Bibliographie

    Articles connexes

    Liens externes

    Notes et références

    Notes

    1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

    Références

    • Portail des communes de France
    • Portail de la Saône-et-Loire
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.