Église Saint-Martial de Paris

L'église Saint-Martial est une église disparue de Paris, qui se trouvait dans l'île de la Cité, derrière l'église Saint-Éloi, non loin du Palais.

Église Saint-Martial de Paris
Présentation
Type
Localisation
Adresse

Elle est issue du démembrement de l'église du couvent de religieuses Saint-Éloi fermé en 1107 et affecté en 1125 aux religieux de l'abbaye bénédictine de Saint-Maur.

L'église conventuelle fut divisée en deux parties séparées par une ruelle : la nef, l'église Saint-Éloi est affectée aux religieux bénédictins, le chœur devenant l'église paroissiale Saint-Martial. La paroisse fondée entre 1125 et 1136 ne comprenait qu'une quarantaine de maisons et sa population est évaluée à 990 habitants vers 1300[1].

L'église étant vétuste, la monarchie envisage sa reconstruction au moyen d'une loterie dès 1715, mais le projet échoue et elle détruite en 1722. Sa paroisse est alors réunie à celle de Saint-Pierre-des-Arcis[2].

Les fouilles de Théodore Vacquer en 1862 à cet emplacement mirent au jour des éléments d'époque mérovingienne avec des colonnes antiques en remploi et deux chapiteaux du XIIe siècle affectés au musée de Cluny[3].

Notes et références

  1. Adrien Friedmann, Paris, ses rues, ses paroisses du Moyen Âge à la Révolution, Plon, , p. 380
  2. « Saint Eloi de la Cité et Saint-Martial », sur histoires-de-paris (consulté le 13 juin 2019)
  3. Xaver Dectot, Autour de Notre-Dame de Paris. Chapitre Saint-Martial, Action artistique de la Ville de Paris, (ISBN 2 913246 47 8), p. 129
  • Portail de l’architecture chrétienne
  • Portail de Paris
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.