Élections législatives chypriotes de 2011

Les élections législatives chypriotes de 2011 sont les élections des 56 députés à la Chambre des représentants de Chypre le 22 mai 2011. Elles sont remportées d'une courte avance par le Rassemblement démocrate (DISY).

Résultats

Participation

Participation aux élections législatives chypriotes de 2011[1]
Nombre %
Inscrits +531 463, 100 %
Votants +418 247, 78,70 %
Abstention +113 216, 21,30 %
Suffrages exprimés +404 577, 96,73 %
Votes blancs +004 969, 1,19 %
Votes nuls +008 701, 2,08 %

Résultats

Résultats des élections législatives chypriotes de 2011[1]
Rang Liste Voix % Sièges
1 Rassemblement démocrate (DISY) +138 682, 34,28 % 20
2 Parti progressiste des travailleurs (AKEL) +132 171, 32,67 % 19
3 Parti démocrate (DIKO) +063 763, 15,76 % 9
4 Mouvement pour la démocratie sociale (KS EDEK) +036 113, 8,93 % 5
5 Parti européen (EVROKO) +015 711, 3,88 % 2
6 Mouvement écologiste et environnementaliste (KOP) +008 960, 2,21 % 1
7 Front populaire national (ELAM) +004 354, 1,08 % 0
8 LASOK +002 667, 0,66 % 0
9 ZYGOS +000859, 0,21 % 0
10 KY.PRO.S +000709, 0,18 % 0
Total +404 577, 100 % 56

Analyse

Le Rassemblement démocrate (DISY) sort victorieux de ces élections. Il arrive en tête avec 34,28 % des voix et 20 sièges.

Le Parti progressiste des travailleurs (AKEL) du président de la République Dimítris Khristófias sort perdant de ce scrutin avec 32,67 % des voix et 19 sièges. Malgré une légère progression par rapport aux élections législatives de 2006, il est devancé par l'opposition. Son partenaire de coalition, le Parti démocrate (DIKO), enregistre une défaite avec 15,76 % des suffrages et 9 sièges.

La défaite de la coalition au pouvoir a deux explications. D'une part, la situation économique du pays est dégradée. D'autre part, le président de la République est critiqué pour sa position modérée dans les négociations de paix pour la réunification de Chypre.

La participation est de 78,7 %, en forte diminution.

Trois autres partis sont représentés à la Chambre des représentants : le Mouvement pour la démocratie sociale avec cinq sièges, le Parti européen avec deux sièges, et le Mouvement écologiste et environnementaliste avec un siège[2].

Articles connexes

Références

  1. (el) ΣΥΓΚΕΝΤΡΩΤΙΚΑ: ΠΑΓΚΥΠΡΙΑ, résultats des élections législatives de 2011, ministère de l'intérieur.
  2. Corinne Deloy, « L'opposition de droite arrive en tête des élections législatives à Chypre », Fondation Robert-Schuman, 23 mai 2011.
  • Portail de la politique
  • Portail de Chypre
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.