Élections législatives fédérales belges de 2010

Les élections législatives fédérales belges anticipées se sont déroulées le dimanche [1]. À la suite d'une absence de consensus dans le dossier Bruxelles-Hal-Vilvorde, le parti libéral flamand Open VLD annonce son intention de quitter le gouvernement le , le Premier ministre belge Yves Leterme (CD&V) donne immédiatement sa démission au roi Albert II qui l'accepte quatre jours plus tard.

Élections législatives fédérales belges de 2010
150 sièges de la Chambre des représentants
Corps électoral et résultats
Inscrits 7 767 552
Votants 6 929 855
89,22%  −1,9
Votes exprimés 6 527 367
Votes blancs et nuls 402 488
N-VA  Bart De Wever
Voix 1 135 617
17,40%
Sièges obtenus 27
PS  Elio Di Rupo
Voix 894 543
13,70%
 +2,8
Sièges obtenus 26  +6
CD&V  Marianne Thyssen
Voix 707 986
10,85%
Sièges obtenus 17
MR  Didier Reynders
Voix 605 617
9,28%
 −3,2
Sièges obtenus 18  −5
sp.a  Caroline Gennez
Voix 602 867
9,24%
 −1
Sièges obtenus 13  −1
OpenVLD  Alexander De Croo
Voix 563 873
8,64%
 −3,2
Sièges obtenus 13  −5
Représentation de l'assemblée
Gouvernement
Sortant Élu
Leterme II Di Rupo
Législature élue
53e législature de la Chambre des représentants
Le Palais de la Nation, siège du Parlement fédéral belge, à Bruxelles.

Le Premier ministre sortant, Yves Leterme, se met en retrait et laisse le devant de son parti à Marianne Thyssen, présidente du CD&V.

Les électeurs sont amenés à élire les nouveaux membres de la Chambre des représentants et du Sénat. Les précédentes élections législatives ont eu lieu le .

De nombreux bourgmestres des communes d’Halle-Vilvorde, presque tous membres du CD&V, avaient annoncé qu'ils boycotteraient les élections[2]. Finalement, le gouverneur du Brabant flamand a dû prendre en charge l'organisation des élections dans 17 des 35 communes de l'arrondissement électoral[3].

À l'issue du scrutin, la Belgique se trouve plongée dans la plus longue crise politique de son histoire, due à la difficulté de former un gouvernement.

Principales formations et têtes de liste

Les listes pour la Chambre sont dressées par province, à l'exception du Brabant flamand et de la région de Bruxelles-Capitale qui sont divisés en deux arrondissements électoraux, Louvain et Bruxelles-Hal-Vilvorde (BHV). Les listes pour le sénat sont introduites sur base linguistiques. Les cinq provinces Wallonnes et l'arrondissement électoral Bruxelles-Hal-Vilvorde pour les francophones, quatre des provinces flamandes, Louvain et Bruxelles-Hal-Vilvorde pour les néerlandophones.

Partis francophones

Parti[4] Sénat Liège Hainaut Luxembourg Namur Brabant wallon BHV
 PSPaul MagnetteAlain MathotElio Di RupoPhilippe CourardJean-Marc DelizéeAndré FlahautLaurette Onkelinx
 MRArmand De DeckerDidier ReyndersOlivier ChastelPhilippe CollardSabine LaruelleCharles MichelOlivier Maingain
 CDHFrancis DelpéréeMelchior WatheletCatherine FonckBenoît LutgenMaxime PrévotSylvie RobertiJoëlle Milquet
 EcoloJacky MoraelMuriel GerkensJuliette BouletCécile ThibautGeorges GilkinetThérèse SnoyOlivier Deleuze
 PPRudy AernoudtPhilippe Chansay-WilmotteJean ZarzeckiDidier VanderbiestRobert WauthyLaurent LouisMischaël Modrikamen
 FN--Patrick Cocriamont-Pierre-Paul Mennicken-Florence Matagne
 Front des gauchesRobert TangrePierre EybenCéline CaudronNicole CahenAnnick LetecheurLaurent BalthazarAnja Deschoemacker
 RWFRené SwennenPierre-René MélonNathalie Tramasure-TollebeckGuy DenisPaul-Henry GendebienLaurent BrognietPhilippe Lenaerts
 PTB+Marco Van HeesRaoul HedebouwGermain MugemangangoMyriam DulieuThierry WarmoesMaxence StaquetRiet Dhont
 Belg unie-Nicolas Jacquemin-Gérard PonceletMarie-Claude de Witte-GrimaldiDominique BastinHans Van de Cauter
 VivantRobert MartinyMichael Balter-----
 MSplusFrancis BiesmansMichel LizinRobin GaspardOlivier Califano---
 Wallonie d'abordFrancis DetrauxJacqueline MerveilleJuan LemmensPascal LigotRoland PinnoyEvelyne ClootenKabasele Katenda
 W+-Jean-Claude MatrigeAndré Libert-Arnaud PirotteFrançois Lemaire-

Partis néerlandophones

Parti Sénat Flandre-Occidentale Flandre-Orientale Anvers Limbourg Louvain BHV
 CD&VMarianne ThyssenYves LetermePieter De CremInge VervotteRaf TerwingenCarl DevliesSteven Vanackere
 Open VLDAlexander De CrooVincent Van QuickenborneMathias De ClercqAnnemie TurtelboomPatrick DewaelGwendolyn RuttenGuy Vanhengel
 SP-AJohan Vande LanotteRenaat LanduytDirk Van der MaelenCaroline GennezIngrid LietenBruno TobbackHans Bonte
 N-VABart De WeverGeert BourgeoisSiegfried BrackeJan JambonFrieda BrepoelsTheo FranckenBen Weyts
 VBFilip DewinterPeter LoggheGuy D'haeseleerGerolf AnnemansBert SchoofsHagen GoyvaertsFilip De Man
 Groen!Freya PirynsWouter De VriendtStefaan Van HeckeMeyrem AlmaciToon HermansEva BremsTinne Van der Straeten
 LDDAnne De BaetzelierJean-Marie DedeckerRudi De KerpelRob Van de VeldeLode VereeckStef GorisPiet Deslé
 PVDATine Van RompuyFilip DesmetTom De MeesterPeter MertensStaf NimmegeersWout LootensRiet Dhont
 LSPBart VandersteeneJonas Van VossoleJo CoulierMicha Teller-Jon SneyersAnja Deschoemacker

Résultats

Résultats à la Chambre des représentants

Parti Voix % +/- Sièges +/-
Nieuw-Vlaamse Alliantie (N-VA) 1 135 617 17,40 Nv. 27 27
Parti socialiste (PS) 894 543 13,70 2,84 % 26 6
Christen-Democratisch en Vlaams (CD&V) 707 986 10,85 Nv. 17 17
Mouvement réformateur (MR) 605 617 9,28 3,24 % 18 5
Socialistische Partij Anders (sp.a) 602 867 9,24 Nv. 13 13
Open Vlaamse Liberalen en Democraten (Open VLD) 563 873 8,64 3,19 % 13 5
Vlaams Belang 506 697 7,76 4,23 % 12 5
Centre démocrate humaniste (cdH) 360 441 5,52 0,53 % 9 1
Ecolo 313 047 4,80 0,31 % 8 0
Groen! 285 989 4,38 0,40 % 5 1
Lijst Dedecker (LDD) 150 577 2,31 1,72 % 1 4
Parti populaire (PP) 84 005 1,29 Nv. 1 1
Autres 316 108 4,84 n/a 0 n/a
Total 6 527 367 100 - 150 -
Cartographie électorale des élections fédérales de 2010

Résultats au Sénat

Parti Suffrages +/- Élus
directs
+/- Sièges
Nieuw-Vlaamse Alliantie (N-VA) 1 268 780 19,61 % Nv. 9 9 14
Parti socialiste (PS) 880 828 13,62 % 3,37 % 7 3 13
Christen-Democratisch en Vlaams (CD&V) 646 375 9,99 % Nv. 4 4 7
Mouvement réformateur (MR) 599 618 9,27 % 3,04 % 4 2 8
Socialistische Partij Anders (sp.a) 613 079 9,48 % Nv. 4 4 7
Open Vlaamse Liberalen en Democraten (Open VLD) 533 124 8,24 % 4,16 % 4 1 6
Vlaams Belang 491 547 7,60 % 4,29 % 3 2 5
Ecolo 353 111 5,46 % 0,36 % 2 0 5
Centre démocrate humaniste (cdH) 331 870 5,13 % 0,77 % 2 0 4
Groen! 251 546 3,89 % 0,25 % 1 0 2
Lijst Dedecker (LDD) 130 779 2,02 % 1,36 % 0 1
Parti populaire (PP) 98 858 1,53 % Nv. 0 0
Autres 254 126 n/a n/a
Total 6 469 103 100 % - 40 - 71

Numéros de liste nationaux

À la suite du tirage du 12 mai 2010[5]. Les partis suivants avaient déjà des représentants élus avant les élections, et proposent des listes au Sénat ainsi qu'à la Chambre, dans tous les arrondissements de leur langue respective.

  1. Vlaams Belang
  2. Vivant
  3. Lijst Dedecker
  4. Open VLD
  5. PS
  6. MR
  7. FN
  8. cdH
  9. CD&V
  10. SP-A
  11. N-VA
  12. Ecolo
  13. Groen!

Partis non représentés au Parlement

Tirage au sort complémentaire des numéros nationaux de partis non représentés au Parlement[6] :

  • 14 RWF : Listes au Sénat (collège francophone) et à la Chambre (tous les arrondissements francophones et BHV)
  • 15 LSP : Listes au Sénat (collège flamand) et à la Chambre (arrondissements d'Anvers, Flandre Occidentale, Flandre Orientale, Louvain)
  • 16 PTB+ : Listes au Sénat (collège francophone) et à la Chambre (tous les arrondissements francophones et BHV)
  • 17 CAP : Liste au Sénat (collège flamand)
  • 18 Front des gauches : Listes au Sénat (collège francophone) et à la Chambre (tous les arrondissements francophones et BHV)
  • 19 PVDA+ Listes au Sénat (collège flamand) et à la Chambre (tous les arrondissements unilingues néerlandophones[7])
  • 20 MSplus : Listes au Sénat (collège francophone) et à la Chambre (arrondissements du Hainaut, Liège, Luxembourg, Namur et BHV)
  • 22 Parti Populaire - Personenpartij (PP) : Listes au Sénat (collège francophone) et à la Chambre (tous les arrondissements francophones et BHV)
  • 24 Wallonie d’abord : Listes au Sénat (collège francophone) et à la Chambre (tous les arrondissements francophones et BHV)
  • 25 Liste N : Liste à la Chambre (Brabant Wallon)[8]
  • 25 Pro Bruxsel : Liste à la Chambre (BHV)
  • 25 Respect : Liste à la Chambre (Flandre Orientale)
  • 25 V.I.T.A.L. : Liste à la Chambre (Flandre Occidentale)
  • 25 Vrijheid : Liste à la Chambre (Louvain)
  • 26 FN+ : Liste à la Chambre (Hainaut)
  • 27 Égalité : Liste à la Chambre (BHV)
  • 27 Parti des Pensionnés : Liste à la Chambre (Liège)
  • 28 MP Éducation : Liste à la Chambre (Liège)
  • 28 Pirate Party : Liste à la Chambre (BHV)

Et certains partis possèdent plusieurs numéros en fonction des arrondissements :

  • BUB : Listes à la Chambre (Brabant Wallon, liste 26 ; Liège, liste 26 ; Namur, liste 25 ; BHV, liste 26)
  • W+ : Listes à la Chambre (Brabant Wallon, liste 27, Hainaut, liste 25 ; Namur, liste 26 ; Liège, liste 25)

Notes et références

  1. Service public fédéral Intérieur - Direction des élections.
  2. Voir Marjan Justaert, « Helft gemeenten Halle-Vilvoorde boycot stembusgang », De Morgen, 18 mai 2010.
  3. (nl) « Geen chaotische verkiezingen in Halle-Vilvoorde verwacht », Knack, 11 juin 2010.
  4. seuls les partis représentés sur plus d'une circonscription sont mentionnés
  5. Tirage au sort des numéros nationaux, La Libre Belgique, .
  6. Listes des candidats
  7. le PVDA+ partage la liste du PTB+ (numéro 16) dans l'arrondissement BHV.
  8. voir affiche électorale sur la Tractothèque

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la politique belge
  • Portail de la Belgique
  • Portail des années 2010
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.