Élections régionales de 2018 au Trentin-Haut-Adige

Les élections régionales de 2018 au Trentin-Haut-Adige (en italien Elezioni regionali in Trentino-Alto Adige del 2018) se tiennent le [1], afin d'élire les 70 membres de la XVIe législature du conseil régional de la région autonome du Trentin-Haut-Adige pour un mandat de cinq ans.

Élections régionales de 2018 au Trentin-Haut-Adige
70 sièges du conseil régional
(Majorité absolue : 36 sièges)
Type d’élection élection régionale
SVP  Arno Kompatscher
Conseillers sortants 17
PD
Conseillers sortants 11
PATT  Ugo Rossi
Conseillers sortants 8
Président de la Région
Sortant
Arno Kompatscher
SVP

Le scrutin consiste en deux élections provinciales distinctes  dans la province autonome de Bolzano et celle de Trente  dont les élus formeront le conseil régional.

Contexte

Organisation institutionnelle

Salle des séances du conseil régional à Trente.

La région à statut spécial du Trentin-Haut-Adige est divisée en deux provinces, celle de Bolzano-Haut-Adige  dont la majorité des habitants est germanophone  et celle de Trente. Depuis , les deux provinces bénéficient elles-mêmes d'un statut d'autonomie qui reprend l'essentiel des compétences normalement dévolues aux régions à statut spécial.

Depuis , le conseil régional consiste en la réunion du conseil provincial de Bolzano et celui de Trente[2]. Il se réunit la moitié de la législature à Bolzano et l'autre moitié à Trente.

De même, la présidence de la région alterne tous les 30 mois entre les deux présidents de province[3].

Environnement politique

Lors des élections de dans la province de Bolzano, le Parti populaire sud-tyrolien (SVP)  au pouvoir depuis   confirme sa position dominante avec 45,7 % des voix, mais il perd sa majorité absolue avec 17 conseillers sur 35. Son chef de file Arno Kompatscher conserve la présidence de l'exécutif.

Dans la province de Trente, la victoire revient à la coalition de centre gauche autonomiste formée par le Parti démocrate (PD), le Parti autonomiste tridentin et tyrolien (PATT) et l'Union pour le Trentin (UPT) s'impose largement : l'alliance remporte 23 élus sur 35 et Ugo Rossi est élu président de la province avec 58,1 % des exprimés.

Au niveau régional, le SVP constitue la force la mieux représentée au sein du conseil, devant le PD et le PATT.

Système électoral

Pour la province de Bolzano

Le conseil provincial de Bolzano se compose de 35 conseillers élus pour cinq ans au suffrage universel direct et au scrutin proportionnel plurinominal dans une seule circonscription correspondant au territoire provincial.

À l'issue du vote, les mandats sont répartis entre les listes qui obtenu le quotient électoral  1/35e des suffrages exprimés  à la proportionnelle au plus fort reste d'Impériali : le nombre des voix de chaque liste est divisé par le nombre total de sièges à pourvoir, augmenté de deux (donc par 37). Les sièges non-distribués à l'issue de cette répartition sont attribués aux forces politiques ayant le plus grand nombre de votes restants.

Pour la province de Trente

Le conseil provincial de Bolzano se compose de 35 conseillers élus pour cinq ans au suffrage universel direct et au scrutin proportionnel plurinominal dans une seule circonscription correspondant au territoire provincial. Le président de la province, membre de droit du conseil, est élu au scrutin uninominal majoritaire à un tour.

Le jour du vote, l'électeur vote pour un candidat à la présidence et peut voter pour un parti soutenant le candidat (si celui-ci est présenté par une coalition). Il peut également émettre jusqu'à trois votes de préférence parmi la liste des candidats au conseil du parti qu'il choisit.

Est proclamé élu le candidat qui remporte le plus grand nombre de voix. Le candidat arrivé juste après est automatiquement élu conseiller provincial. Le parti ou la coalition qui soutient le président élu reçoit automatiquement 18 sièges, voire 21 si le candidat remporte au moins 42 % des suffrages exprimés.

Résultats

Bolzano

Résultats des élections régionales de 2018 dans la province de Bolzano[4]
Partis Votes % +/- Sièges +/−
Parti populaire sud-tyrolien 119 108 41,89 3,8 15 2
Team Köllensperger 43 315 15,23 Nv. 6 6
Ligue Haut-Adige Tyrol du Sud 31 510 11,08 11,1 4 4
Les Verts du Haut-Adige 19 391 6,82 1,9 3
Die Freiheitlichen 17 620 6,20 11,7 2 4
Süd-Tiroler Freiheit 16 927 5,95 1,2 2 1
Parti démocrate 10 806 3,80 2,9 1 1
Mouvement 5 étoiles 6 670 2,34 0,2 1
L'Alto Adige nel cuoreFrères d'Italie 4 883 1,72 0,4 1
Bürger Union für Südtirol 3 664 1,29 0,8 0 1
Noi Alto Adige Südtirol 3 428 1,21 1,2 0
Forza Alto Adige 2 825 0,99 1,5 0
CasaPound 2 451 0,86 0,8 0
Gauche unie 1 753 0,62 0
Total 284 351 100 - 35

Trente

Le président sortant Ugo Rossi, élu en 2013 comme candidat de la coalition de centre-gauche, se présente, cette fois-ci, sous l'étiquette de son seul parti, tandis que ses ex-alliés choisissent Giorgio Tonini, du Parti démocrate, comme candidat. Les forces du centre-droit, désunies lors de la dernière élection, se réunissent, quant à eux, derrière la candidature de Maurizio Fugatti, de la Ligue.

Résultats des élections régionales de 2018 dans le Trentin[5]
Présidence Conseil Total
Candidats Votes % Sièges Partis Votes % +/- Sièges +/-
Maurizio Fugatti (L) 124 590 46,74 1
Ligue 69 116 27,09 20,9 13 12
Trentin civique 11 777 4,62 0,9 2 1
Projet Trentin 8 248 3,23 5,8 1 3
Autonomistes populaires 7 621 2,99 Nv. 1 1
Forza Italia 7 204 2,82 1,6 1 1
Acte pour le Trentin 5 458 2,14 Nv. 1 1
UDC–Centre populaire 5 306 2,08 2,1
Frères d'Italie 3 686 1,44 0,2
Association Fassa 2 490 0,98 0,2 1
Total Centre-droit 120 906 47,39 15,7 20 13 21
Giorgio Tonini (PD) 67 712 25,40 1
Parti démocrate 35 530 13,93 8,2 4 5
Futura 2018 (avec FdV) 17 670 6,93 5,0 2 2
Union pour le Trentin 10 150 3,98 9,3 1 4
Total Centre-gauche 63 350 24,83 33,9 7 14 8
Ugo Rossi 33 121 12,42 1 Parti autonomiste tridentin et tyrolien 32 109 12,59 5,0 3 4 4
Filippo Degasperi 18 922 7,10 1 Mouvement 5 étoiles 18 437 7,23 1,3 1 2
Antonella Valer 7 099 2,66
Libres et égaux 3 560 1,40 0,4
L'autre Trentin à gauche 2 101 0,82 0,4
Total Valer pour la présidence 5 661 2,22 Nv.
Mauro Ottobre 5 237 1,96 Autonomie dynamique 5 117 2,01 Nv.
Roberto de Laurentis 4 015 1,51 Territorialité Responsabilité Économie 3 826 1,50 Nv.
Paolo Primon 2 384 0,89 Peuple libre – Freie Völker 2 285 0,90 Nv.
Ferruccio Chenetti 1 904 0,71 Mouvement Ladin 1 890 0,74 Nv.
Filippo Castaldini 1 247 0,47 CasaPound 1 215 0,48 Nv.
Federico Monegaglia 350 0,13 Reconquérir l'Italie 341 0,13 Nv.
Total Candidats 266 581 100 4 Total Partis 255 137 100 - 31 35

Vote populaire

Synthèse

Partis Votes % +/− Sièges +/−
Parti populaire sud-tyrolien 119 108 22,08 3,1 15 2
Ligue 100 626 18,65 15,9 18 16
Parti démocrate 46 336 8,59 5,1 6 5
Team Köllensperger 43 315 8,03 Nv. 6 6
Parti autonomiste tridentin et tyrolien 32 109 5,95 2,0 4 4
Mouvement 5 étoiles 25 107 4,65 0,7 3
Les Verts du Haut-Adige 19 391 3,59 1,5 3
Futura 2018 (avec FdV) 17 670 3,27 3,3 2 2
Die Freiheitlichen 17 620 3,27 6,5 2 4
Süd-Tiroler Freiheit 16 927 3,14 0,9 2 1
Trentin civique 11 777 2,18 0,5 2 1
Union pour le Trentin 10 150 1,88 4,1 1 4
Forza Italia 10 029 1,86 0,5 1 1
L'Alto Adige nel cuoreFrères d'Italie 8 569 1,59 0,4 1
Projet Trentin 8 248 1,53 2,6 1 3
Autonomistes populaires 7 621 1,41 Nv. 1 1
Acte pour le Trentin 5 458 1,01 Nv. 1 1
Association Fassa 2 490 0,46 0,5 1 1
Autres listes 43 448 8,05 - 0 -
Total 539 488 100 - 70

Conséquences

Notes et références

  1. (it) « Elezioni, il 21 ottobre le provinciali altoatesine e trentine », Alto Adige, (lire en ligne, consulté le 21 mai 2018).
  2. (it) Parlement, « Disposizioni concernenti l'elezione diretta dei Presidenti delle Regioni a Statuto speciale e delle Province autonome di Trento e di Bolzano », sur parlamento.it, (consulté le 21 mai 2018).
  3. (it) Trentin-Haut-Adige, « Lo Statuto speciale », sur regione.taa.it, (consulté le 21 mai 2018).
  4. Province de Bolzano
  5. Province autonome du Trentin

Voir aussi

Articles connexes

  • Portail de la politique en Italie
  • Portail du Trentin-Haut-Adige
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.