Élimination de la disjonction

En logique propositionnelle, l'élimination de la disjonction[1],[2] (parfois nommée preuve par cas, ou l'élimination du ou), est la forme d'argument valide et règle d'inférence qui permet d'éliminer une déclaration disjonctive d'une démonstration logique. Elle est l'inférence selon laquelle si une déclaration  implique une déclaration , qu'une déclaration  implique aussi , et que ou  est vrai, alors  est vrai. Par exemple:

Si je suis à l'intérieur, j'ai mon portefeuille sur moi.
Si je suis à l'extérieur, j'ai mon portefeuille sur moi
Ceci est vrai que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur.
Par conséquent, j'ai mon portefeuille sur moi.

Cette règle peut être énoncée comme suit:

où la règle est que chaque fois que les instances de « », et « » et «  » apparaissent sur les lignes d'une démonstration, «  » peut être placé sur la ligne de conclusion.

Notation formelle

La règle de l'élimination de la disjonction peut être écrite en notation séquent:

où  est un symbole métalogique qui signifie que  est une conséquence syntaxique de , et  et  dans un système logique;

et exprimée en tautologies ou en théorèmes de la logique propositionnelle :

où , , et  sont des propositions exprimées dans un système formel.

Voir aussi

Références

  • Portail de la logique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.