Éliminatoires du Championnat d'Europe de football 2016

La phase principale des éliminatoires du Championnat d'Europe de football 2016 se déroule du au . Les barrages se déroulent du au .

Éliminatoires du Championnat d'Europe de football 2016
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) UEFA
Éditions 15e
Date du 7 septembre 2014
au 17 novembre 2015
Participants 53 équipes nationales
+ la France en matchs amicaux
Épreuves 260 matchs de qualification
+ 10 matchs amicaux avec la France
et 8 matchs de barrages
Site web officiel UEFA

Navigation

Le ballon officiel des éliminatoires de l'Euro 2016

Cinquante-trois équipes nationales de pays membres de l'UEFA se confrontent pour vingt-trois places. Elles sont réparties en neuf groupes : huit groupes de six et un groupe de cinq. Les deux premiers de chaque groupe ainsi que le meilleur troisième sont directement qualifiés pour l'Euro 2016. Les huit autres troisièmes de groupes s'affrontent en barrages aller-retour pour désigner les quatre places restantes.

La France est qualifiée d'office pour la phase finale en tant que pays hôte. Toutefois, après le tirage au sort, l'UEFA affecte la France au groupe de cinq équipes afin qu'elle dispute des matches amicaux contre ces équipes (les résultats des matchs de la France n'étant pas pris en compte dans les éliminatoires).

Le tirage au sort des éliminatoires a eu lieu le à Nice en France.

La grande surprise de cette phase éliminatoire est la non-qualification des Pays-Bas, troisième du Mondial 2014, qui terminent à la quatrième place de leur groupe derrière la République tchèque, l'Islande et la Turquie avec seulement quatre victoires en dix matchs. Malgré un format élargi et plus ouvert, deux autres anciens vainqueurs de la compétition n'ont pas réussi à se qualifier : le Danemark et la Grèce.

Format et tirage au sort

Les cinquante-trois fédérations sont réparties selon l’ordre de classement lors des précédentes compétitions internationales de l’UEFA et de la FIFA : la Coupe du monde 2010 (qualifications + phase finale) (20 %), de l'Euro 2012 (qualifications + phase finale) (40 %) et les éliminatoires de la Coupe du monde 2014 (40 %).

Le total des points remportés lors des matchs de ces trois compétitions est divisé par le nombre de rencontres disputées. Ce quotient permet de déterminer le classement des fédérations. Si deux fédérations ou plus obtiennent le même coefficient, elles sont départagées selon les critères suivants, dans l’ordre : le coefficient des matchs disputés lors du tour de qualification le plus récent, la différence de buts, la moyenne de buts marqués, la moyenne de buts marqués à l’extérieur, un tirage au sort.

Ce classement permet de répartir les cinquante-trois fédérations en six chapeaux (la France 11e est ignorée). Le tirage au sort pour l’Euro détermine la composition des groupes éliminatoires (A à I) en tirant une équipe de chaque chapeau en commençant par le chapeau des têtes de séries jusqu'au chapeau no 6[1].

Chapeau 1 (têtes de série)
Chapeau 2
Chapeau 3
Chapeau 4
Chapeau 5
Chapeau 6
Espagne42.158 Ukraine31.156 Serbie25.985 Monténégro22.991 Islande19.243 Luxembourg14.050
Allemagne41.366 Croatie30.652 Turquie25.955 Arménie22.861 Irlande du Nord19.201 Kazakhstan13.961
Pays-Bas38.541 Suède30.111 Slovénie25.834 Écosse22.234 Albanie19.151 Liechtenstein12.220
Italie35.343 Danemark29.660 Israël25.442 Finlande22.001 Lituanie19.026 Îles Féroé11.751
Angleterre34.885 Suisse29.572 Norvège25.341 Lettonie20.771 Moldavie18.301 Malte10.740
Portugal34.314 Belgique28.732 Slovaquie25.333 Pays de Galles20.551 Macédoine du Nord17.376 Andorre8.560
Grèce33.540 République tchèque28.234 Roumanie25.038 Bulgarie20.391 Azerbaïdjan16.901 Saint-Marin7.420
Russie32.946 Hongrie27.802 Autriche24.572 Estonie19.988 Géorgie16.766 Gibraltar0.000[N 1]
Bosnie-Herzégovine31.416 Irlande26.733 Pologne23.095 Biélorussie19.646 Chypre14.235

Légende

  • Futur qualifié pour l'Euro 2016
  • Aménagements avant le tirage au sort

    Avant le tirage au sort, l'UEFA décide que :

    1. Pour des raisons de droits TV, l'Allemagne, l'Angleterre, l'Espagne, l'Italie et les Pays-Bas sont tirés au sort dans un groupe contenant 6 équipes.
    2. Pour des raisons politiques, l'Azerbaïdjan et l'Arménie ne peuvent pas figurer dans le même groupe, de même que l'Espagne et Gibraltar.

    Phase de groupes

    La phase de qualification est jouée en groupes selon le système de championnat, chaque équipe rencontrant tous les adversaires au sein de son groupe en matchs aller et retour. Une victoire rapporte trois points, un match nul un point et une défaite zéro point. En cas d’égalité de points de plusieurs équipes à l'issue des matchs de groupe, les critères suivants sont appliqués dans l'ordre indiqué pour établir leur classement :

    • Plus grand nombre de points obtenus dans les matchs de groupe disputés entre les équipes concernées
    • Meilleure différence de buts dans les matchs de groupe disputés entre les équipes concernées
    • Plus grand nombre de buts marqués lors des matchs de groupe disputés entre les équipes concernées
    • Plus grand nombre de buts marqués à l’extérieur dans les matchs de groupe disputés entre les équipes concernées

    Si, après l'application des quatre premiers critères, plusieurs équipes sont toujours à égalité, les quatre premiers critères sont à nouveau appliqués exclusivement aux matchs entre les équipes concernées afin de déterminer leur classement final.

    Si cette procédure ne donne pas de résultat, les critères suivants s’appliquent :

    • Meilleure différence de buts dans tous les matchs du groupe
    • Plus grand nombre de buts marqués dans tous les matchs du groupe
    • Plus grand nombre de buts marqués à l’extérieur dans tous les matchs du groupe
    • Classement disciplinaire dans tous les matchs du groupe
    • Position dans le Classement par coefficient des équipes nationales de l’UEFA.
    Légende des classements
  • Qualifié pour l'Euro 2016
  • Qualifié pour les barrages
  • Légende des résultats
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur
  • Groupe A

    Classement
    Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc DiffRésultats (▼ dom., ► ext.)
    1 République tchèque 22 10 7 1 2 19 14+5 République tchèque2-10-22-12-11-1
    2 Islande 20 10 6 2 2 17 6+11 Islande2-13-02-00-02-2
    3 Turquie 18 10 5 3 2 14 9+5 Turquie1-21-03-03-11-1
    4 Pays-Bas 13 10 4 1 5 17 14+3 Pays-Bas2-30-11-13-16-0
    5[N 2] Kazakhstan 5 10 1 2 7 7 18-11 Kazakhstan2-40-30-11-20-0
    6[N 2] Lettonie 5 10 0 5 5 6 19-13 Lettonie1-20-31-10-20-1

    Groupe B

    Classement
    Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc DiffRésultats (▼ dom., ► ext.)
    1 Belgique 23 10 7 2 1 24 5+19 Belgique0-03-13-15-06-0
    2 Pays de Galles 21 10 6 3 1 11 4+7 Pays de Galles1-00-00-02-12-0
    3 Bosnie-Herzégovine 17 10 5 2 3 17 12+5 Bosnie-Herzégovine1-12-03-11-23-0
    4 Israël 13 10 4 1 5 16 14+2 Israël0-10-33-01-24-0
    5 Chypre 12 10 4 0 6 16 17-1 Chypre0-10-12-31-25-0
    6 Andorre 0 10 0 0 10 4 36-32 Andorre1-41-20-31-41-3

    Groupe C

    Classement
    Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc DiffRésultats (▼ dom., ► ext.)
    1 Espagne 27 10 9 0 1 23 3+20 Espagne2-01-03-04-05-1
    2 Slovaquie 22 10 7 1 2 17 8+9 Slovaquie2-10-00-13-02-1
    3 Ukraine 19 10 6 1 3 14 4+10 Ukraine0-10-13-13-01-0
    4 Biélorussie 11 10 3 2 5 8 14-6 Biélorussie0-11-30-22-00-0
    5[N 3] Luxembourg 4 10 1 1 8 6 27-21 Luxembourg0-42-40-31-11-0
    6[N 3] Macédoine du Nord 4 10 1 1 8 6 18-12 Macédoine du Nord0-10-20-21-23-2

    Groupe D

    Classement
    Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc DiffRésultats (▼ dom., ► ext.)
    1 Allemagne 22 10 7 1 2 24 9+15 Allemagne3-11-12-12-14-0
    2 Pologne 21 10 6 3 1 33 10+23 Pologne2-02-12-24-08-1
    3 Irlande 18 10 5 3 2 19 7+12 Irlande1-01-11-11-07-0
    4 Écosse 15 10 4 3 3 22 12+10 Écosse2-32-21-01-06-1
    5 Géorgie 9 10 3 0 7 10 16-6 Géorgie0-20-41-21-04-0
    6 Gibraltar 0 10 0 0 10 2 56-54 Gibraltar0-70-70-40-60-3

    Groupe E

    Classement
    Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc DiffRésultats (▼ dom., ► ext.)
    1 Angleterre 30 10 10 0 0 31 3+28 Angleterre2-03-12-04-05-0
    2 Suisse 21 10 7 0 3 24 8+16 Suisse0-23-23-04-07-0
    3 Slovénie 16 10 5 1 4 18 11+7 Slovénie2-31-01-01-16-0
    4[N 4] Estonie 10 10 3 1 6 4 9-5 Estonie0-10-11-01-02-0
    5 Lituanie 10 10 3 1 6 7 18-11 Lituanie0-31-20-21-02-1
    6 Saint-Marin 1 10 0 1 9 1 36-35 Saint-Marin0-60-40-20-00-2

    Groupe F

    Classement
    Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc DiffRésultats (▼ dom., ► ext.)
    1 Irlande du Nord 21 10 6 3 1 16 8+8 Irlande du Nord0-01-12-12-03-1
    2 Roumanie 20 10 5 5 0 11 2+9 Roumanie2-01-11-11-00-0
    3 Hongrie 16 10 4 4 2 11 9+2 Hongrie1-20-01-02-10-0
    4 Finlande 12 10 3 3 4 9 10-1 Finlande1-10-20-11-01-1
    5[N 5] Îles Féroé 6 10 2 0 8 6 17-11 Îles Féroé1-30-30-11-32-1
    6[N 5] Grèce 6 10 1 3 6 7 14-7 Grèce0-20-14-30-10-1

    Groupe G

    Classement
    Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc DiffRésultats (▼ dom., ► ext.)
    1 Autriche 28 10 9 1 0 22 5+17 Autriche1-01-11-03-01-0
    2 Russie 20 10 6 2 2 21 5+16 Russie0-11-02-04-01-1
    3 Suède 18 10 5 3 2 15 9+6 Suède1-41-13-12-02-0
    4 Monténégro 11 10 3 2 5 10 13-3 Monténégro2-30-31-12-02-0
    5 Liechtenstein 5 10 1 2 7 2 26-24 Liechtenstein0-50-70-20-01-1
    6 Moldavie 2 10 0 2 8 4 16-12 Moldavie1-21-20-20-20-1

    Groupe H

    Classement
    Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc DiffRésultats (▼ dom., ► ext.)
    1 Italie 24 10 7 3 0 16 7+9 Italie1-12-11-02-11-0
    2 Croatie 20-1 10 6 3 1 20 5+15 Croatie1-15-13-06-02-0
    3 Norvège 19 10 6 1 3 13 10+3 Norvège0-22-02-10-02-0
    4 Bulgarie 11 10 3 2 5 9 12-3 Bulgarie2-20-10-12-01-1
    5 Azerbaïdjan 6 10 1 3 6 7 18-11 Azerbaïdjan1-30-00-11-22-0
    6 Malte 2 10 0 2 8 3 16-13 Malte0-10-10-30-12-2
    Note

    -1 : Sanction d'un point infligée à la Croatie à la suite d'une décision de l’UEFA concernant un dessin de svastika sur le terrain du Poljud lors de Croatie-Italie[2].

    Groupe I

    Classement
    Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc DiffRésultats (▼ dom., ► ext.)
    1 Portugal 21 8 7 0 1 11 5+6 Portugal0-11-02-11-0
    2 Albanie 14 8 4 2 2 10 5+5 Albanie0-11-10-22-1
    3 Danemark 12 8 3 3 2 8 5+3 Danemark0-10-02-02-1
    4 Serbie 4-3 8 2 1 5 8 13-5 Serbie1-20-31-32-0
    5 Arménie 2 8 0 2 6 5 14-9 Arménie2-30-30-01-1
    Note

    -3 : Après l'interruption du match Serbie-Albanie le 14 octobre 2014[3], le Tribunal arbitral du sport attribua à l'origine une victoire 3-0 à l'Albanie, la Serbie se vit infliger une pénalité de trois points, décision ensuite confirmée par l'Instance de contrôle, d'éthique et de discipline de l'UEFA le 24 octobre 2014[4]. Après appel des deux fédérations, l'Instance d'appel de l’UEFA décide du maintien des sanctions le 2 décembre 2014[5]. Un nouvel appel est alors rempli par les deux fédérations à destination du Tribunal arbitral du sport[6] qui, le 10 juillet 2015, décide de donner la victoire définitive à l'Albanie sur le score de 3-0 et de confirmer la pénalité de trois points infligée à la Serbie[7],[8],[9]

    Le pays organisateur (la France pour l'Euro 2016) est affecté au groupe comptant le moins d'équipes. Bien que qualifiée d'office, la sélection prend part alors amicalement à ce groupe éliminatoire afin de parer à la difficulté de trouver des adversaires disponibles pour des matchs amicaux. Les résultats obtenus contre le pays organisateur par les cinq autres équipes du groupe ne sont bien évidemment pas pris en compte. Le président de l'UEFA, Michel Platini a déclaré qu'un classement séparé UEFA serait utilisé à l'avenir pour constituer les groupes de phase finale et de phases de qualifications. En outre, l'UEFA propose aux diffuseurs de télévision une compétition plus relevée.

    Classements des troisièmes de groupe

    Le meilleur troisième est directement qualifié pour l'Euro 2016 alors que les huit autres troisièmes disputent les barrages. Afin de déterminer les positions, un classement comparatif entre les troisièmes de groupe est établi, ne prenant en compte que les résultats des cinq premiers de chaque groupe (les résultats contre l'éventuel sixième de groupe sont ignorés).

    Classement
    Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
    1 (A) Turquie 16 8 5 1 2 12 7+5
    2 (F) Hongrie 15 8 4 3 1 8 5+3
    3 (C) Ukraine 13 8 4 1 3 11 4+7
    4 (H) Norvège 13 8 4 1 3 8 10-2
    5 (I) Danemark 12 8 3 3 2 8 5+3
    6 (G) Suède 12 8 3 3 2 11 9+2
    7 (D) Irlande 12 8 3 3 2 8 7+1
    8 (B) Bosnie-Herzégovine 11 8 3 2 3 11 12-1
    9 (E) Slovénie 10 8 3 1 4 10 11-1

    Barrages

    Ces barrages prennent place du 12 novembre 2015 au 17 novembre 2015. Le tirage au sort a lieu à Nyon en Suisse, le dimanche 18 octobre 2015 à 11 h 20[10],[11].

    Barragistes - avant tirage au sort[12]
    Tête de série -
    Bosnie-Herzégovine30.367 Danemark27.140
    Ukraine30.313 Irlande26.902
    Suède29.028 Norvège26.439
    Hongrie27.142 Slovénie25.442
    ÉquipeAllerTotalRetourÉquipe
    Ukraine 2 - 03 - 11 - 1 Slovénie
    Suède 2 - 16 - 34 - 2 Danemark
    Bosnie-Herzégovine 1 - 11 - 30 - 2 Irlande
    Norvège 0 - 11 - 31 - 2 Hongrie



    Ukraine 2 - 0 Slovénie Arena Lviv, Lviv
    18h00 HEC
    Yarmolenko 22e
    Seleznyov 54e
    (1 - 0) Spectateurs : 34 000
    Arbitrage : Jonas Eriksson
    Rapport
    Slovénie 1 - 1 Ukraine Stadion Ljudski vrt, Maribor
    20h45 HEC
    Cesar 11e (1 - 0) 90+8e Yarmolenko Spectateurs : 12 500
    Arbitrage : Cüneyt Çakır
    Rapport

    Suède 2 - 1 Danemark Friends Arena, Solna
    20h45 HEC
    Forsberg 45e
    Ibrahimović 50e (pén.)
    (1 - 0) 80e N. Jørgensen Spectateurs : 49 053
    Arbitrage : Nicola Rizzoli
    Rapport
    Danemark 2 - 4 Suède Parken Stadium, Copenhague
    20h45 HEC
    Poulsen 82e
    Vestergaard 90+1e
    (0 - 1) 19e 76e 77e 90+7e (pén.) Ibrahimovic Spectateurs : 36 051
    Arbitrage : Martin Atkinson
    Rapport

    Bosnie-Herzégovine 1 - 1 Irlande Stade Bilino Polje, Zenica
    20h45 HEC
    Džeko 86e (0 - 0) 82e Brady Spectateurs : 15 000
    Arbitrage : Felix Brych
    Rapport
    Irlande 2 - 0 Bosnie-Herzégovine Aviva Stadium, Dublin
    20h45 HEC
    Walters 24e (pén.) 70e (1 - 0) Spectateurs : 50 500
    Arbitrage : Björn Kuipers
    Rapport

    Norvège 0 - 1 Hongrie Ullevaal Stadion, Oslo
    20h45 HEC
    (0 - 1) 26e Kleinheisler Spectateurs : 27 182
    Arbitrage : Mark Clattenburg
    Rapport
    Hongrie 2 - 1 Norvège Groupama Aréna, Budapest
    20h45 HEC
    Priskin 14e
    Henriksen 83e (csc)
    (1 - 0) 87e Henriksen Spectateurs : 22 000
    Arbitrage : Carlos Velasco Carballo
    Rapport

    Liste des 24 qualifiés pour la phase finale

    Équipe Raison Date de qualification
    1 France Qualifié d’office en tant que pays organisateur 28 mai 2010
    2 République tchèque Éliminatoires, groupe A - 1re place 6 septembre 2015
    3 Islande Éliminatoires, groupe A - 2e place 6 septembre 2015
    4 Belgique Éliminatoires, groupe B - 1re place 10 octobre 2015
    5 Pays de Galles Éliminatoires, groupe B - 2e place 10 octobre 2015
    6 Espagne Éliminatoires, groupe C - 1re place 9 octobre 2015
    7 Slovaquie Éliminatoires, groupe C - 2e place 12 octobre 2015
    8 Allemagne Éliminatoires, groupe D - 1re place 11 octobre 2015
    9 Pologne Éliminatoires, groupe D - 2e place 11 octobre 2015
    10 Angleterre Éliminatoires, groupe E - 1re place 5 septembre 2015
    11 Suisse Éliminatoires, groupe E - 2e place 9 octobre 2015
    12 Irlande du Nord Éliminatoires, groupe F - 1re place 8 octobre 2015
    13 Roumanie Éliminatoires, groupe F - 2e place 11 octobre 2015
    14 Autriche Éliminatoires, groupe G - 1re place 8 septembre 2015
    15 Russie Éliminatoires, groupe G - 2e place 12 octobre 2015
    16 Italie Éliminatoires, groupe H - 1re place 10 octobre 2015
    17 Croatie Éliminatoires, groupe H - 2e place 13 octobre 2015
    18 Portugal Éliminatoires, groupe I - 1re place 8 octobre 2015
    19 Albanie Éliminatoires, groupe I - 2e place 11 octobre 2015
    20 Turquie Meilleur 3e 13 octobre 2015
    21 Ukraine Barrage 17 novembre 2015
    22 Suède Barrage 17 novembre 2015
    23 Irlande Barrage 16 novembre 2015
    24 Hongrie Barrage 15 novembre 2015

    Meilleurs buteurs

    Le Polonais Robert Lewandowski est le meilleur buteur des éliminatoires avec 13 buts, total qui lui permet de devenir le buteur le plus prolifique d'une campagne éliminatoire de l’Euro, ex æquo avec le Nord-Irlandais David Healy lors des éliminatoires de l'Euro 2008[13].
    Rang Buteur Pays Buts Minutes jouées
    1 Robert Lewandowski Pologne 13 876
    2 Zlatan Ibrahimović Suède 11 814
    3 Thomas Müller Allemagne 9 806
    4 Artyom Dziouba Russie 8 581
    5 Edin Džeko Bosnie-Herzégovine 788
    6 Wayne Rooney Angleterre 7 669
    7 Marc Janko Autriche 675
    8 Kyle Lafferty Irlande du Nord 752
    9 Steven Fletcher Écosse 789
    10 Gareth Bale Pays de Galles 897

    Meilleurs passeurs

    Rang Buteur Pays Passes Minutes jouées
    1 Vladimír Weiss Slovaquie 6 583
    2 Arkadiusz Milik Pologne 745
    3 Senad Lulić Bosnie-Herzégovine 1050
    4 Xherdan Shaqiri Suisse 5 765
    5 Breel Embolo Suisse 4 205
    6 Niall McGinn Irlande du Nord 422
    7 Mesut Özil Allemagne 540
    8 Shaun Maloney Écosse 719
    9 Kamil Grosicki Pologne 735
    10 Martin Harnik Autriche 794

    Notes et références

    Notes

    1. Gibraltar a un coefficient égal à zéro car, dernière fédération admise, elle n'a jamais joué de match qualificatif auparavant
    2. Le Kazakhstan fait match nul (0-0) et victoire (1-0) face à la Lettonie dans leur confrontation directe et est donc classée devant en raison du point numéro 1 du règlement pour le départage en cas d'égalité.
    3. Le Luxembourg est défait (3-2 (en Macédoine du Nord)) et gagne (1-0 (au Luxembourg)) face à la Macédoine du Nord dans leur confrontation directe et se trouve classé avant en raison du point numéro 4 du règlement pour le départage en cas d'égalité (buts à l'extérieur).
    4. L'Estonie et la Lituanie sont départagées à la différence de buts; point numéro 5 du règlement pour le départage en cas d'égalité.
    5. Les îles Féroé remportent leur deux matchs (1-0) et (2-1) contre la Grèce en confrontation directe et sont donc classées devant en raison du point numéro 1 du règlement pour le départage en cas d'égalité.

    Références

    1. Les chapeaux des éliminatoires de l'EURO connus sur le site de l'UEFA, janvier 2014. Consulté le 24 janvier 2014.
    2. « Un point de moins pour la Croatie », sur uefa.com,
    3. « Serbie-Albanie arrêté », sur uefa.com,
    4. « Serbie-Albanie : sanctions disciplinaires », sur uefa.com,
    5. « Serbie-Albanie : décisions confirmées », sur uefa.com,
    6. « Les fédérations albanaise et serbe saisissent le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) », sur tas-cas.org,
    7. « Le TAS rejette l’appel de la Fédération serbe de football, admet partiellement l’appel de la Fédération albanaise: le match Serbie-Albanie est déclaré perdu par forfait par la Serbie (0-3) », sur tas-cas.org,
    8. « Serbie - Albanie, décision », sur uefa.com,
    9. Des débordements de spectateurs serbes ont eu lieu à la suite d’un acte nationaliste albanais (jets sur le terrain de fumigènes rouges, couleur du drapeau albanais, accompagnés d’un drone quadricoptère, portant un message revendiquant un Kosovo albanais). Le match entre la Serbie et l’Albanie est alors logiquement interrompu. L’arbitre appelle au retour au vestiaire comme c’est la règle mais le match n’a jamais repris, les joueurs albanais refusant de continuer la rencontre. Les autorités serbes estiment que l’auteur de l’incident n’est autre que le frère du premier ministre albanais, seule personne albanaise (avec son escorte) présente dans le stade, la rencontre étant classée à haut risque. Les deux fédérations se virent infligées une amende de 100 000€ à titre de dédommagement et pour manquement à la sécurité, la fédération serbe étant également condamnées à jouer ses deux prochains matchs qualificatifs à domicile à huis clos.
    10. « UEFA EURO 2016 Play-off Draw », UEFA,
    11. « Tirage au sort des barrages », sur fr.uefa.com,
    12. « National Ranking UEFA 2015 », sur footballseeding.com,
    13. « Lewandowski, record égalé », sur fr.uefa.com,
    • Portail du football
    • Portail des années 2010
    • Portail de la France
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.