Émile Le Bot

Émile Le Bot est un architecte français, né en 1889. Il est l’auteur des plans de plusieurs villas balnéaires de La Baule et de maisons à Nantes.

Émile Le Bot
Biographie
Naissance
Décès
(à 73 ans)
Varades
Nationalité
Activité
Œuvres principales
Villas balnéaires à La Baule-Escoublac

Biographie

Émile Le Bot naît en 1889[1]. Architecte, il s’associe à Ferdinand Ménard de 1905 à 1914, partageant un bureau à Nantes (6, place Royale) et à La Baule (villa Aziyadé). Ensemble ils réalisent les plans de nombreuses villas balnéaires bauloises, dont la villa Massabielle sur le front de mer[2] et Grégoria (1905[3],[4]). De nombreuses autres projets de La Baule et de Nantes portent la signature de leur association, telles :

  • la villa Les Abellias (vers 1913[5]) ;
  • la villa Andresita (en 1904[6]) ;
  • l’hôtel de voyageurs Atalante (vers 1910[7]) ;
  • la villa Fernandita (en 1913[8]) ;
  • la villa Gaidik (vers 1910[9]) ;
  • les villas jumelles Les Jacinthes et Les Tulipes (vers 1900[10],[11]) ;
  • la villa Jeannette (vers 1900[12]) ;
  • la villa Ker Ovren[13] ;
  • la villa Ker Mag (vers 1910[14]) ;
  • la villa Ker Ovren (vers 1900[15]) ;
  • la villa Manon (vers 1900[16]) ;
  • les villas jumelles Margared et Frou-Frou (vers 1910, villa jumelles[17]) ;
  • la villa Marie François (en 1913[18]) ;
  • la villa Men Hiol (vers 1913[19]) ;
  • la villa Les Palmiers (vers 1914[20]) ;
  • la villa Robert Suzon (en 1913[21]) ;
  • l’hôtel Saint-Christophe (1913[22]) ;
  • la villa Saint-Yves (1913[23]) ;
  • la villa Siébel[24] ;
  • la villa Tara (1913[25]).

Il est également l'auteur de la villa Jeannette à Nantes[26],[27] et il participe avec Ménard à la décoration intérieure des salons Mauduit dans cette même ville[28]. Avec Ferdinand Ménard, encore, il construit le commerce Coiffure Laurent vers 1905 au Pouliguen[29].

Il rénove l’ancienne usine de caoutchouc Léfébure, Legrand et Cie à Saint-Quentin[30], avec Henry Brassard-Mariage, et l’ancien tissage de guipure Sébastien dans la même ville[31]. Il dessine en outre avec Ferdinand Ménard les plans de la cité ouvrière du Bois à Noyant-la-Gravoyère[32], des cités ouvrières de Brèges et de Charmont à Nyoiseau[33],[34], de la cité ouvrière dite cité de Baugé ou cité des Mines à Segré[35]. Ensemble, ils conçoivent la salle des fêtes du Croisic en 1910[36].

Voir aussi

Bibliographie

  • Alain Charles, La Baule et ses villas : le concept balnéaire, Paris, Massin, , 213 p. (ISBN 2-7072-0444-7, notice BnF no FRBNF38890407)
    Alain Charles est architecte DPLG et DEA en histoire de l'architecture, spécialiste du balnéaire[37],[38].
  • Colette David (photogr. Stéphan Ménoret), Les villas de La Baule : des bourgeoises modèles aux excentriques rigolotes, La presse de l’Estuaire, , 95 p. (ASIN B009P12Q4I)
    Colette David est journaliste au quotidien Ouest-France[39].
  • Laurent Delpire, « Urbanisme et architecture balnéaire : histoire d'un phénomène de société, l’exemple du Pays de Guérande », Les cahiers du Pays de Guérande, no 52, (ISSN 0765-3565)
    Laurent Delpire est historien de l’art, conservateur des antiquités et objets d’art de Loire-Atlantique.
  • Jean-Louis Kerouanton, « Éléments de cartographie pour la connaissance de l’architecture balnéaire bauloise » [PDF], sur un site du ministère de la Culture, (consulté le 7 janvier 2018)
    Jean-Louis Kerouanton est chercheur au service régional de l’Inventaire, direction régionale des affaires culturelles des Pays de la Loire.

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

Notes

    Références

    1. Charles 2002, p. 202.
    2. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Massabielle actuellement immeuble à logements Le Californie », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 8 janvier 2018).
    3. Charles 2002, p. 30-31.
    4. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Grégoria », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 25 janvier 2018).
    5. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Les Abellias », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 23 février 2018).
    6. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Andresita », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 25 février 2018)
    7. Alain Charles, « Hôtel de voyageurs Atalante », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 24 février 2018)
    8. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Fernandita », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 17 février 2018)
    9. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Gaidik », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 18 février 2018).
    10. Alain Charles, « Maisons jumelles dites villas balnéaires Les Jacinthes et Les Tulipes », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 25 février 2018)
    11. Charles 2002, p. 31.
    12. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Jeannette », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 3 février 2018).
    13. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Ker Ovren », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 9 janvier 2018).
    14. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Ker Mag », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 19 février 2018)
    15. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Ker Ovren », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 24 février 2018)
    16. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Manon », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 18 février 2018)
    17. Alain Charles, « Maisons jumelles dites villas balnéaires Margared et Frou-Frou », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 8 janvier 2018).
    18. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Marie François puis Johanna », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 21 février 2018).
    19. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Men Hiol », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 4 février 2018)
    20. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Les Palmiers », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 25 février 2018).
    21. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Robert Suzon », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 18 février 2018)
    22. Alain Charles, « Hôtel de voyageurs Saint-Christophe », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 20 janvier 2018).
    23. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Saint-Yves puis Germaine », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 30 janvier 2018)
    24. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Siébel », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 9 janvier 2018).
    25. Alain Charles, « Maison dite villa balnéaire Tara puis Maredgeo », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 26 janvier 2018)
    26. « La villa Jeannette », sur pss-archi.eu (consulté le 9 janvier 2018).
    27. « La Villa Jeannette à Nantes », notice no PA44000063, base Mérimée, ministère français de la Culture.
    28. « Les Salons Mauduit : un ensemble Art Déco menacé de destruction à Nantes », sur un site du magazine La Tribune de l'art (consulté le 9 janvier 2018).
    29. Alain Charles, « Maison actuellement commerce Coiffure Laurent », sur Patrimoine des Pays de la Loire, (consulté le 5 mars 2018).
    30. « Ancienne usine de caoutchouc Léfébure, Legrand et Cie à Saint-Quentin », notice no IA02002894, base Mérimée, ministère français de la Culture.
    31. « L’ancien tissage de guipure Sébastien de Saint-Quentin », notice no IA02002821, base Mérimée, ministère français de la Culture.
    32. « La cité ouvrière du Bois à Noyant-la-Gravoyère », notice no IA49002214, base Mérimée, ministère français de la Culture.
    33. « La cité ouvrière de Brèges à Nyoiseau », notice no IA49002145, base Mérimée, ministère français de la Culture.
    34. « La cité ouvrière de Charmont à Nyoiseau », notice no IA49002146, base Mérimée, ministère français de la Culture.
    35. « La cité ouvrière dite cité de Baugé ou cité des Mines à Segré », notice no IA49001369, base Mérimée, ministère français de la Culture.
    36. Laurent Delpire, « Salle des fêtes », sur Patrimoine des Pays de la Loire (consulté le 1er mars 2018).
    37. Anne Vidalie, « La Baule: le bonheur est dans les pins », sur un site du magazine L'Express, (consulté le 7 janvier 2018).
    38. Alain Charles, « Panorama Le Pouliguen - La Baule - Pornichet », sur panorama-labaule.com (consulté le 7 janvier 2018).
    39. Daniel Le Couédic, « L’architecture et les paysages, bastions de l’identité bretonne », sur bretonsdujapon (consulté le 20 janvier 2018), p. 11.


    • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
    • Portail du Pays de Guérande
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.