Équipe d'Allemagne de football à la Coupe du monde 1994

L'Équipe d'Allemagne de football est quart de finaliste de la coupe du monde de football de 1994.

Équipe d'Allemagne de football à la Coupe du monde 1994

Fédération DFB

Classement 5e
Organisateur(s) États-Unis
Participation 13e
Meilleure performance Vainqueur en 1954, 1974 et 1990
Sélectionneur Berti Vogts
Capitaine Lothar Matthäus
Meilleur buteur Jürgen Klinsmann (5)
Maillots
Domicile
Extérieur
Équipe d'Allemagne de football à la Coupe du monde

C'est sa 13e participation à une phase finale mais sa première dans le contexte de cette nouvelle république fédérale ayant absorbé du fait de la réunification les landers de l'ex RDA. L'effectif est composé de deux joueurs de l'ancienne Allemagne de l'Est : Matthias Sammer et Ulf Kirsten.

La Nationalmannschaft ne parvient pas à se hisser dans le dernier carré qui était son objectif initial, une mauvaise ambiance règne dans le groupe ce qui empêche une bonne cohésion entre les joueurs et le sélectionneur[1]. Son ultime adversaire sera la Bulgarie formation contre laquelle elle s'inclinera le 10 juillet 1994.

Qualification

L'Allemagne est qualifiée d'office en tant que tenant du titre.

Effectif

Equipe d'Allemagne à la coupe du Monde 1994
Joueurs  Encadrement technique
P.NomDate de naissanceSél.But(s)ClubDepuis
1 G Illgner, BodoBodo Illgner 19 349 07/4/1967 (27 ans) 49 0 FC Cologne 1987
12 G Köpke, AndreasAndreas Köpke 21 201 12/3/1962 (32 ans) 14 0 FC Nuremberg 1990
22 G Kahn, OliverOliver Kahn 18 549 15/6/1969 (25 ans) 0 0 Karlsruher SC aucune
2 D Strunz, ThomasThomas Strunz 18 965 25/4/1968 (26 ans) 13 0 VfB Stuttgart 1990
3 D Brehme, AndreasAndreas Brehme 21 689 09/11/1960 (33 ans) 81 8 FC Kaiserslautern 1984
4 D Kohler, JürgenJürgen Kohler 19 897 06/10/1965 (28 ans) 64 0 Juventus 1986
5 D Helmer, ThomasThomas Helmer 20 065 21/4/1965 (29 ans) 25 0 Bayern Munich 1990
6 D Buchwald, GuidoGuido Buchwald 21 613 24/1/1961 (33 ans) 73 4 VfB Stuttgart 1984
14 D Berthold, ThomasThomas Berthold 20 225 12/11/1964 (29 ans) 53 1 VfB Stuttgart 1985
16 D Sammer, MatthiasMatthias Sammer 19 188 15/9/1967 (26 ans) 24 3 Dortmund 1990
7 M Möller, AndreasAndreas Möller 19 201 02/9/1967 (26 ans) 40 14 Juventus 1988
8 M Häßler, ThomasThomas Häßler 19 661 30/5/1966 (28 ans) 50 6 AS Rome 1988
10 M Matthäus, LotharLothar Matthäus  21 557 21/3/1961 (33 ans) 112 19 Bayern Munich 1980
21 M Basler, MarioMario Basler 18 728 18/12/1968 (25 ans) 5 1 Werder Brême 1994
15 M Gaudino, MaurizioMaurizio Gaudino 19 465 12/12/1966 (27 ans) 5 1 Manchester City 1993
17 M Wagner, MartinMartin Wagner 19 026 24/2/1968 (26 ans) 3 0 FC Kaiserslautern 1992
20 M Effenberg, StefanStefan Effenberg 18 866 02/8/1968 (25 ans) 30 5 AC Fiorentina 1991
9 A Riedle, Karl-HeinzKarl-Heinz Riedle 19 917 16/9/1965 (28 ans) 39 15 Dortmund 1988
11 A Kuntz, StefanStefan Kuntz 20 969 30/10/1962 (31 ans) 4 1 FC Kaiserslautern 1993
13 A Völler, RudiRudi Völler 21 899 13/4/1960 (34 ans) 87 44 Marseille 1982
18 A Klinsmann, JürgenJürgen Klinsmann 20 330 30/7/1964 (29 ans) 60 20 AS Monaco 1987
19 A Kirsten, UlfUlf Kirsten 19 838 04/12/1965 (28 ans) 10 3 Bayer Leverkusen 1992
Sélectionneur

Berti Vogts


Légende

La coupe du monde

Premier tour

L'Allemagne est versée dans le groupe C avec la Bolivie l'Espagne et la Corée du Sud.

Match contre la Bolivie

Le premier match des Allemands se joue dans un stade comble, la rencontre est précédé d'une cérémonie d'ouverture et d'un discours du président américain Bill Clinton. À ce moment de la compétition la Nationalmannschaft détient le record du nombres de matchs joués en phase finale, à contrario la Bolivie, son adversaire du jour effectue son retour dans la compétition depuis 1950. Les germaniques mettent un terme à une malédiction qui durait depuis 1970 soit 5 éditions, à savoir que le tenant du titre échouait à gagner le match d'ouverture. Une première victoire donc, la première victoire à trois points depuis l'instauration de cette nouvelle règle, (jusqu'en 1990 la victoire ne remportait que deux points). Un succès qui se dessina en seconde période, le gardien bolivien sortant imprudemment de sa surface se fera dribbler par Thomas Häßler qui servira Jürgen Klinsmann qui n'aura qu'a pousser le ballon dans le but vide, pour devenir le premier buteur de cette 15e édition. Une victoire allemande logique, son adversaire n'ayant pas les armes nécessaires pour rivaliser[2].

Allemagne 1–0 Bolivie Municipal Grant Park Stadium (Chicago)
15h00
Historique des rencontres
Jürgen Klinsmann 61e (0-0) Spectateurs : 63 117
Arbitrage : Arturo Brizio Carter
Jürgen Kohler 6e
Andreas Möller 54e
37e Vladimir Soria
39e Julio César Baldivieso
66e Carlos Fernando Borja
82e Marco Etcheverry
89e Gustavo Quinteros

Titulaires :
1Bodo Illgner
3Andreas Brehme
4Jürgen Kohler
7Andreas Möller
8Thomas Hässler 83e
9Karl-Heinz Riedle 60e
10Lothar Matthäus
14Thomas Berthold
16Matthias Sammer
18Jürgen Klinsmann
20Stefan Effenberg

Remplaçants :
2Thomas Strunz 83e 
21Mario Basler 60e 

Sélectionneur :
Berti Vogts
Titulaires :
1Carlos Trucco
3Marco Sandy
4Miguel Rimba
5Gustavo Quinteros
6Carlos Fernando Borja
8José Milton Melgar
15Vladimir Soria
16Luis Héctor Cristaldo
18Luis Ramallo 79e
21Erwin Sánchez
22Julio César Baldivieso 66e

Remplaçants :
10Marco Etcheverry 79e 
11Jaime Moreno 66e 

Sélectionneur :
Xabier Azkargorta

Match contre l'Espagne

Le second adversaire, l'Espagne, causera davantage de difficultés aux hommes de Berti Vogts, un match engagé physiquement avec une formation ibérique montrant un visage plus séduisant que lors de sa première rencontre contre la Corée du Sud. Encaissant un but dans le premier quart d'heure l'Allemagne agissant comme un rouleau compresseur sur son adversaire se voyait logiquement égaliser par une nouvelle réalisation de Jürgen Klinsmann qui d'une tête trompait le portier espagnol Andoni Zubizarreta[3].

Allemagne 1–1 Espagne Municipal Grant Park Stadium (Chicago)
16h00
Historique des rencontres
Jürgen Klinsmann 48e (0-1) Jon Andoni Goikoetxea 14e Spectateurs : 63 113
Arbitrage : Ernesto Filippi Cavani
Stefan Effenberg 70e 15e Julio Salinas
38e Abelardo Fernández
53e Fernando Hierro

Titulaires :
1Bodo Illgner
2Thomas Strunz
3Andreas Brehme
4Jürgen Kohler
7Andreas Möller 62e
8Thomas Häßler
10Lothar Matthäus
14Thomas Berthold
16Matthias Sammer
18Jürgen Klinsmann
20Stefan Effenberg

Remplaçants :
13Rudi Völler 62e 

Sélectionneur :
Berti Vogts
Titulaires :
1Andoni Zubizarreta
2Albert Ferrer
5Abelardo Fernández
6Fernando Hierro
7Jon Andoni Goikoetxea 64e
9Pep Guardiola 77e
12Sergi Barjuan
15José Luis Caminero
18Rafael Alkorta
19Julio Salinas
21Luis Enrique

Remplaçants :
4Francisco José Camarasa 77e 
10José María Bakero 64e 

Sélectionneur :
Javier Clemente

Match contre la Corée du Sud

Le dernier match décisif pour obtenir la qualification démarrera idéalement pour les Allemands. Au bout de 37 minutes de jeu le tableau d'affichage affichera déjà 3-0 pour les joueurs d'outre Rhin. Le gardien sud coréen sera trompé deux fois par Jürgen Klinsmann et une fois par Karl-Heinz Riedle. Fait assez rare le portier asiatique sera remplacé à la mi-temps. Une première période se concluant par un avantage très confortable pour les Allemands même si les Coréens ont su se montrer dangereux. Mais cette distance avec son adversaire du jour allait se réduire en seconde période, les hommes de Berti Vogts allaient perdre pied dans le second acte et permettre aux joueurs sud-coréens de réduire d'un but d'écart le fossé les séparant des germaniques. Le dernier quart d'heure sera très intense. Finalement le gardien Bodo Illgner sera le seul joueur allemand à la hauteur durant cette seconde période, évitant une égalisation asiatique et permettant à l'Allemagne de finir première de ce groupe C. [4].

Allemagne 3–2 Corée du Sud Cotton Bowl (Dallas)
12h00
Historique des rencontres
Jürgen Klinsmann 12e 37e
Karl-Heinz Riedle 20e
(3-0) Hwang Sun-hong 52e
Hong Myung-bo 63e
Spectateurs : 63 998
Arbitrage : Joël Quiniou
Andreas Brehme 24e
Jürgen Klinsmann 28e
Stefan Effenberg 44e
90e Choi Yong-il

Titulaires :
1Bodo Illgner
3Andreas Brehme
4Jürgen Kohler
6Guido Buchwald
8Thomas Hässler
9Karl-Heinz Riedle
10Lothar Matthäus 64e
14Thomas Berthold
16Matthias Sammer
18Jürgen Klinsmann
20Stefan Effenberg 75e

Remplaçants :
5Thomas Helmer 75e 
7Andreas Möller 64e 

Sélectionneur :
Berti Vogts
Titulaires :
1Choi In-young 46e
4Kim Pan-keun
5Park Jung-bae
6Lee Young-jin 39e
7Shin Hong-gi
9Kim Joo-sung 76e
10Ko Jeong-woon
12Choi Young-il
15Cho Jin-ho 46e
18Hwang Sun-hong
20Hong Myung-bo

Remplaçants :
22Lee Woon-jae 46e 
2Chung Jong-son 39e 
11Seo Jung-won 46e 

Sélectionneur :
Kim Ho

Classement final du groupe C

Place Équipe Points Joués V N D Buts + Buts - Diff.
1er Allemagne7321053+2
2e Espagne5312064+2
3e Corée du Sud2302145-1
4e Bolivie1301214-3

Huitième de finale contre la Belgique

En 1994 ce huitième de finale entre Allemands et Belges était digne d'une finale de championnat d'Europe. Cette rencontre fut d'ailleurs d'un haut niveau. Il n'y eut pas de période d'observation entre les deux formations ce qui permit une ouverture du score allemande rapide suivit d'une égalisation belge dans la foulée. Les trois buts germanique furent inscrit par les deux attaquants titulaires, Rudi Völler et Jurgen Klinsmann évoluant tous deux à l'époque dans le championnat de France, respectivement à l'Olympique de Marseille et à l'AS Monaco. La première période se concluait par un résultat de 3 à 1 pour les germaniques. Une seconde période aussi intense que la première n'allait pas offrir aux spectateurs autant de buts, la faute à des attaquants maladroits et surtout aux exploits des deux gardiens. La réduction du score pour les Belges à la fin du temps règlementaire se fit trop tardive pour faire douter les Allemands, qui allaient poursuivre leur route vers les quarts de finale [5].

Allemagne 3–2 Belgique Municipal Grant Park Stadium (Chicago)
12h00
Historique des rencontres
Rudi Völler 6e
Jürgen Klinsmann 11e
Rudi Völler 40e
(3-1) Georges Grün 8e
Philippe Albert 90e
Spectateurs : 60 246
Arbitrage : Kurt Röthlisberger
Thomas Helmer 13e
Martin Wagner 37e
90e Philippe Albert

Titulaires :
1Bodo Illgner
4Jürgen Kohler
5Thomas Helmer
6Guido Buchwald
8Thomas Hässler
10Lothar Matthäus 46e
13Rudi Völler
14Thomas Berthold
16Matthias Sammer
17Martin Wagner
18Jürgen Klinsmann 85e

Remplaçants :
3Andreas Brehme 46e 
11Stefan Kuntz 85e 

Sélectionneur :
Berti Vogts
Titulaires :
1Michel Preud'homme
4Philippe Albert
5Rudi Smidts 65e
6Lorenzo Staelens
7Franky Van der Elst
8Luc Nilis 76e
10Enzo Scifo
13Georges Grün
14Michel De Wolf
15Marc Emmers
17Josip Weber

Remplaçants :
11Alexandre Czerniatynski 76e 
16Danny Boffin 65e 

Sélectionneur :
Paul Van Himst

Quart de finale contre la Bulgarie

Ce quart de finale allait se conclure par la plus grosse surprise de cette 15e édition, à savoir l'élimination de l'Allemagne au profit de la Bulgarie. Le capitaine bavarois Lothar Matthäus honore en ce dimanche 10 juillet 1994 sa 117e sélection et son 21e match de phase finale d'un mondial[6]. Pour nombres de spécialistes la victoire allemande semble écrite à l'avance, et sa présence dans le dernier carré inéluctable. Le pénalty transformé par Matthäus en tout début de seconde période semble dessiner le succès allemand. Tout va basculer dans le dernier quart d'heure, tout d'abord les bulgares égalisent sur un coup franc tiré par Hristo Stoikov à la 76e. Puis à la 79e Letchkov d'une tête plongeante trompait le gardien de Cologne et éliminait l'Allemagne[7].

Allemagne 1–2 Bulgarie Giants Stadium (New York)
12h00
Historique des rencontres
Lothar Matthäus 47e (pén.) (0-0) Hristo Stoitchkov 75e
Yordan Letchkov 78e
Spectateurs : 72 000
Arbitrage : José Torres Cadena
Thomas Helmer 14e
Martin Wagner 15e
Thomas Hässler 49e
Jürgen Klinsmann 50e
Rudi Völler 89e
22e Trifon Ivanov
82e Hristo Stoitchkov
85e Borislav Mikhailov

Titulaires :
1Bodo Illgner
4Jürgen Kohler
5Thomas Helmer
6Guido Buchwald
7Andreas Möller
8Thomas Hässler 82e
10Lothar Matthäus
13Rudi Völler
14Thomas Berthold
17Martin Wagner 58e
18Jürgen Klinsmann

Remplaçants :
2Thomas Strunz 58e 
3Andreas Brehme 82e 

Sélectionneur :
Berti Vogts
Titulaires :
1Nikolay Mihaylov
3Trifon Ivanov
4Tsanko Tsvetanov
5Petar Houbtchev
6Zlatko Yankov
7Emil Kostadinov 90e
8Hristo Stoitchkov 84e
9Yordan Letchkov
10Nasko Sirakov
16Ilian Kiriakov
20Krasimir Balakov

Remplaçants :
13Ivaylo Yordanov 84e 
14Bončo Genčev 90e 

Sélectionneur :
Dimitar Penev

Les joueurs utilisés

Joueurs Total minutes Total Total
Gardiens de but
Bodo Illgner (FC Cologne) 90 90 90 90 90 450 - -
Défenseurs
Thomas Berthold (VfB Stuttgart) 90 90 90 90 90 450 - -
Jürgen Kohler (Juventus Football Club) 90 90 90 90 90 450 -
Andreas Brehme (FC Kaiserslautern) 90 90 90  44  8 322 -
Matthias Sammer (Borussia Dortmund) 90 90 90 90 360 - -
Thomas Strunz (VfB Stuttgart) - 90 - -  32 122 - -
Guido Buchwald (VfB Stuttgart) 90 90 90 270 - -
Thomas Helmer (Bayern Munich) - -  15 90 90 195 -
Milieux
Andreas Möller (Juventus Turin) 90 62  26 - 90 268 -
Thomas Häßler (AS Rome) 90 90 90 90 82 442 -
Mario Basler (Werder Brême)  31 - - - - 31 - -
Stefan Effenberg (AC Fiorentina) 90 90 75 - - 255 -
Lothar Matthäus (Bayern Munich) 90 90 64 46 90 380 -
Martin Wagner (FC Kaiserslautern) - - - 90 58 148 -
Attaquants
Jurgen Klinsmann (AS Monaco) 90 90 90 86 90 446
Karl-Heinz Riedle (Borussia Dortmund) 59 - 90 - - 149 -
Rudi Völler (Olympique de Marseille) -  28 - 90 90 208 -
Stefan Kuntz (FC Kaiserslautern) - - -  4 - 4 - -
joueurs Total minutes Total Total

Les buteurs

Classement Nom But(s)
1 Jürgen Klinsmann 5
2 Rudi Völler 2
3 Karl-Heinz Riedle 1
Lothar Matthäus 1

Bibliographie

Jérôme Bureau, Etats - Unis Coupe du Monde 1994, Espagne, almann Lévy, , 159 p. (ISBN 2-7021-2336-8).

Lien externe

  • Sélections et buts sur transfermarkt

Références

  1. La Bulgarie surpasse le géant allemand, article sur fifa.com
  2. Jérome Bureau, Etats - Unis coupe du monde 1994, almann Lévy, , 159 p. (ISBN 2-7021-2336-8), page 38 Allemagne - Bolivie
  3. Jérome Bureau, Etats - Unis coupe du monde 1994, almann Lévy, , 159 p. (ISBN 2-7021-2336-8), page 43 Allemagne-Espagne
  4. Jérome Bureau, Etats - Unis coupe du monde 1994, almann Lévy, , 159 p. (ISBN 2-7021-2336-8), page 49 Allemagne-Corée du Sud
  5. Jérome Bureau, Etats - Unis coupe du monde 1994, almann Lévy, , 159 p. (ISBN 2-7021-2336-8), page 89 Allemagne-Belgique
  6. Jérome Bureau, Etats - Unis coupe du monde 1994, almann Lévy, , 159 p. (ISBN 2-7021-2336-8), page 127 Lothar Matthaus le recordman maudit
  7. Jérome Bureau, Etats - Unis coupe du monde 1994, almann Lévy, , 159 p. (ISBN 2-7021-2336-8), page 124 Allemagne-Bulgarie
  • Portail du football
  • Portail de l’Allemagne
  • Portail des années 1990
  • Portail des États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.