Équipe de République centrafricaine de football

L'équipe de République centrafricaine de football est constituée par une sélection des meilleurs joueurs centrafricains sous l'égide de la Fédération centrafricaine de football. L'équipe joue ses matchs au Complexe Sportif Barthélemy Boganda.

Équipe de République centrafricaine
Généralités
Confédération CAF
Couleurs Bleu et blanc
Surnom Les Fauves du Bas-Oubangui
Stade principal Complexe Sportif Barthélemy Boganda
Classement FIFA 109e (28 novembre 2019)[1]
Personnalités
Sélectionneur François Zahoui
Capitaine Geoffrey Kondogbia
Plus sélectionné Foxi Kéthévoama (43)
Meilleur buteur Foxi Kéthévoama (8)
Rencontres officielles historiques
Premier match

Officiel pour la Centrafrique :
Oubangui-Chari 5-1 Cameroun français
()


Officiel pour la FIFA:
Mali 4 - 3 Rép.
centrafricaine

()
Plus large victoire

Officiel pour la Centrafrique :
Oubangui-Chari 5-1 Cameroun français
()


Officiel pour la FIFA:
Tchad 1 - 4 Rép.
centrafricaine

()
Sao Tomé-et-Principe 0 - 3
Rép. centrafricaine
()
Rép. centrafricaine 3 - 0
Guinée équatoriale
()
Plus large défaite Côte d’Ivoire 11 - 0 Rép.
centrafricaine

()
Palmarès
Coupe du monde Phases finales : 0
Coupe d'Afrique Phases finales : 0

Maillots

Domicile
Extérieur

Histoire

Créée vers 1974, elle figure parmi les équipes africaines les moins connues et n'ayant participé à aucune phase finale de la Coupe d'Afrique, de la Coupe du monde ou du Championnat d'Afrique des nations. Elle figure parmi les équipes les plus faibles ; ses seuls exploits sont : La victoire 4-1 contre le Tchad ou encore la victoire qui a surpris toute l'Afrique celle du 3-2 contre l'Égypte au Caire. La meilleure place de l'équipe au classement FIFA fut une 61e position qu'elle occupa en 2011.

Infrastructures

Le stade des Fauves du Bas-Oubangui porte le nom du père de l'indépendance, Barthélémy Boganda (ici un timbre centrafricain de 1959).

La République centrafricaine joue ses matchs à domicile dans le Complexe Sportif Barthélemy Boganda, dans le quartier Assana, dans le deuxième arrondissement de Bangui (Balabala Ôta en sango), près de l'Université de Bangui. Le stade est nommé en l'honneur de Barthélémy Boganda, le père de l'indépendance du pays. Construit en 2003, il est terminé en juin 2006 et possède une capacité d'environ 20000 à 22000 places.

Palmarès

Le tableau suivant résume le palmarès de la sélection centrafricaine en compétitions officielles. Il se compose d'un seul et unique titre, la Coupe de la CEMAC 2009.

Palmarès de l’équipe de République centrafricaine en compétitions officielles
Tournois régionaux Tournois amicaux
  • Coupe des Tropiques :
    • Demi-finaliste : 1962

Parcours en Coupe du monde

L’équipe de Centrafrique contre Madagascar (0-3) le 10 octobre 2015, dans le cadre des éliminatoires 2018 de la Coupe du monde.
  • 1978 : Forfait
  • 1982 : Exclue des qualifications (non règlement des droits d'inscription à la FIFA)
  • 1986 : Non inscrite
  • 1990 : Non inscrite
  • 1994 : Non inscrite
  • 1998 : Non inscrite
  • 2002 : Tour préliminaire
  • 2006 : Forfait
  • 2010 : Forfait
  • 2014 : Tour préliminaire
  • 2018 : Tour préliminaire
  • 2022 :

Parcours en Coupe d'Afrique

L'équipe de Centrafrique contre le Maroc (0-0) le 4 septembre 2010, dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2012.
Parcours en Coupe d'Afrique des nations
Année Position Année Position Année Position Année Position Année Position Année Position Année Position Année Position
1974 Disqualifiée 1980 Non inscrite 1986 Non inscrite 1992 Non inscrite 1998 Disqualifiée 2004 Tour préliminaire 2010 Non inscrite 2015 Tour préliminaire
1976 Forfait 1982 Non inscrite 1988 Tour préliminaire 1994 Non inscrite 2000 Non inscrite 2006 Forfait 2012 Tour préliminaire 2017 Tour préliminaire
1978 Non inscrite 1984 Non inscrite 1990 Non inscrite 1996 Forfait 2002 Tour préliminaire 2008 Non inscrite 2013 Tour préliminaire 2019 Non qualifiée

Parcours en Championnat d'Afrique

Depuis la création de cette compétition, les Fauves du Bas-Oubangui n'ont jamais réussi à se qualifier pour la compétition finale. Ils ont dû à plusieurs reprises déclarer forfait en 2009, en 2014 et en 2016 et n'ont pas participé aux éliminatoires de 2011. Pour l'édition de 2018, ils ont été exclus par la CAF suite au forfait de 2016.

Parcours en championnat d'Afrique des nations
Année Position Année Position Année Position
2009 Forfait 2014 Forfait 2018 Non inscrite[note 1]
2011 Non inscrite 2016 Forfait

Parcours dans diverses compétitions africaines

Parcours dans diverses compétitions continentales
Année Position
Jeux sportifs de la Communauté française 1960 1er tour
Jeux de l'Amitié 1961 1er tour
Coupe des Tropiques 1962 Demi-finaliste
Coupe des Tropiques 1964 5e place
Jeux africains 1965 Tour préliminaire
Jeux africains 1973 Tour préliminaire
Jeux africains 1978 Forfait
Jeux africains 1987 Non inscrite

Parcours dans les compétitions d'Afrique centrale

Comme la République centrafricaine se situe en Afrique centrale et membre de la confédération régionale africaine UNIFFAC, elle participe aux tournois organisés par cette dernière.

Les Jeux d'Afrique centrale (ancêtre des compétitions de l'UNIFFAC) en 1972 et en 1976 permettent d’obtenir un fait d'armes, à savoir une deuxième place en 1972.

Les Fauves du Bas-Oubangui atteignent pour la première fois dans la Coupe de l'UDEAC en 1989[2], battus par le Cameroun, après deux quatrièmes places en 1984[3] et en 1988[4].

Puis ils terminent une nouvelle fois deuxièmes lors de la Coupe UNIFFAC des nations en 1999[5]. C'est pendant ce tournoi que la République centrafricaine réalise ses deux plus larges victoires de son histoire (4-1 contre le Tchad et 3-0 contre Sao Tomé-et-Principe).

Enfin avec la Coupe de la CEMAC, ils réussissent, après une première finale perdue en 2003[6], à remporter leur premier et unique trophée de leur histoire en 2009[7],[8], en battant en finale la Guinée équatoriale.

Parcours dans les compétitions d'Afrique centrale
Année Position Année Position Année Position Année Position Année Position
1972 Deuxième[note 2] 1986 1er tour 1990 5e 2006 1er tour 2010 Troisième
1976 4e 1987 1er tour 1999 Deuxième 2007 4e 2013 Finaliste
1984 4e 1988 4e 2003 Finaliste 2008 Troisième 2014 1er tour
1985 1er tour 1989 Finaliste 2005 1er tour 2009 Vainqueur

Personnalités

Sélectionneurs

  • Hervé Lougoundji : mai-juin 2016 (intérim puis titulaire)

Effectif actuel

Voici la liste des 22 joueurs centrafricains sélectionnés par Hervé Loungoundji pour le match contre la République démocratique du Congo, le 4 septembre 2016 à Kinshasa[9],[10] :

Nom Date de naissance Club
Gardiens
1Geoffrey Lembet CS Sedan Ardennes
16Symphor Elvis Samolah Nkali Bamboutos FC
Yannick Chembou Leones Vegetarianos
Défenseurs
Manassé Enza-Yamissi US Orléans
12Saint-Cyr Ngam Ngam Eding sport
2Thérence Kéthévoama SCAF
4Salif Keita DCMP
15Nicaise Zimbori-Auzingoni Sans club
3Kelly Youga Sans club
13Fernander Kassaï FC Tobol
Milieux
5Eloge Enza-Yamissi Valenciennes FC
6Amos Youga Gazélec Ajaccio
17Eudes Dagoulou Al Wehda
14Ralph Amores Dertin Bamboutos FC
8Vianney Mabidé Moghreb Athlétic de Tétouan
18Junior Gourrier Bamboutos FC
10Foxi Kéthévoama Balıkesirspor
Quentin N'Gakoutou AS Monaco
Attaquants
9Limane Moussa Aktau
Demba Malick Union Douala
11Habib Habibou Rennes
7Hilaire Momi Raja Casablanca

Statistiques

Nations rencontrées

De par sa situation géographique, la République centrafricaine a essentiellement affronté des équipes africaines, à l'exception d'une sélection de l'UEFA en août 2011, à savoir Malte, l'espace d'un match[11], au Ta' Qali Stadium à Ta'Qali, se soldant par une défaite deux buts à un[12],[13].

Classement FIFA

Classement FIFA de l'équipe de république centrafricaine
Année 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Classement mondial 15717418018318819217517618217917718018317918219920011112952106145113104122112

Notes et références

Notes

  1. La République centrafricaine est exclue à la suite du forfait de 2016.
  2. La République centrafricaine termine normalement troisième mais comme les résultats du Tchad ne sont pas comptabilisés dans ce tournoi, elle est classée deuxième du tournoi.

Références

  1. « Classement mondial », sur fr.fifa.com, (consulté le 28 novembre 2019).
  2. (en) « Coupe UDEAC 1989 », sur rsssf.com (consulté le 11 novembre 2016)
  3. (en) « Coupe UDEAC 1984 », sur rsssf.com (consulté le 15 novembre 2016)
  4. (en) « Coupe UDEAC 1988 », sur rsssf.com (consulté le 15 novembre 2016)
  5. (en) « Unifac Cup 1999 », sur rsssf.com (consulté le 11 novembre 2016)
  6. (en) « Coupe de la CEMAC 2003 », sur rsssf.com (consulté le 11 novembre 2016)
  7. (en) « Coupe de la CEMAC 2009 », sur rsssf.com (consulté le 11 novembre 2016)
  8. « Foot-ball : La Centrafrique remporte la Coupe de la CEMAC », sur centrafrique-presse.com (consulté le 11 novembre 2016)
  9. « Eliminatoires Can 2017: La liste des 22 centrafricains contre la RDC », sur centrafriquefootball.cf, Centrafrique Football (consulté le 10 novembre 2016)
  10. (en) « RD Congo 4-1 Central African Republic », sur cafonline.com., CAF (consulté le 11 novembre 2016)
  11. (en) « All fixtures match info », mfa.com.mt (consulté le 11 novembre 2016)
  12. « Malte vs. République Centrafricaine 2 - 1 », sur soccerway.com (consulté le 11 novembre 2016)
  13. (en) « Malta - Central African Republic (Friendly, 10-08-2011) », sur Youtube.com (consulté le 11 novembre 2016)

Liens externes


  • Portail du football
  • Portail de la Centrafrique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.