Équipe de Yougoslavie de basket-ball

L’équipe de Yougoslavie de basket-ball est la sélection des meilleurs joueurs des États successifs qui ont connu la dénomination officielle de Yougoslavie. Elle a existé jusqu’en 2003.

Cet article traite de l'équipe masculine. Pour l'équipe féminine, voir Équipe de Yougoslavie féminine de basket-ball.
Équipe de Yougoslavie
Généralités
Zone FIBA FIBA Europe (1935-2003)
Surnom Plavi (Les Bleus)

Personnalités
Plus sélectionné Krešimir Ćosić : 303[1].
Meilleur marqueur Dražen Dalipagić : 3 131 points.
Palmarès
Jeux olympiques (1980)
(1968, 1976, 1988, 1996)
(1984)
Coupe du monde (1970, 1978, 1990, 1998, 2002)
(1963, 1967, 1974)
(1982, 1986)
Championnat d’Europe (1973, 1975, 1977, 1989, 1991, 1995, 1997, 2001)
(1961, 1965, 1969, 1971, 1981)
(1963, 1979, 1987, 1999)

Maillots

 
 
 
Domicile
 
 
 
Extérieur

Actualités

Jusqu’à la guerre de Yougoslavie, cette sélection, qui regroupait des joueurs venant de Bosnie-Herzégovine, Croatie, Macédoine, Serbie-et-Monténégro et Slovénie, était l’une des trois nations majeures du basket-ball mondial avec les États-Unis et l’Union soviétique ; depuis l’indépendance des pays l’ex-Yougoslavie jusqu’en février 2003, conserva sa dénomination d’équipe de Yougoslavie. En février 2003, la République fédérale de Yougoslavie abandonna définitivement le nom Yougoslavie et changea sa dénomination pour Serbie-et-Monténégro. De cette date à septembre 2006, c’est l’équipe de Serbie-et-Monténégro qui lui succéda.

L’indépendance du Monténégro provoque la scission des deux entités. Dès le 4 septembre 2006, la FIBA reconnaît l’équipe de Serbie et l’équipe du Monténégro.

Historique

La première génération dorée yougoslave se présente lors des années 1970. Le cinq yougoslave, qui possède en Krešimir Ćosić, Mirza Delibašić, Dražen Dalipagić et Dragan Kicanović, remporte les titres européens de 1975 et 1977 avant de remporter le deuxième titre de l'histoire du basket yougoslave en 1978. Ćosić était déjà l'un des principaux artisans de la victoire lors du premier titre mondial à Ljubljana en 1970. En 1976, cette génération échoue en finale des jeux de Montréal avant le titre mondial de 1978 et enfin le titre olympique à Moscou en 1980.

Mais la plus grande génération se situe dans les années 1980 et début des années 1990. La Yougoslavie voit apparaître les talents de Dražen Petrović, Vlade Divac, Toni Kukoč, Predrag Danilović, Dino Radja ou Žarko Paspalj. Cette génération est couronnée de deux titres européens et un titre mondial en 1990. Mais la rencontre que tous les amateurs de basket attendaient n'aura finalement jamais lieu ; les guerres yougoslaves vont disloquer une équipe de talents que l’on attendait de voir face à la Dream Team américaine lors des jeux de Barcelone.

Parcours aux Jeux olympiques

L'équipe nationale (en bleu) contre l'Italie aux Jeux olympiques de Moscou

En tant que Royaume de Yougoslavie :

  • 1936 : non qualifié

En tant que République fédérative socialiste de Yougoslavie :

En tant que République fédérale de Yougoslavie :

Parcours aux Championnats du Monde

En tant que République fédérale socialiste de Yougoslavie :

En tant que République fédérale de Yougoslavie :

  • 1994 : interdiction de participation par l'ONU
  • 1998 : Champion
  • 2002 : Champion

Parcours aux Championnats d'Europe

En tant que Royaume de Yougoslavie :

  • 1935 : non qualifié
  • 1937 : non qualifié
  • 1939 : non qualifié

En tant que République fédérale socialiste de Yougoslavie :

En tant que République fédérale de Yougoslavie :

Quelques Joueurs célèbres

Équipes du passé

Notes et références

Notes

Liens externes

  • Portail du basket-ball
  • Portail de la Yougoslavie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.