Équipe du Venezuela de football

L'équipe du Venezuela de football (Selección Venezolana de Fútbol), est la sélection de joueurs de football vénézuélien représentant le pays lors des compétitions régionales, continentales et internationales sous l'égide de la fédération vénézuélienne de football, créée le 19 janvier 1926. La fédération s'affilie à la Confédération sud-américaine de football puis à la FIFA en 1952. C'est la dernière des dix nations à rejoindre la CONMEBOL. Elle a disputé son premier match le 12 février 1938 face au Panama, match perdu sur le score de 3 buts à 1.

Cet article traite de l'équipe masculine. Pour l'équipe féminine, voir Équipe du Venezuela de football féminin.
Équipe du Venezuela
Généralités
Confédération CONMEBOL
Couleurs bourgogne et blanc
Surnom La Vinotinto (« les Bourgognes »)
Stade principal Estadio José Antonio Anzoátegui
Classement FIFA 25e (28 novembre 2019)[1]
Personnalités
Sélectionneur José Peseiro
Capitaine Tomás Rincón
Plus sélectionné Juan Arango (129)
Meilleur buteur Salomón Rondón (30)
Rencontres officielles historiques
Premier match (Panama, 1-3)
Plus large victoire 7-0, Porto Rico ()
Plus large défaite 0-11, Argentine ()
Palmarès
Coupe du monde Phases finales : 0
Copa América Phases finales : 17
Quatrième en 2011
Jeux olympiques Participations : 1
1er tour en 1980

Maillots

Domicile
Extérieur

Contrairement au reste du continent où le football est le sport principal, au Venezuela, il y a un plus grand penchant pour d'autres sports tels que le baseball et le basket-ball[2]. Mais au cours des dernières années, l'intérêt pour le football a beaucoup augmenté, pour atteindre une grande popularité en raison des succès obtenus par la sélection depuis 2001.

Avec le Suriname et le Guyana, le Venezuela est la seule nation du continent sud-américain à n'avoir jamais disputé de phase finale de la Coupe du monde de football. L'équipe vénézuélienne a tout de même disputé le tournoi olympique de football à Moscou en 1980. En outre, elle compte dans son palmarès deux médailles d'or à l'occasion des Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes en 1982 et 1998.

La Vinotinto – surnom de la sélection – naguère petit poucet de l'Amsud, a fait de réels progrès depuis le début des années 2000, comme en témoigne la 4e place obtenue à la Copa América 2011. Elle se situe en avril 2018 à la 39e place mondiale au classement FIFA.

Histoire

Les débuts

Le Venezuela n'a jamais participé aux qualifications de la coupe du monde de la FIFA avant l'édition de 1966 lors de laquelle elle a été placée en compagnie de l'Uruguay et du Pérou, mais n'a enregistré qu'un point en quatre matchs. Lors des qualifications de 1970, la sélection a de nouveau enregistré un point, et après s'être retiré des phases préliminaires de 1974, réédite de nouveau cette performance pour la coupe du monde de 1978. C'est pour les qualifications de l'édition de 1982 que la sélection a enregistré sa première victoire, sur la Bolivie, mais ne rééditera pas cet exploit jusqu'à l'édition de 1994 lors de laquelle elle a battu l’Équateur. Le gardien Rafael Dudamel a inscrit un but contre l'Argentine lors de la défaite 2-5 pour le mondial de 1998 en France.

Malgré des résultats plutôt médiocres au cours des années 1960 et 1970, d'excellent joueurs comme Luis Mendoza ou Rafael Santana obtiennent une reconnaissance.

L'équipe n'a pas non plus réussi à se qualifier pour les éditions de 2002 et 2006. Ce dernier échec entraîne la démission de l'entraîneur Richard Páez.

L'ère César Farías

Avec le nouveau sélectionneur César Farías, l'équipe nationale du Venezuela a amélioré ses performances. Au début des années 2010, lors des qualifications pour le mondial en Afrique du Sud, a remporté son premier match contre l'Équateur (mettant au passage un terme à sa série d'invincibilité de la sélection équatorienne) à Quito. La sélection a aussi battu la Bolivie à la Paz, où le Venezuela s'est imposé pour la première fois dans la haute altitude de la capitale bolivienne. Ils ont aussi reçu leur premier point contre le Brésil en qualifications, malgré le fait que la sélection n'a pas obtenu son ticket pour la coupe du monde, le Venezuela a tout de même obtenu ses meilleurs résultats en qualification en terminant à la 8e place devant le Pérou et la Bolivie avec 22 points en 18 matchs.

Le 6 juin 2008, le Venezuela a obtenu son 2e triomphe de son histoire face au Brésil en s'imposant 2-0 lors d'un match amical à Boston, aux États-Unis. La sélection a aussi réussi à finir quatrième lors de la Copa América 2011 lors de laquelle elle a été éliminée aux tirs au but par le Paraguay en demi-finale, à ce jour leur meilleure performance dans la compétition. Avec une équipe principalement composée de joueurs évoluant en Europe, La Vinotinto a commencé les qualifications pour la coupe du monde de 2014 avec un résultat historique face à l'Argentine 1-0 à Puerto La Cruz, en battant l'Albiceleste pour la première fois.

L'ère Noel Sanvicente

Le 4 septembre 2014, Noel Sanvicente a été nommé entraîneur de l'équipe nationale vénézuélienne. Le 5 septembre, La Vinotinto perd son premier match avec Sanvicente 1-3 face à la Corée du Sud à Bucheon.

Le premier tournoi pour Savicente est la Copa América de 2015. Le Venezuela est placé dans le groupe C en compagnie de la Colombie, du Brésil et de Pérou. La sélection commence bien avec une victoire 1-0 sur le favoris Colombien. Mais les défaites face au Pérou et au Brésil entraînent l'élimination de La Vinotinto.

Le Venezuela a mal entamé la phase de qualification pour la coupe du monde 2018 en Russie avec une défaite 1-0 contre le Paraguay à domicile, et ne gagnant son premier point qu'avec un nul concédé face au Pérou à Lima lors duquel le Venezuela a mené jusqu'à la dernière minute. La défaite face au Chili 1-4 à domicile entraîné la démission de Sanvicente après un accord conclu avec la FVF. Au moment du départ de Sanvicente, le Venezuela était le dernier en qualifications avec un seul point.

L'ère Rafael Dudamel

Sanvicente a été remplacé par Rafael Dudamel en 2016. Sous son ère, La Vinotinto s'est rapidement amélioré en atteignant les quarts de finale de la Copa América Centenario, avec 2 victoire 1-0 sur la Jamaïque et l'Uruguay et concédant le match nul face au Mexique aux termes d'un match maîtrisé. Elle est battue en quart de finale par l'Albiceleste 4-1, future finaliste du tournoi. Lors de la 7ème journée des qualifications pour le mondial en Russie, la Colombie perd 2-0 à Barranquilla, alors que cette dernière n'avait pas battu le Venezuela depuis 2009. Le Venezuela remporte sa première victoire en qualification lors de la 11ème journée en écrasant la Bolivie à Maturín 5-0.

Tenues, emblèmes et symboles

Tenues

C'est l'équipementier allemand Adidas qui fournit les tenues de la sélection vénézuélienne depuis 2005[3].

Période Équipementier
1981-1991Adidas
1993-1996Forte
1996-1997Polmer
1998-1999ABA Sport
2000-2005Atletica
Depuis 2005Adidas
1938-1967
1967-1970
1970-1977
1977-1979
1979-1981
1981-1985
1985-1989
1989-1993
1993 (domicile)
1993 (extérieur)
1993-1994
1995-1996
1996-1997
1997-1998
1998-1999
1999 (domicile)
1999 (extérieur)
2001-2004
2004-2005
2005-2007
2007-2008
2008-2010
2010-2011
2011-2014
Depuis 2014

À partir de 1981, la fédération fait appel à des entreprises spécialisées dans le design, la production et la commercialisation des maillots. Jusqu'en 1991, elle choisit l'équipementier Allemand Adidas. En 1993, Forte, une société locale signe un contrat de trois ans pour redessiner le maillot de la Vinotinto, suivie de deux contrats d'un an des Péruviens de Polmer et des Mexicains de ABA Sport. Ensuite de 200 à 2005 une autre entreprise Mexicaine se charge des maillots, c'est Atletica. Depuis 2005, ce sont les Allemands d'Adidas qui gère le maillot de l'équipe nationale.

Lors du premier match de son histoire contre le Panama, la sélection du Venezuela a abordé un maillot de couleur bourgogne avec un écusson représentant le drapeau du pays sur la poitrine. En 1967 l'équipe se qualifie pour son premier tournoi international, la Copa América se déroulant en Uruguay. À cette occasion le maillot a été changé, il s'est transformé en une chemise avec le logo de la fédération. Pour la campagne de qualification pour le mondial de 1978 le maillot a subi une légère modification, l'ajout du mot Venezuela en lettre blanche. À cette époque la seule équipe à posséder le nom de son pays inscrit sur sa tenue était l'l'équipe de l'URSS.

Emblèmes et symboles

L'équipe nationale porte l'écusson de la fédération sur la poitrine lors des rencontres qu'elle dispute. Cet écusson est composé en arrière-plan d'un blason qui reprend les couleurs du drapeau vénézuélien et d'un ballon stylisé. On voit également le sigle de la Federación Venezolana de Fútbol.

Composition

Sélectionneurs

Sélectionneurs[4] Période Nb de matches Victoire Nul Défaite But(s) pour But(s) contre % de matches gagnés
Vittorio Godigna 1938 9 1 0 8 9 23 11,11%
Rafael Franco 1965-1967 14 1 1 12 12 47 7.1%
Gregorio Gómez 1967-1972 7 1 1 5 5 25 14.28%
Rudi Gutendorf 1974
José Hernández 1975
Dan Georgiadis 1975-1977
Walter Roque 1978-1981
Víctor Pignanelli 1979
Luis Mendoza 1981
Walter Roque 1985
Hippolyte Van den Bosch 1986-1989
Luis Mendoza 1989
Carlos Moreno 1989 10 1 1 8 9 32 10%
Víctor Pignanelli 1991
Ratomir Dujković 1992-1995 17 1 5 11 13 53 5.8%
Lino Alonso 1995
Rafael Santana 1996 21 3 3 15 16 51 14.28%
Eduardo Borrero 1997 15 0 3 12 5 32 0%
José Omar Pastoriza 1999-2001 29 6 5 18 26 59 20.68%
Richard Páez 2001-2007 88 31 19 38 108 127 35.22%
César Farías 2008- 2013 54 20 17 17 66 74 37.03%
Noel Sanvicente[5] 2014-mars 2016
Rafael Dudamel Avr. 2016 - janv. 2020

Joueurs

Provenance des joueurs

Joueurs importants

Joueurs les plus capés[6]
Sélections Joueur Période Buts
128Juan Arango1999-201523
115José Manuel Rey1997-201111
91Jorge Alberto Rojas1999-20093
85Miguel Mea Vitali1999-20121
77Gabriel Urdaneta1996-20059
Luis Vallenilla1996-20071
Meilleurs buteurs[6]
Buts Joueur Période Sélections
23Juan Arango1999-2015128
22Giancarlo Maldonado2003-201165
14Ruberth Morán1996-200765
José Salomón Rondón2008-46
11Daniel Arismendi2006-201131
José Manuel Rey1997-2011115
Miku2006-53
Sélection du Venezuela en juin 2008.

Équipe actuelle

Pos Nom Date de naissance Sélections Buts Club
1GBAlain Baroja 120 AEK Athènes
12GBJosé Contreras 10 Deportivo Táchira
GBWuilker Faríñez 10 Caracas FC
3DFRubert Quijada 20 Caracas FC
4DFOswaldo Vizcarrondo 698 ESTAC Troyes
15DFRoberto Rosales 620 Málaga CF
DFWilker Ángel 32 Deportivo Táchira
DFDaniel Benítez 10 Deportivo La Guaira
DFÁngel Faría 10 Zamora FC
DFVíctor García 10 FC Porto B
DFJosé Manuel Velázquez 141 FC Arouca
DFMikel Villanueva 10 Atlético Malagueño
5MLLuis Manuel Seijas 612 Independiente Santa Fe
14MLTomás Rincón 670 Torino FC
MLJuan Pablo Añor 10 Málaga CF
MLCarlos Cermeño 00 Deportivo Táchira
MLArquímedes Figuera 61 Deportivo La Guaira
MLArles Flores 10 Zamora FC
MLJhon Murillo 31 CD Tondela
MLRómulo Otero 92 Atlético Mineiro
MLYeferson Soteldo 10 Huachipato
10ATJosef Martínez 224 Torino FC
11ATJosé Salomón Rondón 4614 West Bromwich Albion
ATRichard Blanco 132 Mineros de Guayana
ATAdalberto Peñaranda 00 Granada CF
ATMario Rondón 133 Shijiazhuang Ever Bright

Résultats

Palmarès

  • Jeux bolivariens :
    • Finaliste en 1948, 1951, 1965, 1970 et 1977
    • Troisième en 1961 et 1981

Parcours en Coupe du monde

La sélection vénézuélienne dispute le 2 août 1969 face à la Colombie sa première rencontre de qualification à une Coupe du monde[7]. Engagée à onze reprises dans les éliminatoires de la compétition, elle ne s'est jamais qualifiée à une phase finale de la compétition.

Parcours en Coupe du monde
Année Position Année Position Année Position Année Position
1930 Non inscrit 1966 Non inscrit 1994 Tour préliminaire 2022 -
1934 Non inscrit 1970 Tour préliminaire 1998 Tour préliminaire 2026 -
1938 Non inscrit 1974 Non inscrit 2002 Tour préliminaire
1950 Non inscrit 1978 Tour préliminaire 2006 Tour préliminaire
1954 Non inscrit 1982 Tour préliminaire 2010 Tour préliminaire
1958 Non inscrit 1986 Tour préliminaire 2014 Tour préliminaire
1962 Non inscrit 1990 Tour préliminaire 2018 Tour préliminaire

Parcours en Copa América

Parcours en Copa América
Année Position Année Position Année Position
1926 Non inscrit 1953 Non inscrit 1989 Premier tour
1927 Non inscrit 1955 Non inscrit 1991 Premier tour
1929 Non inscrit 1956 Non inscrit 1993 Premier tour
1935 Non inscrit 1957 Non inscrit 1995 Premier tour
1937 Non inscrit 1959 Non inscrit 1997 Premier tour
1939 Non inscrit 1959 Non inscrit 1999 Premier tour
1941 Non inscrit 1963 Non inscrit 2001 Premier tour
1942 Non inscrit 1967 5e 2004 Premier tour
1945 Non inscrit 1975 Premier tour 2007 Quart de finale
1946 Non inscrit 1979 Premier tour 2011 4e
1947 Non inscrit 1983 Premier tour 2015 Premier tour
1949 Non inscrit 1987 Premier tour 2016 Quart de finale
En rouge encadré et en gras italique, les éditions de la Copa América que l'équipe du Venezuela a disputées à domicile.

Parcours aux Jeux bolivariens

Les Jeux bolivariens sont une manifestation sportive qui rassemble plusieurs pays d'Amérique du Sud (Bolivie, Venezuela, Pérou, Colombie, Équateur, Chili ou Paraguay) et d'Amérique centrale (Panama, Salvador, Guatemala, République dominicaine). Le football est au programme dès l'instauration des Jeux, en 1938. Le Venezuela a engagé une équipe de football à toutes les éditions du tournoi, excepté en 1973. Elle termine à la deuxième place à cinq reprises, en 1948, 1951, 1965, 1970 et 1977 dont deux fois à domicile. À noter que l'édition 1985 voit les nations engager leurs sélections des moins de 17 ans, l'édition suivante en 1989 ne comporte pas de tournoi de football et à partir de 1993, ce sont les équipes nationales des moins de 20 ans qui représentent leur pays lors de la compétition.

Parcours aux Jeux bolivariens
Année Position Année Position Année Position
1938 5e 1961 3e 1973 Non inscrit
1947-48 2e 1965 2e 1977 2e
1951 2e 1970 2e 1981 3e
En rouge encadré et en gras italique, les éditions des Jeux bolivariens que l'équipe du Venezuela a disputées à domicile.

Statistiques

Nations rencontrées

La participation automatique du Venezuela à la Copa América et le faible nombre de sélections dans la confédération sud-américaine a logiquement multiplié les rencontres entre la Vinotinto et ses homologues du continent. Ainsi les Vénézuéliens ont joué plus de 20 matchs face aux neuf autres membres de la CONMEBOL, dont plus de trente face à la Colombie et la Bolivie. Du fait de sa proximité géographique avec l'Amérique centrale, le Venezuela a rencontré à plusieurs reprises le Costa Rica, le Mexique et le Panama pour des matchs amicaux.

La sélection ne présente aucun bilan positif face aux équipes du continent sud-américain car elle a longtemps été la plus faible équipe de la confédération. Le bilan face à la Bolivie tend à s'équilibrer depuis car le Venezuela n'a perdu que deux de ses douze derniers matchs contre cet adversaire.

Avant l'an 2000 le Venezuela a affronté très peu de sélections d'autres continents (Chine, Iran, Yougoslavie). Depuis, lors de matchs amicaux la Vinotinto tente de s'internationaliser avec des rencontres contre l'Angola, l'Australie, l'Espagne, la Nouvelle-Zélande, la Suisse ou encore la Syrie.

Bilan du Venezuela face aux sélections affrontées plus de dix fois
Adversaire Joués Victoires Matchs nuls Défaites Buts pour Buts contre
Colombie[8]34613152448
Bolivie[9]331010134466
Pérou[10]2973193455
Uruguay[11]2847172157
Chili[12]2425171356
Paraguay[13]2335152145
Équateur[14]24102122644
Brésil[15]211218682
Argentine[16]2010191074
Panama[17]155552122
Costa Rica[18]133462025
Mexique[19]11029826

Classement FIFA

Classement FIFA de l'Équipe du Venezuela
Année 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Classement mondial[20] 931101271111151291101118169576267736265506039573688835231 59
Classement en Amérique du Sud[21] 10101010101010101077799898881071010 9

Légende du classement mondial :

  • de 1 à 49
  • de 50 à 99
  • de 100 à 199
  • Du fait de l'hégémonie et du haut niveau des sélections sud-américaines, le Venezuela n'a jamais pu se hisser dans le top 5 de la CONMEBOL. Depuis 1993 et la mise en place du classement FIFA, la Vinotinto s'est toujours classée parmi les trois moins bonnes équipes nationales du continent. Entre 2002 et 2004 puis en 2013 le Venezuela a atteint son meilleur classement continental avec une septième place.

    Notes et références

    Références

    Feuilles de matchs

      Tableaux et classements

        Autres références

        1. « Classement mondial », sur fr.fifa.com, (consulté le 28 novembre 2019).
        2. « South America's footballing exception », The Economist, (consulté le 5 juillet 2014)
        3. (en) « Venezuela adidas Copa America 2011 Home Kit / Camiseta », sur footballfashion.org (consulté le 5 avril 2014).
        4. AHEFV: Asociación de Historia y Estadísticas del Fútbol Venezolano
        5. Venezuela: Sanvicente nouveau sélectionneur, yahoo.com, 17 juillet 2014.
        6. (en) Luis Fernando Passo Alpuin, « Venezuela - Record International Players », sur RSSSF, (consulté le 14 juin 2014)
        7. (en) « World Cup 1970 qualifications », sur rsssf.com, RSSSF, (consulté le 2 avril 2014)
        8. (en) « Face à face Venezuela-Colombie », sur wildstats.com (consulté le 6 avril 2014)
        9. (en) « Face à face Venezuela-Bolivie », sur wildstats.com (consulté le 6 avril 2014)
        10. (en) « Face à face Venezuela-Pérou », sur wildstats.com (consulté le 6 avril 2014)
        11. (en) « Face à face Venezuela-Uruguay », sur wildstats.com (consulté le 6 avril 2014)
        12. (en) « Face à face Venezuela-Chili », sur wildstats.com (consulté le 6 avril 2014)
        13. (en) « Face à face Venezuela-Paraguay », sur wildstats.com (consulté le 6 avril 2014)
        14. (en) « Face à face Venezuela-Équateur », sur wildstats.com (consulté le 6 avril 2014)
        15. (en) « Face à face Venezuela-Brésil », sur wildstats.com (consulté le 6 avril 2014)
        16. (en) « Face à face Venezuela-Argentine » (consulté le 6 avril 2014)
        17. (en) « Face à face Venezuela-Panama », sur wildstats.com (consulté le 6 avril 2014)
        18. (en) « Face à face Venezuela-Costa Rica », sur wildstats.com (consulté le 6 avril 2014)
        19. (en) « Face à face Venezuela-Mexique », sur wildstats.com (consulté le 6 avril 2014)
        20. Classement mondial année par année :
          « Classement du 23 déc. 1993 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 20 déc. 1994 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 19 déc. 1995 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 18 déc. 1996 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 23 déc. 1997 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 23 déc. 1998 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 22 déc. 1999 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 20 déc. 2000 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 19 déc. 2001 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 18 déc. 2002 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 15 déc. 2003 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 20 déc. 2004 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 16 déc. 2005 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 18 déc. 2006 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 17 déc. 2007 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 17 déc. 2008 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 16 déc. 2009 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 15 déc. 2010 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 21 déc. 2011 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 19 déc. 2012 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 19 déc. 2013 », sur fr.fifa.com (consulté le 19 décembre 2013)
        21. Classement de la zone CONMEBOL :
          « Classement du 23 déc. 1993 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 20 déc. 1994 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 19 déc. 1995 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 18 déc. 1996 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 23 déc. 1997 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 23 déc. 1998 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 22 déc. 1999 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 20 déc. 2000 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 19 déc. 2001 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 18 déc. 2002 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 15 déc. 2003 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 20 déc. 2004 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 16 déc. 2005 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 18 déc. 2006 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 17 déc. 2007 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 17 déc. 2008 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 16 déc. 2009 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 15 déc. 2010 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 21 déc. 2011 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 19 déc. 2012 », sur fr.fifa.com (consulté le 28 janvier 2013)
          « Classement du 19 déc. 2013 », sur fr.fifa.com (consulté le 19 décembre 2013)

        Liens externes


        • Portail du football
        • Portail du Venezuela
        Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.