Éristique

L’éristique (du grec eris, « dispute », « querelle », « déesse de la Discorde » et techne, « art », « procédé ») est l'art de la dispute et du débat.

Ne doit pas être confondu avec Heuristique.

Dans le dialogue Sisyphe sur la délibération, le pseudo-Platon expose que l’éristique s’intéresse davantage aux discours qui portent sur la réalité qu’à la réalité elle-même. Dans l’Éryxias, le Pseudo-Platon définit l’éristique comme argumentation qui ne sert à celui qui en use qu’à venir à bout de ses contradicteurs[1]. Selon Aristote, cet art de la controverse aurait été créé par Euthydème de Chios, sophiste. L’éristique joua un rôle fondamental dans la philosophie antique et dans les querelles entre les différentes écoles philosophiques. Elle fait l’objet de l’ouvrage L’art d'avoir toujours raison ou la Dialectique éristique d’Arthur Schopenhauer.

Notes et références

  1. Éryxias, 395b-c

Bibliographie

  • Portail de la philosophie antique
  • Portail de la philosophie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.