Établissements Piguet

Les établissements Piguet étaient une entreprise française de construction de locomotives et de machines à vapeur, située à Lyon, dans le quartier de Vaise, au nord de la ville près des quais de la Saône. Quelques productions ont été détachées à Anzin, dans le Nord de la France.

Pour les articles homonymes, voir Piguet.
Locomotive 130T des tramways de l'Ardèche
Train des Tramways de l'Ardèche au col de l'Escrinet sur la ligne Le Pouzin Aubenas, locomotive 130T n°3.
Locomotive des Tramways de Lot-et-Garonne

Histoire

À l'origine, Léonard (« Léon ») Piguet (1855-1901), ingénieur de l'école des Arts et métiers d'Aix-en-Provence[1], rejoint son père Antoine Louis Piguet, dans l'entreprise fondée par Alphonse Duvergier (1811-1879) constructeur de machines à vapeur fixes[2].

En 1879, Léon Piguet et son père s'associent pour fonder l'entreprise MM. Piguet et Compagnie en 1892[1] (un monument à la mémoire d'Antoine Louis Piguet se trouve dans la cour de la société Piguet, à Fontaines-Saint-Martin).

En 1917, l'entreprise prend le nom d' Établissements Piguet, société anonyme de constructions mécaniques[3].

Dans les années 1920, les Établissements Piguet fusionnent avec la société Dujardin de Lille.

La production

030 T Piguet No 4 ex-tramways de la Corrèze à Saint-Valery
La Mallet E415 du Réseau breton, à Carhaix, 1913

l Les Établissement Piguet ont construit en particulier des locomotives pour

Des machines à vapeur fixes:

  • Machine entrainant une génératrice électrique pour alimenter les tramways à Monaco[4].
  • Machine entrainant une génératrice électrique pour alimenter une scierie dans le Morbihan (120cv environ, roue de 4,4m)

Locomotives préservées

Notes

Voir aussi

Liens externes

  • Portail des entreprises
  • Portail du chemin de fer
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.