Étienne Audibert

Etienne Audibert, né à Marseille le 14 mai 1888 et décédé à Paris le 6 juin 1954, est un ingénieur français, maire de Senlis, vice-président du Conseil général des mines, président d'Électricité de France (EDF) de 1947 à 1949 et de Charbonnages de France et directeur général du CERCHAR[1],[2].

Pour les articles homonymes, voir Audibert.

Carrière

Il devint élève des écoles chrétiennes des Mées, puis de l'Institution Sainte-Geneviève à Versailles.

En 1907 il est reçu au concours de l'École Polytechnique[2] en étant classé 6e sur 170 à l'admission[3].

En janvier 1941 il prend la fonction de maire de la ville de Senlis[4].

Il est arrêté le 7 juin 1944 par le Sicherheitsdienst puis déporté au camp de Neuengamme. Il rentre en France le 18 mai 1945.

Distinctions

Chevalier de la Légion d'honneur (décret du 30 juillet 1925).[2]

Officier de la Légion d'honneur (décret du 31 décembre 1938).[2]

Commandeur de la Légion d'honneur (décret du 16 octobre 1946).[2]

Grand officier de la Légion d'honneur (décret du 14 décembre 1949).[2]

Médaille de la Résistance française.[2]

Il reçoit en 1940 la médaille Melchett de l'Institut des combustibles britannique[5].

Le 18 janvier 1951 la médaille de l'Institut des ingénieurs de mines britannique lui est décernée pour l'année 1950, en reconnaissance de ses contributions vis-à-vis de l'industrie minière, devenant ainsi le second français à obtenir cette distinction[5].

Publications

  • Étienne Audibert, « Étude expérimentale de la combustion du charbon pulvérisé », Revue de l'industrie minérale, no 73, (lire en ligne)
  • Étienne Audibert, « Le mécanisme de l'oxydation du méthane », Annales des mines et des carburants, (lire en ligne)
  • Étienne Audibert, « Le mécanisme des réactions en chaînes et de la combustion du méthane », Annales des mines et des carburants, (lire en ligne)
  • Étienne Audibert, « Le tir en atmosphère grisouteuse », Annales des mines et des carburants, (lire en ligne)
  • Étienne Audibert et André Raineau, « L'utilisation du mixte de lavage », Annales des mines et des carburants, (lire en ligne)
  • Étienne Audibert et André Raineau, « L'effet des tourbillons sur la stratification du lit de lavage », Annales des mines et des carburants, (lire en ligne)

Notes et références

  1. « Biographie », sur annales.org
  2. « Base Leonore : Etienne Régis Audibert », sur culture.gouv.fr (consulté le 9 avril 2018)
  3. « École Polytechnique : Classement par ordre de mérite des candidats qui ont subi l'examen du deuxième degré, au concours d'admission de 1907 », Le Figaro, (lire en ligne)
  4. « Le nouveau maire de Senlis », Paris-soir, (lire en ligne)
  5. Conseil général des mines, Annales des mines 1951, Paris, Jacques Dumas, , 64 p. (lire en ligne), p. 63

Liens externes

  • Portail de l’énergie
  • Portail de la mine
  • Portail des énergies fossiles
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.