.eu

.eu est le nom du domaine de premier niveau (ccTLD pour country code top level domain) pour l'Union européenne. Ce nom de domaine est géré et exploité par un registre privé : EURid[1] (European Registry for Internet Domains). Cet organisme à but non lucratif a été désigné après appel d'offres. Il est basé à Bruxelles, et s'appuie sur des centaines de bureaux d'enregistrement au sein de l'Union européenne ou à l’extérieur.

Pour les articles homonymes, voir EU.

.eu
Début 2005
Type domaine de premier niveau
État actif
Registre EURid
Parrainé par Commission européenne
Destiné à  Union européenne
Utilisation actuelle Les noms de domaines des domaines nationaux et .com sont encore dominants dans l’UE. Utilisation croissante mais encore limitée.
Restrictions Domiciliation au sein de l'Union européenne ou nationalité d'un État membre
Structure Les noms sont enregistrés directement au second niveau
Documents Règlement de la Commission (CE) No. 874/2004
Dispute policies similaire à l’UDRP
Site Web www.eurid.eu

Lancement du nom de domaine

Le domaine « .eu » a été approuvé par l'ICANN le et introduit dans la zone racine d'Internet (DNS Root Zone) le . Il a été mis en exploitation le à 11 heures (CET). Les sites officiels des institutions intergouvernementales de l'Union européenne ont migré progressivement de .eu.int vers « .eu » au cours de l’année 2006.

Procédure d'attribution

La procédure d'enregistrement est organisée suivant le mode du « premier arrivé, premier servi ». Cependant, l'ouverture a été progressive. Jusqu'au , le dépôt de noms était d'abord réservé aux détenteurs d'une marque déposée nationale ou communautaire, ainsi qu'aux instances publiques, et ce afin de prévenir le cybersquattage. Puis, du 7 février au , c'était au tour des ayants droit.

Le domaine « .eu », d'abord ouvert à tout résident (physique ou moral) d'un Etat membre de l'Union européenne, est depuis le étendu à toute personne ayant la nationalité d'un État membre de l'Union européenne[2].

Depuis l’ouverture des enregistrements pour les particuliers, on constate qu'il y a beaucoup de demandes de Portugais puisque eu signifie je (première personne du singulier) en portugais. Bien sûr, les Portugais peuvent s’enregistrer avec « .eu », mais les Brésiliens, bien qu'ils parlent également portugais, ne le peuvent pas. Eu signifie également « je » en roumain et il est attendu la même réaction en Roumanie, à la suite de son entrée dans l'Union européenne au début de 2007.

Internationalisation

Depuis le , de nouveaux caractères sont autorisés dans les noms de domaines .eu. Les noms de domaines ne sont donc plus limités à l'alphabet de la langue anglaise mais permettent l'utilisation des caractères européens. Les nouveaux noms de domaines peuvent donc être formés à partir de mots issus des langues ouest-européennes, cyrilliques, ou turques. Le premier nom de domaine enregistré est ärzte.eu. Cela a été possible en suivant la technique de l'IDN.

Depuis 2014, un prix est décerné chaque année par l'EURid pour les sites en .eu les plus innovants dans cinq catégories[3]. En 2019 dans la catégorie "éducation" le prix est remporté par le site Study.EU[4].

En 2018, dans le contexte du Brexit, la commission européenne et l'EURid envisagent d'ouvrir le nom de domaine .eu à tous les pays membres de l'espace économique européen[5]. Mais au début de 2019, l'UE prévoit de révoquer leur nom de domaine pour les Anglais qui possèdent déjà un site en .eu, cela concerne 250 000 noms de domaines [6].

Références

  1. (fr) « EURid » - The European Registry of Internet Domain names
  2. https://www.netim.fr/nom-domaine/domaine-eu.html
  3. (en) « 2019 .eu Web Awards », sur webawards.eurid.eu (consulté le 21 décembre 2019)
  4. (en) The PIE News, « Study.EU wins prestigious .eu Web Award 2019 in Brussels », sur thepienews.com (consulté le 21 décembre 2019)
  5. http://www.zdnet.fr/actualites/brexit-la-commission-assouplit-les-regles-d-acces-au-eu-39867848.htm
  6. Bastien Contreras, « Brexit : La commission européenne va révoquer les noms de domaine britanniques en .eu », sur Clubic.com, (consulté le 4 mars 2019)

Compléments

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’Union européenne
  • Portail d’Internet
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.