1715 en philosophie


L’année 1715 a été marquée, en philosophie, par les événements suivants :

Chronologies
Années :
1712 1713 1714  1715  1716 1717 1718
Décennies :
1680 1690 1700  1710  1720 1730 1740
Siècles :
XVIIe siècle  XVIIIe siècle  XIXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Droit Littérature Musique classique Philosophie Santé et médecine Science Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Chronologie de la philosophie

Événements


Publications

  • Christian Thomasius : Lancelotti Johannis Pauli, Institutiones juris canonici cum notis variorum præcipue arcana dominationis papalis episcopalis et clericalis in ecclesia romana detegentibus in usum auditorii Thomasiani [...], Halæ Magdeburgicæ, Officina libraria Rengeriana, 1715-1717, 4 vol.(commentaires et notes par Christian Thomasius du manuel de droit canonique de Giovan Paolo Lancellotti)

Naissances


Décès

  • à Cambrai : François de Salignac de La Mothe-Fénelon dit Fénelon, né le au château de Fénelon à Sainte-Mondane (Quercy, aujourd'hui la Dordogne), est un homme d'Église, théologien, pédagogue et écrivain français.
  • à Rouen : Bernard Lamy, né le au Mans, est un mathématicien, philosophe et physicien français.
  • à Paris : Nicolas Malebranche, né à Paris le , est un philosophe, prêtre oratorien et théologien français. Dans ses œuvres, il a cherché à synthétiser la pensée de saint Augustin et Descartes. Malebranche est surtout connu pour ses doctrines de la Vision des idées en Dieu et de l'occasionnalisme qui lui permettent de démontrer le rôle actif de Dieu dans chaque aspect du monde ainsi que l'entière dépendance de l'âme vis-à-vis de Dieu. Il est qualifié de « plus grand métaphysicien que la France ait jamais eu » par le philosophe catholique Étienne Gilson[1].

Notes et références

  1. Étienne Gilson (préf. Henri Gouhier et Thierry-Dominique Humbrecht), L'Athéisme difficile, Paris, Vrin, coll. « Bibliothèque des textes philosophiques », (1re éd. 1979), 125 p. (ISBN 9782711625451), p. 111.

Voir aussi

  • Portail du XVIIIe siècle
  • Portail de la philosophie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.