1re armée (Allemagne)

La 1re armée (en allemand : 1. Armee) était une armée (regroupement d'unités) de la Deutsches Heer (armée de terre allemande) pendant la Première Guerre mondiale, puis de la Heer (armée de terre de la Wehrmacht) lors de la Seconde Guerre mondiale.

Pour les articles homonymes, voir 1re armée.

Première Guerre mondiale

La 1re armée de l'Empire allemand (de) combat pendant la Première Guerre mondiale sur le front occidental. Elle prend part à l’offensive contre la France et la Belgique en . Commandée par le général Alexander von Kluck, la 1re armée occupe l'extrême flanc droit de l'offensive allemande, elle fait face au flanc gauche de l'armée française. La 1re armée prend Bruxelles le . Elle contourne ensuite Paris par l'est quand elle est arrêtée à une vingtaine de kilomètres de la capitale, durant la première bataille de la Marne. Von Kluck est remplacé en 1915, après une grave blessure à la jambe.

Commandants successifs

Début fin Grade Commandant
19141915GeneralAlexander von Kluck
19151916GeneralMax von Fabeck
19161918GeneralFritz von Below

Seconde Guerre mondiale

Situation de la 1re Armée allemande au .

La 1re Armée allemande est activée le sur la ligne Siegfried (en allemand : Siegfriedstellung) face à la ligne Maginot. Elle est commandée par le général Erwin von Witzleben. Sa première mission est de défendre l'ouest de l'Allemagne contre les forces françaises.

La 1re Armée allemande participe à l’offensive de 1940. Elle est stationnée en France et affectée à la défense de la côte atlantique jusqu’en 1944. À la suite de l'invasion de la Normandie (Opération Overlord) en 1944, l'armée est réorganisée en Lorraine avec le reste des forces allemandes, après une retraite organisée dans la hâte, à travers la France, en . La première armée participe alors aux combats le long de la frontière allemande. Elle tente d'empêcher la IIIe armée américaine de traverser la Moselle lors de la bataille de Metz, tout en essayant de conserver l’avantage dans les Vosges du Nord, contre la VIIe armée américaine.

En , les deux lignes défensives sont brisées. Metz tombe aux mains des Alliés, contraignant la Première Armée à reculer jusqu’à la frontière allemande, sur la Sarre, une importante région industrielle pour le Reich. Alors que la troisième armée américaine est engagée dans le nord, contre l'offensive allemande des Ardennes, la 1re armée attaque la septième armée américaine le jour de l'an 1945 dans le cadre de l'opération Nordwind. L’attaque surprise est sanglante pour les Américains, dont les lignes de défense sont trop étirées sur le front. Finalement, avec l'échec de l’opération Nordwind à la fin de , la 1re Armée est repoussée sur la ligne Siegfried. Elle est forcée à la retraite dans la région du Rhin, quand les Alliés percent enfin les lignes de défenses allemandes. Ensuite, la Première Armée se retire dans l’ordre sur le Danube, avant de se rendre non loin des Alpes, le .

Organisation

Commandants successifs

Début fin Grade Commandant
1er september 1939GeneraloberstErwin von Witzleben
GeneraloberstJohannes Blaskowitz
General der PanzertruppenJoachim Lemelsen
General der InfanterieKurt von der Chevallerie
General der PanzertruppenOtto von Knobelsdorff
General der InfanterieHans von Obstfelder
General der InfanterieHermann Foertsch
General der KavallerieRudolf Koch-Erpach

Chefs d'état-major

Début fin Grade Commandant
GeneralmajorFriedrich Mieth
GeneralmajorCarl Hilpert
GeneralmajorEdgar Röhricht
GeneralmajorAnton-Reichard Freiherr von Mauchenheim genannt Bechtolsheim
OberstGerhard Feyerabend
OberstWilli Mantey
OberstWalter Reinhard
GeneralmajorWolf Rüdiger Hauser

Zones d'opérations

  • Front d'Ouest : -

Ordre de batailles

Références

Source

Liens externes

  • Portail de la Première Guerre mondiale
  • Portail de la Seconde Guerre mondiale
  • Portail de l’Allemagne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.