2018 en astronautique

Cette page présente la chronologie des événements qui se sont produits durant l'année 2018 dans le domaine de l'astronautique.

2018 en astronautique
La sonde spatiale BepiColombo de l'Agence spatiale européenne en cours d'assemblage final sans le pare-soleil
Événements marquants
Premier vol réussi du micro-lanceurElectron
Premier vol du lanceur lourd Falcon Heavy (6/2)
Lancement télescope spatial TESS (18/4)
Lancement sonde solaire Parker Solar Probe (12/8)
Hayabusa 2 en orbite autour de Ryugu (juillet)
lancement de BepiColombo vers la planète Mercure (20/10)
Atterrissage InSight sur Mars (26/11)
OSIRIS-RExen orbite autour de (101955) Bénou (4/12)
Lancement de la sonde lunaire Chang'e 4 (7/12)
Lancements dont échecs totaux / partiels
Lancements 114 dont 2/1
États-Unis 31
 Union européenne 8 dont 0/1
Russie 20 dont 1/0
Chine 39 dont 1/0
Japon 6
Inde 7
Engins spatiaux par taille/orbite
Orbite géostation. 27
Orbite haute/lunaire 3
Orbite interplanét. 4
Engins spatiaux > 50 kg par domaine
Expl. système solaire 4
Astronomie 1
Autres sciences 3
Année précédente - Année suivante
2017 en astronautique 2019 en astronautique

Principaux événements de l'année 2018

Exploration du système solaire

La sonde spatiale de la NASA InSight doit se poser sur Mars pour étudier la structure interne de la planète.
Décollage du lanceur lourd Falcon Heavy pour son vol inaugural (6 février 2018).
Tests thermiques de l'observatoire solaire de la NASA Parker Solar Probe. Le bouclier thermique est situé dans la partie supérieure de la photo.
L'astéroïde Bénou photographiée par la sonde spatiale OSIRIS-REx peu après son arrivée (10 décembre).

L'année 2018 est particulièrement riche en nouvelles missions d'exploration du système solaire[1] :

  • Mars : en 2018 s'ouvre une fenêtre de lancement vers cette planète. La NASA la met à profit pour lancer en mars la sonde spatiale InSight le . Cet atterrisseur se pose le sur Mars et doit utiliser ses instruments pour analyser la structure interne de la planète.
  • Soleil : l'observatoire solaire Parker Solar Probe de la NASA est lancé le pour effectuer des observations à une distance très réduite de l'astre. La sonde survole Vénus le et fait son premier passage rapproché du Soleil le .
  • Mercure : la sonde spatiale BepiColombo développée conjointement par l'Agence spatiale européenne et de la JAXA est lancée le vers Mercure autour de laquelle elle se mettra en orbite en 2026.
  • Lune : la Chine lance deux engins vers la Lune : le relais de télécommunications Queqiao a été lancé le et s'est placé au point de Lagrange L2 du système Terre-Lune pour servir de relais au rover Chang'e 4, lancé le , qui doit être déposé sur la face cachée de la Lune (ce qui constituerait une première dans l'histoire de l'exploration de cet astre).

Début 2018, 18 sondes spatiales explorent le système solaire :

  • Deux engins spatiaux poursuivent leur étude de la Lune en 2018 :
    • L'orbiteur américain Lunar Reconnaissance Orbiter dispose de suffisamment d'ergols pour poursuivre sa mission durant plusieurs années.
    • l’atterrisseur Chang'e 3 devrait continuer de fonctionner. Par contre le statut du rover Yutu associé n'est pas connu.
  • Pour Vénus, la sonde spatiale japonaise Akatsuki poursuit son recueil des données sur l'atmosphère de cette planète.
  • Pour Mars :
    • La sonde européenne ExoMars Trace Gas Orbiter achève vers juin-juillet ses manœuvres d'aérofreinage destinées à transformer son orbite haute très elliptique initiale en une orbite basse circulaire de 400 kilomètres. A l'issue de cette phase elle débute le recueil des données scientifiques.
    • L'orbiteur Mars Odyssey, le satellite le plus ancien de la "flotte" martienne, poursuit son étude de surface de la planète et est le principal relais des données envoyées par le rover Opportunity.
    • L'orbiteur MRO s'intéresse principalement aux variations saisonnières de l'atmosphère et de la surface de Mars.
    • MAVEN poursuit sa deuxième année martienne (=2 années terrestres) d'étude de l'atmosphère martienne et joue un rôle croissant dans la retransmission vers la Terre des données collectées par les rovers au sol.
    • Mars Express qui en est à son sixième prolongement de mission mène une étude de l'atmosphère de Mars conjointement avec MAVEN en réalisant simultanément des occultations radio.
    • L'orbiteur indien Mars Orbiter Mission poursuit son étude de Mars. Il s'agit toutefois plus d'un démonstrateur technologique que d'une mission scientifique et un deuxième orbiteur mieux équipé devrait le rejoindre en 2018.
    • Le rover Opportunity poursuit son exploration du cratère Endeavour, mais une tempête de poussière qui bloque le rayonnement solaire entraîne la perte du contact avec le rover le . Fin 2018 les chances que le rover se réveillent restent très minces.
    • Le rover Curiosity poursuit son ascension du mont Sharp. Les forages ont repris après une longue coupure.
  • Pour les astéroïdes :
    • Dawn poursuit sa mission autour de l'astéroïde (1) Cérès. Sa mission s'achève le après épuisement de ses ergols.
    • La mission américaine de retour d'échantillon d’astéroïde OSIRIS-REx atteint (101955) Bénou en novembre.
    • La mission japonaise de retour d'échantillon d’astéroïde Hayabusa 2 se place en orbite autour de Ryugu en juillet. Le , l'atterrisseur MASCOT se pose sur Ryugu.
  • Pour les planètes externes :

Satellites scientifiques

Plusieurs satellites scientifiques dont quatre télescopes spatiaux sont placés en orbite en 2018.

  • ADM-Aeolus : satellite destiné à l'étude de l'atmosphère terrestre de l'Agence spatiale européenne (ESA).
  • CSES : satellite chinois consacrée à l'étude de l'ionosphère.
  • TESS : télescope de la NASA destiné à la caractérisation des exoplanètes.
  • GOLD : instrument de la NASA permettant d'étudier les couches supérieures de l'atmosphère installé à bord d'un satellite de télécommunications commercial SES-14 lancé en .

Le télescope spatial Kepler achève sa mission le à la suite de l'épuisement de ses ergols après avoir détecté plus de 2 660 exoplanètes (découvertes confirmées) en un peu plus de 8 ans d'observation.

Missions spatiales habitées

Le lanceur lourd Falcon Heavy a effectué son premier vol le 6 février 2018, à 20h45 UTC.[2]

L'équipage permanent de la station spatiale a été réduit de 6 à 5 personnes à la suite de la décision de la Russie de faire passer le nombre de cosmonautes de 3 à 2[3].

Lanceurs

En 2018 il y a eu 114 lancements ce qui constitue une progression particulièrement forte par rapport à 2017 (90 lancements). Il faut remonter à 1990 pour retrouver un chiffre aussi élevé. Cette forte progression est pratiquement due uniquement à l'activité spatiale chinoise qui passe de 18 à 39 lancements (+21). Les Etats-Unis progressent légèrement (31 lancements contre 29) avec une légère progression des lanceurs de SpaceX (21 vols contre 18). La Russie réalise le même nombre de lancements que l'année précédente (20) mais le lanceur Proton perd encore des parts de marchés avec seulement 2 vols contre 4 l'année précédente. Malgré le nombre particulièrement élevé de lancements, les échecs ont été peu nombreux : 2 échecs totaux(Soyouz et le nouveau micro-lanceur chinois Zhuque-1) et un échec partiel. Le plus spectaculaire a été celui du lanceur Soyouz dont la charge utile était constituée par le vaisseau Soyouz MS-10 dont l'équipage a pu en échapper à une issue fatale. Cet incident, le premier affectant un lancement russe avec équipage depuis de nombreuses décennies, met une fois de plus en évidence les défaillances de l'industrie aérospatiale russe. Le lanceur Ariane 5 a connu un échec partiel (sous performance du lanceur) qui a pu être compensé par les satellites (utilisation de leur propre propulsion pour atteindre l'orbite visée) au prix d'un raccourcissement de leur durée de vie[4].

Deux lanceurs effectuent leur premier vol en 2018 :

  • Le lanceur lourd Falcon Heavy a effectué son premier vol le [5], envoyant une Tesla Roadster en orbite héliocentrique vers l'orbite de Mars[6].
  • Le micro-lanceur chinois Zhuque-1 (300 kg en orbite basse) effectue un premier vol inaugural le qui est un échec (défaillance du système de contrôle d'attitude du 3ème étage)[7].

Deux micro-lanceurs qui avaient chacun effectué un vol inaugural infructueux en 2017 refont une tentative réussie en 2018 :

Vols suborbitaux

Le , l'avion spatial suborbital VSS Unity effectue son premier vol de test propulsé. Le , piloté par Mark Stucky (devenant le 568e humain à voler au-dessus de 80 km) et Rick Sturckow, il réalise son premier vol suborbital et atteint 82,7 km d'altitude a Mach 2,9[10].

Programme spatial américain

La NASA, qui bénéficie d'une embellie budgétaire, a été très active en 2018 avec le lancement de l'observatoire spatial solaire Parker Solar Probe et celui de la sonde spatiale InSight qui s'est posé sur le sol martien à la fin de l'année. Le rover Curiosity qui étudie le cratère Gale sur cette planète semble avoir surmonté les problèmes qui touchaient son système de prélèvement d'échantillons du sol. Par contre les contrôleurs au sol du Jet Propulsion Laboratory sont sans nouvelle du rover Opportunity silencieux depuis la tempête de poussière qui a affecté toute la planète. La sonde spatiale Dawn, qui a démontré brillamment les capacités de la propulsion ionique et a étudié en profondeurs les deux principaux astéroïdes (Vesta et Cérès) a mis fin à sa mission après avoir épuisé les ergols qu'il utilisait pour contrôler son orientation. Un deuxième engin tout aussi emblématique, le télescope Kepler, qui a permis la découverte de plus de 2600 exoplanètes, a également achevé sa mission pour les mêmes raisons. La NASA a lancé deux missions scientifiques : TESS un petit télescope spatial destiné à détecter les planètes telluriques tournant autour d'étoiles proches et l'instrument GOLD installé à bord d'un satellite commercial. SpaceX poursuit ses succès commerciaux avec le lanceur Falcon 9 tirés à 20 reprises en utilisant à plusieurs reprises des étages ayant déjà volé. Le lanceur lourd Falcon Heavy a effectué son vol inaugural avec succès. Le cahier des charges du lanceur super lourd BFR a continué d'évoluer ainsi que les spécifications du moteur Raptor qui doit le propulser. Le lanceur Delta II a effectué son dernier vol en 2018. Le premier vol des deux vaisseaux américains chargés d'effectuer la relève des équipages de la Station spatiale internationale - le Dragon-2 de SpaceX et le CST-100 de Boeing - qui devait avoir lieu en 2018 a été repoussé en 2019[4].

Programme spatial européen

L'Agence spatiale européenne (ESA) a lancé avec succès la sonde spatiale BepiColombo qui doit se placer en orbite autour de Mercure. L'ESA a également lancé un satellite scientifique d'observation de la Terre ADM-Aeolus, un micro satellite expérimental RemoveDebris chargé de mettre au point des techniques d'élimination des débris spatiaux. L'ESA continue de mettre en place son programme Sentinel (recueil systématique de différentes données sur la surface et l'atmosphère terrestres) avec le lancement de Sentinel-3-B ainsi que le Système de positionnement par satellites Galileo avec la mise en orbite de 4 satellites. L'agence spatiale a placé en orbite la deuxième composante (hébergée par un satellite commercial) de son réseau de télécommunications EDRS chargé de jouer le rôle de relais entre les satellites en orbite basse et les stations terriennes (équivalent du TDRS américain). Le dernier satellite météorologique de la série MetOp a été placé sur une orbite polaire pour le compte de l'organisation européenne Eumetsat. Le développement du nouveau lanceur Ariane 6 se poursuit selon le calendrier prévu ainsi la construction de son pas de tir à Kourou[4].

Programme spatial chinois

La Chine a largement battu son record de lancements mais tous ont été effectués avec l'ancienne génération des fusées à ergols hypergoliques (Longue Marche 2, 3 et 4). Il n'y a eu aucun vol lié au programme spatial habité. La majorité des engins spatiaux lancés sont des satellites d'observation de la Terre à usage civil ou militaires (sans doute 8 lancements d'engins militaires). Par ailleurs 8 satellites Beidou-M (Système de positionnement par satellites) ont été placés en orbite en 2018. Enfin la Chine a lancé deux missions liées à l'exploration de la Lune (Chang'e 3 et Queqiao) et une mission scientifique (CSES) développée en coopération avec d'autres pays[4].

Programme spatial russe

2018, comme les années précédentes, n'est pas une année remarquable pour le programme spatial russe. Les lanceurs russes ont continué à perdre des parts de marché sur les lancements commerciaux avec seulement deux vols du lanceur Proton. Roscosmos a effectué comme l'année précédente 20 lancements et semble désormais abonnée à la troisième place derrière la Chine et les Etats-Unis après avoir longtemps mené la course en tête. L'évolution de l'offre russe dans le domaine des lanceurs prend du retard (Angara, version allégée de la fusée Proton) ou ne débouche pas sur des plans précis (Soyouz 5). Les problèmes de qualité rencontrés par l'industrie aérospatiale russe se poursuivent avec la perte d'une fusée Soyouz dont la charge utile était le vaisseau avec équipage Soyouz MS-10 et une mystérieuse perforation découverte dans le vaisseau Soyouz MS-09. Selon les responsables russes, la Russie dispose fin 2018 de 156 satellites en orbite actifs dont 89 à usage civil ou mixte (civil/militaire). Parmi ces derniers 9 sont des satellites d'observation de la Terre : deux effectuent des mesures des ressources naturelles, trois sont consacrés à la météorologie et quatre effectuent des missions de surveillance des désastres d'origine humaine ou naturelle[4],[11].

Programme spatial japonais

Programme spatial indien

Programme spatial français (hors activité prise en charge par l'ESA)

Un lanceur chinois a placé en orbite le le satellite CFOSAT développé en coopération par l'agence spatiale française, le CNES, et la Chine dont l'objectif est de mesurer les caractéristiques des vagues[12]. Le premier exemplaire des trois exemplaires du satellite de reconnaissance CSO a été placé en orbite le [13].

Chronologie des lancements

Liste chronologique des lancements effectués en 2018 qui ont eu pour objectif de placer un ou plusieurs engins spatiaux en orbite. Cette liste ne comprend donc pas, sauf exception, les nombreux vols suborbitaux (fusées-sondes, tirs d'essais de missiles balistiques intercontinentaux, tests de lanceurs ne visant pas l'orbite, avions-fusées)[14],[15].

Janvier

DateLanceurBase de lancementOrbiteCharge utileNotes
Falcon 9 V1.1 FT VandenbergOrbite basse ZumaSatellite militaire à la mission inconnue. Échec à la suite de la non-séparation avec le 2e étage.
Longue Marche 2-D TaiyuanOrbite héliosynchrone SuperView / Gaojing-1 03 et -1 04Satellites d'observation de la Terre (imagerie spatiale)
Longue Marche 3C/YZ-1 XichangOrbite moyenne Beidou-3 M7 et M8Satellite de navigation
PSLV-XL Satish DhawanOrbite héliosynchrone CartoSat-2FObservation de la Terre
Delta IV M+(5,2) VandenbergOrbite basse rétrograde Topaz-5Satellite de reconnaissance radar. Dernier vol de la version M+(5,2)
Longue Marche 2-D JiuquanOrbite basse LKW-3Satellite de reconnaissance optique (LKW)
Epsilon Uchinouraorbite héliosynchrone ASNARO-2Satellite d'observation de la Terre
Longue Marche 11 JiuquanOrbite héliosynchrone Jilin-1 07, 08 Huaian, ...Satellites d'observation de la Terre (Jilin)
Atlas V 401 Cap CanaveralOrbite géostationnaire SBIRS GEO-4Satellite d'alerte avancée
Electron Rocket Lab Launch Complex 1orbite basse 4 x CubeSatsDeuxième vol de qualification du lanceur, 1er vol réussi
Ariane 5 ECA KourouOrbite géostationnaire SES-14/GOLD Al Yah-3Satellites de télécommunications. Une erreur de programmation du système de navigation place les satellites sur une orbite avec une inclinaison élevée (corrigé par les satellites au prix d'une consommation d'ergols)
Longue Marche 2C XichangOrbite héliosynchrone Yaogan 30-J/30-K/30-LSans doute satellites militaires SIGINT
Falcon 9 V1.1 FT Cape CanaveralOrbite géostationnaire SES-14/GovSat-1satellite de télécommunications

Février

DateLanceurBase de lancementOrbiteCharge utileNotes
Soyouz/Fregat-M VostotchnyOrbite héliocentrique Kanopus-V 3 et 4Satellite d'observation de la Terre
Longue Marche 2D JiuquanOrbite héliosynchrone CSES
ÑuSat 4 et 5
Étude de l'ionosphère
Observation de la Terre
SS-520 UchinouraOrbite basse TRICOM-1RDeuxième tentative et premier succès pour ce micro lanceur[16].
Falcon Heavy Centre spatial KennedyOrbite héliosynchronePas de charge utilePremier vol de ce lanceur lourd
Longue Marche 3C/YZ-1 XichangOrbite moyenne Beidou-3 M3 et M4Satellite de navigation
Soyouz-U BaïkonourOrbite basse Progress MS-08Ravitaillement de la station spatiale internationale
Falcon 9 V1.1 FT VandenbergOrbite polaire PazObservation de la Terre
H-IIA 202 TanegashimaOrbite basse IGS-Optique 6Satellite de reconnaissance optique

Mars

DateLanceurBase de lancementOrbiteCharge utileNotes
Atlas V 541 Cap CanaveralOrbite géostationnaire GOES-SSatellite météorologique
Falcon 9 V1.1 FT Cape CanaveralOrbite géostationnaire Hispasat 30W-6satellites de télécommunications
Soyouz-Fregat MT KourouOrbite moyenne O3b × 4Télécommunications
Longue Marche 2-D JiuquanOrbite basse LKW-4Satellite de reconnaissance optique
Soyouz-FG BaïkonourOrbite basse Soyouz MS-08Relève équipage de la station spatiale internationale
Longue Marche 3C/YZ-1 XichangOrbite moyenne Beidou-3 M9 et M10Satellite de navigation
GSLV-Mk II Satish DhawanOrbite géostationnaire GSAT-6ASatellite de télécommunications militaire
Soyouz-2-1v PlessetskOrbite héliosynchrone EMKASatellite de reconnaissance
Falcon 9 V1.1 FT VandenbergOrbite basse Iridium Next 41-50satellites de télécommunications
Longue Marche 4C TaiyuanOrbite basse Gaofen-1 02, 1 02, 1 04Satellite de reconnaissance

Avril

DateLanceurBase de lancementOrbiteCharge utileNotes
Falcon 9 V1.1 FT Cap CanaveralOrbite basse SpaceX CRS-14 RemoveDebrisravitaillement de la station spatiale internationale, satellite expérimental de collecte des débris spatiaux
Ariane 5 ECA KourouOrbite géostationnaire HYLAS-4/ EDRS-C Superbird-B3/DSN-1Satellites de télécommunications
Longue Marche 2C XichangOrbite héliosynchrone Yaogan 30 x 3Sans doute satellites militaires SIGINT
PSLV-XL Satish DhawanOrbite géosynchrone IRNSS-1ISatellite de navigation
Atlas V 551 Cape CanaveralOrbite héliocentrique CBAS EAGLESatellite de télécommunications militaire, satellite expérimental
Falcon 9 V1.1 FT Centre spatial KennedyOrbite haute TESSTélescope spatial
Proton-M/Briz-M BaïkonourOrbite basse Blagovest-12LSatellite de télécommunications militaires
Rokot / Briz-KM PlessetskOrbite héliosynchrone Sentinel-3-BSatellite d'observation de la Terre
Longue Marche 11 JiuquanOrbite héliosynchrone Zhuhai-1-03 et 04Satellites d'observation de la Terre

Mai

DateLanceurBase de lancementOrbiteCharge utileNotes
Longue Marche 3B/E Xichang Orbite géostationnaire APStar 6C satellite de télécommunications
Atlas V 401 Cape CanaveralOrbite héliocentrique InSight, MarCCO 1 et 2Atterrisseur martien, nano-satellites
Longue Marche 4C TaiyuanOrbite basse Gaofen 5Satellite de reconnaissance
Falcon 9 bloc 5 Cap CanaveralOrbite géostationnaire Bangabandhu-1satellite de télécommunications
Longue Marche 3C/YZ-1 XichangPoint de Lagrange L2 du système Terre-Lune QueqiaoSatellite devant servir de relais au rover Chang'e 4
Antares 230 MARSOrbite basse Cygnus CRS OA-9Ravitaillement de la Station spatiale internationale
Falcon 9 V1.1 FT VandenbergOrbite basse Iridium Next 51-55, GRACE-FO 2satellites de télécommunications, Cartographie du champ de gravité terrestre

Juin

DateLanceurBase de lancementOrbiteCharge utileNotes
Longue Marche 2D Base de lancement de JiuquanOrbite basse Gaofen 6Satellite d'observation de la Terre
Falcon 9 V1.1 FT Cap CanaveralOrbite géostationnaire SES-12Satellite de télécommunications.
Longue Marche 3A XichangOrbite géostationnaire Feng-Yun 2HSatellite météorologique
Soyouz-FG BaïkonourOrbite basse Soyouz MS-09Relève équipage de la station spatiale internationale
H-IIA TanegashimaOrbite basse IGS-Radar 6Satellite de reconnaissance radar
Soyouz-2.1b/Fregat PlessetskOrbite moyenne GLONASS-M756Satellite de navigation
Longue Marche 2C XichangOrbite basse XJS A
XJS B
Démonstrateurs
Falcon 9 V1.1 FT Cap CanaveralOrbite basse SpaceX CRS-15ravitaillement de la station spatiale

Juillet

DateLanceurBase de lancementOrbiteCharge utileNotes
Longue Marche 2C/SMA JiuquanOrbite héliosynchrone Pakistan Remote Sensing Satellite
PakTES 1A
Satellites d'observation de la Terre
Longue Marche 3A XichangOrbite moyenne Beidou IGSO-7Satellite de navigation
Soyouz-U BaïkonourOrbite basse Progress MS-09Ravitaillement de la station spatiale internationale
Falcon 9 Bloc 5 Cape CanaveralOrbite géostationnaire Telstar 19Vsatellite de télécommunications
Ariane 5 ECA KourouOrbite moyenne Galileo FOC 19, 20, 21, 22Satellites de navigation. Dernier vol de la version Ariane V ES
Falcon 9 Bloc 5 VandenbergOrbite basse Iridium Next 56-65satellites de télécommunications
Longue Marche 3C/YZ-1 XichangOrbite moyenne Beidou-3 M5 et M6Satellites de navigation
Longue Marche 4B TaiyuanOrbite héliocentrique Gaofen 11Satellite de reconnaissance

Août

DateLanceurBase de lancementOrbiteCharge utileNotes
7 aout Falcon 9 Bloc 5 Cape CanaveralOrbite géostationnaire Telkom 4 / Merah Putihsatellite de télécommunications
Delta IV Heavy Cape CanaveralOrbite héliocentrique Parker Solar ProbeObservatoire solaire
22 aout Vega KourouOrbite héliosynchrone ADM-AeolusObservation de la Terre
24 aout Longue Marche 3C/YZ-1 XichangOrbite moyenne Beidou-3 M11 et M12Satellites de navigation




Septembre

DateLanceurBase de lancementOrbiteCharge utileNotes
Longue Marche 2-C TaiyuanOrbite basse Haiyang-1CSatellites d'observation de la Terre
Falcon 9 Bloc 5 Cape CanaveralOrbite géostationnaire Telstar 18Vsatellite de télécommunications
Delta II 7420 VandenbergOrbite basse ICESat-2Observation de la Terre. Dernier vol de la fusée Delta II et donc de la famille des lanceurs Thor
PSLV-CA Satish DhawanOrbite héliosynchrone SSTL-1 NovaSAR-SObservation de la Terre
19 septembre Longue Marche 3C/YZ-1 XichangOrbite moyenne Beidou-3 M13 et M14Satellite de navigation
H-IIB TanegashimaOrbite basse HTV-7Vaisseau cargo spatial automatique vers l'ISS
Ariane 5 ECA KourouOrbite géostationnaire/ Horizons-3e Azerspace 2 / Intelsat 38Satellites de télécommunications
Kuaizhou 1A Centre spatial de JiuquanOrbite héliosynchrone Centispace-1 1S

Octobre

DateLanceurBase de lancementOrbiteCharge utileNotes
Falcon 9 bloc 5 VandenbergOrbite héliocentrique SAOCOM 1A, ITASAT-1Observation de la Terre
9 octobre Longue Marche 2-C JiuquanOrbite basse Yaogan 32A et 32BSans doute satellites militaires SIGINT
Soyouz-FG BaïkonourOrbite basse Soyouz MS-10Relève équipage de la station spatiale internationale. Échec du lancement
Longue Marche 3C/YZ-1 XichangOrbite moyenne Beidou-3 M15 et M16Satellite de navigation
Atlas V 531 Cap CanaveralOrbite géostationnaire AEHF-4Satellite de télécommunications militaires
Ariane 5 ECA KourouOrbite héliocentrique BepiColomboSonde spatiale orbiteur Mercure
Longue Marche 2-C TaiyuanOrbite basse Haiyang-2BSatellite d'observation de la Terre
Soyouz-2.1b PlessetskOrbite basse Lotos-S1Satellite de renseignement d'origine électromagnétique
Zhuque-1 JiuquanOrbite basse Weilai 1Satellite scientifique. Premier vol du lanceur à propergol solide. Échec du lancement.
H-IIA 202 TanegashimaOrbite héliosynchrone GOSAT-2 KhalifaSat, CubeSatsSatellites d'observation de la Terre
Longue Marche 2-CJiuquanOrbite basse CFOSATSatellite scientifique d'observation de la Terre

Novembre

DateLanceurBase de lancementOrbiteCharge utileNotes
Longue Marche 3 B/E XichangOrbite géosynchrone Beidou-3 G1QSatellite de navigation
Soyouz-2.1b/Fregat PlessetskOrbite moyenne GLONASS-M 757Satellite de navigation
Soyouz-STB SinnamaryOrbite héliosynchrone MetOp -CSatellite météorologique d'Eumetsat
Electron Rocket Lab Launch Complex 1Orbite basse 10 CubeSatsSatellites d'observation de la Terre et d'application
GSLV-Mk III Satish DhawanOrbite géostationnaire GSAT-29Satellite de télécommunications
Falcon 9 Bloc 5 Centre spatial KennedyOrbite géostationnaire Es'hail-2Satellite de télécommunication
Soyouz-U BaïkonourOrbite basse Progress MS-10Ravitaillement de la station spatiale internationale
Antares 230 MARSOrbite basse Cygnus NG-10Ravitaillement de la Station spatiale internationale
Longue Marche 3 C/YZ-1 XichangOrbite moyenne Beidou-3 M17 et M18Satellite de navigation
Longue Marche 2 DJiuquanOrbite basse SY 6, Jiading 1, Tianzhi 1, Tianping 1A, Tianping 1B5 satellites expérimentaux
Vega KourouOrbite héliosynchrone Mohammed VI-BObservation de la Terre
PSLV-XL Satish DhawanOrbite héliosynchrone HySIS , 30 CubeSatsObservation de la Terre
Rokot/Briz-KM PlessetskOrbite basse Strela x 3Télécommunications

Décembre

DateLanceurBase de lancementOrbiteCharge utileNotes
Soyouz-FG BaïkonourOrbite basse Soyouz MS-11Relève équipage de la station spatiale internationale.
Falcon 9 Bloc 5 VandenbergOrbite héliosynchrone71 micro-satellites
Ariane 5 ECA KourouOrbite géostationnaire GSAT-11 GEO-KOMPSAT-2A Satellite de télécommunications / Satellite météorologique
Falcon 9 Bloc 5 Cap CanaveralOrbite basse SpaceX CRS-16ravitaillement de la station spatiale internationale.
Longue Marche 3 B/E XichangSurface lunaire Chang'e 4Rover lunaire
Longue Marche 2-D JiuquanOrbite basse SaudiSat-5A et 5BSatellites d'observation de la Terre
Electron Rocket Lab Launch Complex 1Orbite basse 16 CubeSats16 cubesats pour le compte de la NASA
Soyouz-ST-A/Fregat Centre spatial guyanaisOrbite géostationnaire Composante spatiale optique 1Satellites de reconnaissance optique
GSLV-Mk II Satish DhawanOrbite géostationnaire GSAT-7ASatellite de télécommunications militaire
Proton-M/Briz-M BaïkonourOrbite basse Blagovest-13LSatellite de télécommunications militaires
23 décembre Falcon 9 Bloc 5 Cape CanaveralOrbite moyenne GPS-IIA-01Satellite de navigation
Longue Marche 3 C XichangOrbite géostationnaire TJS 3Satellite de télécommunications militaires
27 décembre Soyouz-2.1a/Fregat-M VostotchnyOrbite héliocentrique Kanopus-V 5 et 6, 25 CubeSatsSatellites d'observation de la Terre
Longue Marche 2D JiuquanOrbite héliosynchrone Hongyan 1 NuSat 6-8Satellite de télécommunications (Hongyan ) et d'observation de la Terre

Vols orbitaux

Général

Graphiques des lancements par pays ayant développé les lanceurs, familles de lanceur et base de lancement utilisées. Chaque lancement est compté une seule fois quel que soit le nombre de charges utiles emportées.

USA: 31 (27,2 %)Chine: 39 (34,2 %)Russie: 20 (17,5 %)Europe: 8 (7 %)Inde: 7 (6,1 %)Japon: 6 (5,3 %)Nouvelle-Zélande: 3 (2,6 %)
  •   USA: 31 (27,2 %)
  •   Chine: 39 (34,2 %)
  •   Russie: 20 (17,5 %)
  •   Europe: 8 (7 %)
  •   Inde: 7 (6,1 %)
  •   Japon: 6 (5,3 %)
  •   Nouvelle-Zélande: 3 (2,6 %)
Longue Marche: 30 (26,3 %)Soyouz: 16 (14 %)Falcon 9: 21 (18,4 %)Atlas V: 5 (4,4 %)Ariane 5: 6 (5,3 %)PSLV: 4 (3,5 %)GSLV: 3 (2,6 %)Delta IV: 2 (1,8 %)H-IIA et B: 4 (3,5 %)Proton: 2 (1,8 %)Autres: 21 (18,4 %)
  •   Longue Marche: 30 (26,3 %)
  •   Soyouz: 16 (14 %)
  •   Falcon 9: 21 (18,4 %)
  •   Atlas V: 5 (4,4 %)
  •   Ariane 5: 6 (5,3 %)
  •   PSLV: 4 (3,5 %)
  •   GSLV: 3 (2,6 %)
  •   Delta IV: 2 (1,8 %)
  •   H-IIA et B: 4 (3,5 %)
  •   Proton: 2 (1,8 %)
  •   Autres: 21 (18,4 %)
Cape Canaveral/Kennedy: 17 (15,7 %)Baïkonour: 9 (8,3 %)Kourou: 11 (10,2 %)Juiquan: 16 (14,8 %)Satish Dhawan: 7 (6,5 %)Xichang: 17 (15,7 %)Plessetsk: 6 (5,6 %)Taiyuan: 6 (5,6 %)Vandenberg: 9 (8,3 %)Tanegashima: 4 (3,7 %)Autres: 6 (5,6 %)
  •   Cape Canaveral/Kennedy: 17 (15,7 %)
  •   Baïkonour: 9 (8,3 %)
  •   Kourou: 11 (10,2 %)
  •   Juiquan: 16 (14,8 %)
  •   Satish Dhawan: 7 (6,5 %)
  •   Xichang: 17 (15,7 %)
  •   Plessetsk: 6 (5,6 %)
  •   Taiyuan: 6 (5,6 %)
  •   Vandenberg: 9 (8,3 %)
  •   Tanegashima: 4 (3,7 %)
  •   Autres: 6 (5,6 %)
Lancements par pays Lancements par famille de lanceurs Vols par base de lancement

Par pays

La liste ci-dessous recense le nombre de lancements par pays ayant construit le lanceur. Le pays retenu n'est pas celui qui gère la base de lancement (Kourou pour certains Soyouz, Baïkonour pour Zenit), ni le pays de la société de commercialisation (Allemagne pour Rokot, ESA pour certains Soyouz) ni le pays dans lequel est implanté la base de lancement (Kazakhstan pour Baïkonour), ni le pays dans lequel est inscrit juridiquement le constructeur si son activité réelle est dans un tiers pays (Electron). Chaque lancement est compté une seule fois quel que soit le nombre de charges utiles emportées.

PaysLancementsSuccèsÉchecsÉchecs partielsRemarques
Chine393810
États-Unis313100
Europe8701
Inde7700
Japon6600
Nouvelle-Zélande3300
Russie/CEI201910

Par lanceur

La liste ci-dessous recense le nombre de lancements par famille de lanceur. Chaque lancement est compté une seule fois quel que soit le nombre de charges utiles emportées.

LanceurPaysLancementsSuccèsÉchecsÉchecs partielsRemarques
Antares États-Unis2200
Ariane 5ECAEurope6501
Atlas V États-Unis5500
Delta II États-Unis1100Dernier vol
Delta IV États-Unis2200
Electron Nouvelle-Zélande3300
Epsilon Japon1100
Falcon 9 États-Unis202000
Falcon Heavy États-Unis1100
GSLV Inde2200
GSLV MK III Inde1100
H-IIA Japon3300
H-IIB Japon1100
Kuaizhou Chine1100
Longue Marche 2 Chine141400
Longue Marche 3 Chine141400
Longue Marche 4 Chine6600
Longue Marche 11 Chine3300
Proton Russie2200
PSLV Inde4400
Rockot Russie2200
SS-520 Japon1100
Soyouz Russie161510
VegaEurope2200
Zhuque-1 Chine0010

Par base de lancement

La liste ci-dessous recense le nombre de lancements par base de lancement utilisée. Chaque lancement est compté une seule fois quel que soit le nombre de charges utiles emportées.

Site Pays Lancements Succès Echecs Echecs partiels Remarques
Baïkonour Kazakhstan9810
Cape Canaveral États-Unis171700
Jiuquan Chine161510
Kennedy États-Unis3300
Kourou France111001
Mahia Nouvelle-Zélande3300
MARS États-Unis2200
Plessetsk Russie6600
Satish Dhawan Inde7700
Taiyuan Chine6600
Tanegashima Japon4400
Uchinoura Japon2200
Vandenberg États-Unis9900
Vostotchny Russie2200
Wenchang Chine0000
Xichang Chine171700
Total11411031

Par type d'orbite

La liste ci-dessous recense le nombre de lancements par type d'orbite visée. Chaque lancement est compté une seule fois quel que soit le nombre de charges utiles emportées.

OrbiteLancementsSuccèsÉchecsAtteints par accidentCommentaire
Basse/héliosynchrone676420Perte de Zuma et Zhuque-1 d'une part et du vaisseau Soyouz MS-10 d'autre part
Moyenne131300
Géosynchrone/transfert272601Sous-performance du vol Ariane 5 V241
Héliocentrique4400
Total11411031

Survols et contacts planétaires

Plusieurs missions d'exploration du système solaire ont selon le cas survolés, se sont posées ou se sont placés en orbite autour d'autres corps célestes au cours de l'année 2018. Les engins situés sur des orbites très hautes impliquant des survols de loin en loin de la planète/lune au périgée sont également listés (Juno).

Liste des survols
Date Sonde spatiale Événement Remarque
Juno11e survol de Jupiter
Juno12e survol de Jupiter
Juno13e survol de Jupiter
Juno14e survol de Jupiter
Juno14e survol de Jupiter
juilletHayabusa 2Arrivée à proximité de l'astéroïde Ryugu
aoutOSIRIS-RExArrivée à proximité de l'astéroïde Bénou
Juno15e survol de Jupiter
Hayabusa 2Atterrissage du mini-atterrisseur MASCOT sur la surface de l'astéroïde Ryugu
Juno16e survol de Jupiter
Parker Solar Probepremier passage au périgée de son orbite autour du Soleil
InSightAtterrissage sur Mars
Juno17e survol de Jupiter
/New Horizonssurvol de l'objet de la ceinture de Kuiper 2014 MU69

Sorties extra-véhiculaires

Toutes les sorties extravéhiculaires effectuées en 2018 ont été réalisées au cours de missions de maintenance de la Station spatiale internationale.

  • (durée de la sortie 7h24) ː les américains Mark Vande Hei et Scott Tingle remplacent l’un des deux effecteurs à verrouillage, LEE (Latching End Effector) du Canadarm2, le bras robotique de la station, qui a subi une dégradation de ses câbles de captage[17].
  • (durée de la sortie 8h13) : les russes Anton Chkaplerov et Alexandre Missourkine ont remplacé le boîtier électronique d'antennes à gain élevé situé sur le module de service Zvezda. Ils ont battu le record de durée d'une sortie extra-véhiculaire russe depuis la station spatiale internationale[18].
  • (durée 5h57) ː Mark Vande Hei et le japonais Norishige Kanai déplacent le LEE du bras robotique. Ils ont également déplacé un LEE ancien, mais fonctionnel, qui avait été retiré lors de la précédente sortie, de son stockage temporaire à l'extérieur du sas à un lieu de stockage à long terme[17].
  • (durée 6h13) ː Andrew Feustel et Ricky Arnold ont installé des équipements de communication sans fil sur le module Tranquility de la station afin d’améliorer le traitement des données utiles pour l’expérimentation ECOsystem de radiomètre thermique. Les membres de l’équipe ont également remplacé des caméras vidéo haute définition et ont retiré les tuyaux vieillissants d’un composant de refroidissement situé sur la structure de la station[17].
  • (durée 6h31) ː Feustel et Arnold sont ressortis et ont déplacé des éléments et remplacé d'autres caméras et systèmes de communication[17].
  • (durée 6h49) ː le même duo a installé de nouvelles caméras hautes définitions sur le module Harmony, ce qui aidera les vaisseaux habités commerciaux à s'ammarer. L’équipage a également remplacé une caméra sur le côté tribord de la station[17].
  • 15 aout (durée 7h46) ː Oleg Artemiev et Sergueï Prokopïev ont déployé quatre nanosatellites en orbite terrestre, installé des antennes et des câbles sur le module Zvezda et récupéré deux expériences analysant l'effet de l'exposition au vide de différents matériaux [17].
  • (durée 7h45) ː Oleg Kononenko et Sergueï Prokopïev ont inspecté la coque du vaisseau spatial Soyouz MS-09 pour déterminer l'origine du trou découvert par l'équipage.

Notes et références

  1. (en) Emily Lakdawalla, « What's Up in Solar System Exploration in 2018 », sur The Planetary Society,
  2. (en) Emily Shanklin, « Falcon Heavy Test Launch », SpaceX, (lire en ligne, consulté le 20 février 2018)
  3. (en) Jason Davis, « Spaceflight in 2017, part 1: Earth-centric edition », The Planetary Society,
  4. (es) Daniel Marin, « El panorama espacial en 2018 », sur Eureka,
  5. « Décollage de Falcon Heavy, la fusée la plus puissante du monde », sur Le Monde,
  6. « Mars : la Tesla d’Elon Musk pourrait revenir sur Terre », sur futura-sciences.com, (consulté le 20 février 2018)
  7. (en) Rui C. Barbosa, « Chinese commercial provider LandSpace launches Weilai-1 on a Zhuque-1 rockets – fails to make orbit », sur nasaspaceflight.com,
  8. (en) « Rocket Lab successfully circularizes orbit with new Electron kick stage », sur rocketlabusa.com, (consulté le 20 février 2018)
  9. « Le SS-520-5, le plus petit lanceur orbital du monde », sur air-cosmos.com, (consulté le 20 février 2018)
  10. (en) Stephen Clark, « Virgin Galactic accomplishes milestone test flight to the edge of space », (consulté le 14 décembre 2018).
  11. (en) Alexander Zak, « http://www.russianspaceweb.com/2018.html », sur russianspaceweb.com,
  12. « Coopération spatiale entre la France et la Chine - Succès de la mise en orbite de CFOSat », CNES missions scientifiques (consulté le 29 octobre 2018)
  13. Stefan Barensky, « Avec CSO, l’observation spatiale militaire française change de génération », sur www.aerospatium.info, (consulté le 16 décembre 2018).
  14. (en) Gunter Krebs, « Orbital Launches of 2018 », sur Gunter's Space Page, (consulté le 1er janvier 2019)
  15. (en) Jonathan McDowell, « Launchlog », Jonathan's Space Page (consulté le 1er janvier 2019)
  16. « Le Japon tire le plus petit lanceur au monde », sur https://fr.sputniknews.com, (consulté le 2 février 2018).
  17. Joachim Becker, Heinz Janssen, « Summary of all Extravehicular Activities », sur www.spacefacts.de (consulté le 31 octobre 2018)
  18. (en-US) « Russian spacewalk breaks endurance record via new antenna system installation – NASASpaceFlight.com », sur www.nasaspaceflight.com (consulté le 20 février 2018)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’astronautique
  • Portail des années 2010
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.