48 Heures pédestres de Surgères

Les 48 Heures pédestres de Surgères sont une course d'ultrafond qui a été l'hôte de plusieurs records du monde.

Pour les articles homonymes, voir 48 Heures (homonymie).
48 Heures pédestres de Surgères
Généralités
Sport Ultrafond
Création
Disparition
Éditions 25
Type / Format course à pied
Périodicité annuel (Mai)
Lieu(x) Surgères, France
Participants 25 (12 F et 13 H) (2010)
Directeur Michel Landret
Site web officiel http://www.48heures-surgeres.net

Palmarès
Tenant du titre Ryoichi Sekiya (2010) 407,966 km
Sumie Inagaki (2010) 397,103 km

Histoire

Les 48 Heures pédestres de Surgères sont une course annuelle d'ultrafond lancée en sur l'inspiration de Jean-Gilles Boussiquet[1]. Elle a lieu à Surgères, en France, jusqu'en . C'est un événement sur invitation seulement, qui a été l'hôte de nombreux records du monde[2].

La compétition n'a pas eu lieu en et depuis la dernière édition en qui a vu le départ de Michel Landret, directeur de l’événement[3],[4],[5].

Records du monde

Statistiques des 48 Heures pédestres de Surgères d'après l'International Association of Ultrarunners (IAU)[6] :

Références

  1. « 48 Heures pédestres de Surgères - Histoire », sur www.48heures-surgeres.net (consulté le 14 décembre 2018)
  2. « 25e édition des 48 Heures pédestres de Surgères : 473,495 km en individuel, record à battre. », sur Jogging International, (consulté le 14 décembre 2018)
  3. « Michel Landret quitte les 48 Heures pédestres de Surgères », sur SudOuest.fr, (consulté le 14 décembre 2018)
  4. « DUV - Stats 48 h de Surgères », sur statistik.d-u-v.org (consulté le 14 décembre 2018)
  5. « 48 Heures pédestres de Surgères », sur www.48heures-surgeres.net (consulté le 14 décembre 2018)
  6. « IAU World Best Performances », sur www.iau-ultramarathon.org, (consulté le 14 décembre 2018)

Voir aussi

Bibliographie

Liens externes

  • Portail de l’athlétisme
  • Portail de la Charente-Maritime
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.