Aéroport de La Réunion-Roland-Garros

L'aéroport de La Réunion Roland-Garros localement appelé Gillot (code AITA : RUN  code OACI : FMEE) est le principal aéroport de l'île de La Réunion, département d'outre-mer français dans l'océan Indien.

Pour les articles homonymes, voir Roland Garros (homonymie).

La Réunion Roland-Garros
Localisation
Pays France
Département La Réunion
Ville Sainte-Marie
Date d'ouverture 26 novembre 1929
Coordonnées 20° 53′ 24″ sud, 55° 30′ 59″ est
Altitude 20 m (66 ft)
Géolocalisation sur la carte : La Réunion
RUN
Pistes
Direction Longueur Surface
12/30 3 200 m (10 499 ft) béton bitumineux
14/32 2 670 m (8 760 ft) béton bitumineux
Informations aéronautiques
Code AITA RUN
Code OACI FMEE
Type d'aéroport civil et militaire (Base Aérienne 181 "Lieutenant Roland Garros")
Gestionnaire Société Aéroportuaire Aéroport Réunion Roland Garros (SA ARRG)
Site web aéroport Consulter

Histoire

L'aéroport est situé au nord de l'île de La Réunion, sur le territoire communal de Sainte-Marie, dans une zone qui a récemment été baptisée en l'honneur de l'homme politique Pierre Lagourgue.

L'aéroport se nommait à l'origine « Gillot », du nom de Gillot l'Étang, alors président de la Cour d'appel de Saint-Denis, et qui était le propriétaire du terrain. Il le vend à la fin des années 1920 au Crédit foncier colonial, peu de temps avant que le tout premier avion ne se pose à La Réunion le .

  • La première liaison aéropostale entre l'aéroport du Bourget et Gillot a lieu entre le 19 décembre et le .
  • L'accident du 9 mars 1968 survient dans les Hauts de Sainte-Marie deux minutes après le décollage d'un Douglas DC-6 depuis l'aéroport. Il cause la mort de seize personnes, dont le général Charles Ailleret.
  • Le , le premier Boeing 707 se pose sur l'île.
  • L'aéroport se nomme désormais aéroport Roland Garros, en l'honneur du célèbre aviateur né sur l'île.
  • En 2009, le premier Airbus A380 se pose à la Réunion, fissurant la piste.
  • À l'occasion du cinquantenaire du début des déplacements vers la métropole, de 1 630 enfants en 1963 dits des enfants de la Creuse, une stèle commémorative du sculpteur Nelson Boyer a été élevée devant l'aéroport de La Réunion Roland-Garros. Son inauguration s'est tenue le [1].
  • L'aéroport compte s’agrandir d'ici 2022, en construisant un nouveau terminal.

Situation


Infrastructures

Vue de l'aérogare.
Nouvelle zone d'enregistrement située dans l'extension Est de l'aérogare.

L'aéroport dispose de quatre postes de stationnements qui sont équipés de passerelles permettant de relier directement l'aéroport aux avions. Quatre autres postes situés à proximité immédiate de l'aérogare passagers permettent d'accueillir d'autres appareils. L'aire « Cargo » est quant à elle équipée de deux postes de stationnement. C'est via cet aéroport qui porte le nom de Roland Garros, célèbre aviateur réunionnais, et dont le code IATA est RUN que s'effectue l'essentiel des liaisons avec l'Europe et les pays de la zone. Il a accueilli en 2003, plus de 1,4 million de passagers. En 2009, l'aéroport a accueilli 1,750 million de passagers (+5,8 %), 1 passager sur 2 a voyagé en 2009 sur la compagnie Air Austral[2].

Un bureau d'accueil du CNARM a été installé dans l'aérogare début novembre 2005.

L'aéroport est aussi marqué par l'implantation d'une base aérienne militaire, la base aérienne 181, transférée en 1973 d'Ivato à la Réunion, et d'un aéroclub, l'Aéroclub Roland Garros.

Le 18 mai 2009, la CCIR a présenté un « plan de composition générale » pour l'aéroport : plus de 150 millions d'euros seront investis afin de pouvoir accueillir 3 millions de passagers. De multiples extensions sont prévues tels que l'élargissement de la piste.

Le projet P.O.N.Z.O.C (projet d'optimisation de la nouvelle zone commerciale) a débuté en septembre 2016, il se terminera en septembre 2017. Cette optimisation permettra à l'aéroport Roland-Garros d'augmenter la fluidification du flux passager pour une augmentation des surfaces commerciales.

D'ici 2022, un nouvel aérogare, à conception bioclimatique et entièrement dédié aux arrivées verra le jour. L'aérogare actuel sera désormais totalement consacré aux départs est sera connecté au nouveau bâtiment Arrivées par des galeries aménagées aux niveaux 1 et 2. Deux jetées seront créées à l'ouest et à l'est des bâtiments permettant de faire passer à 7 le nombre d'avions au contact (au lieu de 4 actuellement).

L'aéroport dispose de deux pistes (le seul de l'outre-mer français) capables d'accueillir des appareils gros porteurs (Airbus A340, Boeing 747, Airbus A330, Boeing 777 et l'Airbus A380).

Piste 1 :
dimensions : 3 200 m × 54 m ; orientation : 12/30 ; nature du revêtement : béton bitumineux.
Piste 2 :
dimensions : 2 670 m × 45 m ; orientation : 14/32 ; nature du revêtement : béton bitumineux.

Compagnies et destinations

Des Boeing 777 aux couleurs d'Air France et Air Austral stationnés face à l'aérogare.
CompagniesDestinations
 Air AustralAntananarivo, Bangkok-Suvarnabhumi, Chennai (Madras) Dzaoudzi-Pamandzi, Johannesbourg OR Tambo, Mahé-Seychelles international, Marseille-Provence, Maurice-Sir Seewoosagur Ramgoolam, Moroni, Nosy Be-Fascene, Paris-Charles de Gaulle
 Air FranceParis-Orly
 Air MadagascarAntananarivo, Diégo Suarez-Antsiranana, Canton-Baiyun, Sainte-Marie, Fort Dauphin
 Air MauritiusMaurice-Sir Seewoosagur Ramgoolam
 Corsair InternationalParis-Orly
 French BeeParis-Orly

Édité le 22/09/2019

Trafic

Des passagers fraîchement débarqués d'un vol depuis Paris-Orly attendant leurs bagages sur un carrousel.

En tableau

En 2004, 360 728 passagers ont été transportés jusqu'à l'île Maurice. Cela représente 82,7 % du trafic aérien total entre La Réunion et l'île sœur, le reste des voyageurs empruntant l'aéroport de Pierrefonds.

Roland Garros était le 11e aéroport de France en nombre de passagers en 2004. En 2007, l’aéroport a enregistré une hausse de 16 % du nombre de voyageurs. Il a accueilli un total de 2 473 843 passagers en 2018. Il est le 10e aéroport de France et le 2e aéroport d'Outremer (juste après l'Aéroport Guadeloupe Pole Caraïbes).

Fréquentations [3]
AnnéeNombre de passagersVariation
20001 490 382 +7,1 %
20051 573 259 -1,5 %
20061 364 036 -13,3 %
20071 594 805 +16,9 %
20081 654 105 +3,7 %
20091 749 958 +5,79 %
20101 970 575 +12,6 %
20112 138 533 +8,5 %
20122 067 764 -3,3 %
20132 002 366 -7,8 %
20142 014 111 +1 %
20152 078 064 +3,2 %
20162 107 510 +1,4 %
20172 293 042 +8,8 %
20182 473 843 +7,9 %
20192 488 014 +0,57 %

En graphique

Trafic annuel sur l'aéroport RUN Voir la requête sur le moteur Wikidata. [4]

Climat

Gillot (série 1991-2010)
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 23,2 23,5 23 22 20,3 18,7 17,9 17,8 18,3 19,5 20,7 22,3 20,6
Température maximale moyenne (°C) 30 30 29,8 29,1 27,5 26,1 25,2 25,3 25,9 26,9 28,1 29,1 27,7
Ensoleillement (h) 210,6 202,3 214,2 221,4 213,9 211,7 220,1 214,1 212,2 210,5 213,3 227,9 2 572,2
Ensoleillement (MJ/) 22,25 21,93 20,09 18,44 15,54 14,69 15,32 17,26 19,85 21,41 22,73 23,5 1 942
Précipitations (mm) 278,6 351 232,5 154,3 97,6 76,9 57,8 57,8 50 43,4 70 188,7 1 613,6
Source : Atlas climatique de La Réunion et meteofrance.fr
Diagramme climatique
JFMAMJJASOND
 
 
 
30
23,2
278,6
 
 
 
30
23,5
351
 
 
 
29,8
23
232,5
 
 
 
29,1
22
154,3
 
 
 
27,5
20,3
97,6
 
 
 
26,1
18,7
76,9
 
 
 
25,2
17,9
57,8
 
 
 
25,3
17,8
57,8
 
 
 
25,9
18,3
50
 
 
 
26,9
19,5
43,4
 
 
 
28,1
20,7
70
 
 
 
29,1
22,3
188,7
Moyennes : • Temp. maxi et mini °C • Précipitation mm

Gestion de l'aéroport Roland Garros

Depuis 2013, la gestion de l'aéroport Roland Garros est assurée par la SA ARRG (Société Aéroportuaire Aéroport Réunion Roland Garros).

La présidence est assurée depuis le 1er janvier 2017 par Guillaume Branlat.

Références

Annexes

Bibliographie

  • Atelier Bernard Kohn, Atelier Jean-François Delcourt, Extension de l'aérogare Roland Garros - Saint-Denis de la Réunion, p. 53-55, dans Formes et structures, no 127, 1998 (ISSN 1140-5597)

Voir aussi

Article connexe

Liens externes

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail de l’aéronautique
  • Portail de La Réunion
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.