Aéroport international Ninoy-Aquino

L'aéroport international Ninoy-Aquino (en tagalog : Paliparang Pandaigdig ng Ninoy Aquino, en anglais : Ninoy Aquino International Airport ou NAIA) (code AITA : MNL  code OACI : RPLL) est le principal aéroport du Grand Manille, et l’aéroport philippin le plus fréquenté. Situé le long de la frontière entre la ville de Pasay et la ville de Parañaque, environ sept kilomètres au sud de Manille, et au sud-ouest de la ville de Makati, NAIA est le passage international principal pour les voyageurs aux Philippines et le hub pour toutes les lignes aériennes philippines. Il est contrôlé par l'autorité aéroportuaire internationale de Manille (MIAA), une branche du Département des Transports (DOTr).

Pour les articles homonymes, voir Aquino (homonymie).

Aéroport international Ninoy-Aquino

Le terminal 3 de l’AINA
Localisation
Pays Philippines
Ville Manille
Coordonnées 14° 30′ 31″ nord, 121° 01′ 10″ est
Altitude 23 m (75 ft)
Géolocalisation sur la carte : Manille
MNL
Géolocalisation sur la carte : Philippines
MNL
Pistes
Direction Longueur Surface
06/24 3 410 x 60 m Asphalte
13/31 1 911 x 45 m Asphalte
Informations aéronautiques
Code AITA MNL
Code OACI RPLL
Type d'aéroport Publique
Gestionnaire Manilla International Airport Authority
Site web gestionnaire Consulter
Site web aéroport Consulter

Histoire

L’aéroport international Ninoy-Aquino est le seul aéroport civil de la ville de Manille et le plus important des Philippines en nombre de passagers. Il est localisé au cœur de Metro Manilla entre les villes de Pasay et de Parañaque, juste 7 kilomètres au sud de Manille. Jusqu’en 1987, l’aéroport était connu sous le nom d’Aéroport International de Manille avant d’être rebaptisé en l’honneur de Benigno Aquino Jr, qui y fut assassiné en 1983. L’aéroport international de Clark, lui, dessert aussi le centre de Luçon ainsi que Manille bien que situé plus au nord de celle-ci (environ 80 km de distance).

Le premier terminal commercial et les premières pistes datent de 1948, l’emplacement choisit fut proche de la base aérienne de Villamor. Il fut par la suite agrandi au fil des années, mais des incendies en 1972 et 1981 accélérèrent la construction de nouveaux bâtiments. D’importants travaux concernant les pistes et les taxiways eurent lieu en 1954, un nouveau terminal international et une nouvelle tour de contrôle furent construits entre 1956 et 1961.

De nos jours, le terminal 1 remplace ce terminal international depuis sa destruction lors d’un l’incendie. Le terminal 2, ou Centennial Terminal, fut achevé en 1998 et la construction du terminal 3 commença en 2002. Ce dernier n’entra en service qu’en 2008 et ne devint complètement opérationnel qu’à partir de 2013 après avoir été retardé par des problèmes techniques et juridiques[1]. La piste de 3700 mètres, la plus longue, est celle utilisée pour les décollages et atterrissages de la plupart des mouvements et peut accueillir l’Airbus A380[2]. La deuxième piste est réservée aux appareils de petite taille.

L’aéroport dispose aussi un terminal cargo qui a été amélioré et rééquipé en 2007 et qui peut maintenant accueillir toutes les catégories de fret. Il voit transiter environ 400 000 tonnes par an[3].

Situation

100 km
1:11 581 000
Bancasi
Basco
Busuanga-Coron
Calbayog
Camiguin
Catarman
Caticlan
Cotabato
Cuyo
Dipolog
Jolo
Marinduque
Masbate
Naga
Ormoc
Pagadian
Roxas
San José
Sanga
Sanga
Sayak
Sibulan
Surigao
Tacloban
Tandag
Tugdan
Tuguegarao
Virac
Zamboanga

Statistiques

Le tableau ci-dessous donne le trafic de Ninoy Aquino en nombre de passagers. Il est formé à partir de données fournies par le Conseil international des aéroports[4].

Trafic annuel sur l'aéroport MNL Voir la requête sur le moteur Wikidata.

AnnéePassagersRang mondial
2003 12 955 80981e
2004 15 186 52175e
2005 16 216 03177e
2006 17 660 69773e
2007 20 467 62764e
2008 22 253 15857e
2009 24 530 00048e
2010 27 119 89949e
2011 29 552 26446e
2012 31 878 93545e
2013 32 865 00045e
2014 34 015 169 49e
2015 36 681 601 49e
2016 39 516 782

Compagnies et destinations

CompagniesDestinations
 Air China Pékin-Capitale
 Air Juan Busuanga (en)
 Air Niugini Port Moresby-Jacksons
 AirAsia Kuala Lumpur
 AirSWIFT Basco (en), El Nido (en), Sicogon
 All Nippon Airways Tokyo-Haneda, Tokyo-Narita
Alphaland Aviation Charter : Balesin (en)
 Asiana Airlines Séoul-Incheon
 Cathay Pacific Hong Kong
 Cebu Pacific
 Cebu Pacific
opéré par  Cebgo
Basco (en), Busuanga (en), Malay P. Ramos (en), Mactan-Cebu, Kalibo, Legazpi, Marinduque[6], Masbate (en), Naga (en), Siargao (en), Tablas (en)
 China Airlines Kaohsiung, Taïwan-Taoyuan
 China Eastern Airlines Shanghai-Pudong
 China Southern Airlines Canton-Baiyun
 Delta Air Lines Séoul-Incheon (débute mars 30, 2020)[7], Tokyo-Narita (se termine le avril 2, 2020)[8]
 Emirates Dubaï
 Ethiopian Airlines Addis-Abeba Bole
 Etihad Airways Abou Dabi
 EVA Air Taïwan-Taoyuan
 Gulf Air Manama-Bahreïn
 Hong Kong Airlines Hong Kong
 Japan Airlines Tokyo-Haneda, Tokyo-Narita
 Jeju Air Séoul-Incheon
 Jetstar Asia Airways Osaka-Kansai, Singapour-Changi
 Jetstar Japan Nagoya-Chūbu, Osaka-Kansai, Tokyo-Narita
 KLM Amsterdam-Schiphol
 Korean Air Séoul-Incheon
 Kuwait Airways Koweït
 Lanmei Airlines Phnom Penh (débute mars 29, 2020)[9]
 Malaysia Airlines Kuala Lumpur
 Oman Air Mascate
 Philippine Airlines
En saison :Jeju
 Philippine Airlines opéré par  PAL Express Bacolod-Silay, Butuan (en), Cagayan de Oro-Laguindingan, Malay P. Ramos (en), Mactan-Cebu, Cotabato (en), Davao City-Francisco Bangoy, Dipolog (en), Dumaguete (en), Iloilo, Kalibo, Laoag, Legazpi, Ozamiz City (en), Pagadian (en) (débute mars 1, 2020; se termine le août 15, 2020)[13], Puerto Princesa, Roxas (en), Tacloban D. Z. Romualdez (en), Bohol–Panglao, Tuguegarao (en), Zamboanga (en)
En saison : Saipan "
 Philippines AirAsia Bacolod-Silay, Bangkok-Don Muang, Cagayan de Oro-Laguindingan, Malay P. Ramos (en), Mactan-Cebu, Davao City-Francisco Bangoy, Denpasar-Bali, Canton-Baiyun, Hong Kong, Iloilo, Kalibo, Kaohsiung, Kota Kinabalu, Kuala Lumpur, Macao, Osaka-Kansai[14], Puerto Princesa, Séoul-Incheon, Shanghai-Pudong, Shenzhen-Bao'an, Tacloban D. Z. Romualdez (en), Bohol–Panglao, Taïwan-Taoyuan
 Platinum Skies Vigan (en)
 Qantas Sydney-K. Smith
 Qatar Airways Doha-Hamad
 Royal Air Philippines Mactan-Cebu[15]
Charter : Sihanoukville
 Royal Brunei Airlines Bandar Seri Begawan
 Saudia Djeddah - Roi-Abdelaziz, Riyad-roi Khaled
 Scoot Singapour-Changi
 Singapore Airlines Singapour-Changi
 SkyJet Basco (en), Busuanga (en), Camiguin, Spanish Wells
 Thai Airways Bangkok-Suvarnabhumi
 Turkish Airlines Istanbul[16]
 United Airlines Guam-A.-B.-Won-Pat, Koror R. Tmetuchl
 XiamenAir Quanzhou Jinjiang, Xiamen-Gaoqi

Édité le 16/01/2020

Accès à l'aéroport

Au sein de l’aéroport

L'autorité aéroportuaire internationale de Manille (MIAA) a mis en place un système de bus qui relie tous les terminaux entre eux. Les départs se font toutes les quinze minutes.

De et vers l’aéroport

La station Nichols avec la voie express surélevée

Depuis Manille, neuf lignes de bus desservent l’aéroport. Il est aussi possible d’utiliser les jeepneys depuis Parañaque et Pasay.

Le Métro léger de Manille dessert indirectement l’aéroport via la station Baclaran. La compagnie Nationale des Chemins de fer Philippins offre aussi une possibilité d’accès avec la station Nichols. Il existe aussi une navette au départ du terminal 3 vers Taft Avenue où se trouve une station du Manila Metro Rail Transit System.

Il est aussi possible d’accéder à l’aéroport par la route grâce à une voie express.

Notes et références

Notes

    Références

    Liens externes

    • Portail de l’aéronautique
    • Portail de Manille
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.