A. J. Foyt IV

Anthony Joseph Foyt IV, plus connu sous le nom A. J. Foyt IV (né le à Louisville, Kentucky) est un pilote automobile américain. Petit-fils d'A. J. Foyt, il dispute le championnat IndyCar Series de 2003 à 2005, fait un bref passage en NASCAR Busch Series en 2006, avant de revenir en IndyCar Series de fin 2006 à 2010.

A. J. Foyt IV
A. J. Foyt IV en 2015
Biographie
Surnom A.J. IV
A.J. 4
Quattro
Date de naissance
Lieu de naissance Louisville, Kentucky,États-Unis
Nationalité américain
Carrière
Années d'activité 2002-2010
Qualité Pilote automobile
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
A. J. Foyt Enterprises

Biographie

Des débuts prometteurs

A. J. Foyt IV découvre le sport automobile à l'âge de neuf ans via le dragster, où il gagne deux titres. Il fait du karting par la suite jusqu'en 2001. En 2001, il remporte le championnat SCCA de la région sud-ouest des États-Unis en gagnant six courses sur neuf et finit troisième du championnat SCCA national dont il est élu Rookie of The Year.

En 2002, il remporte le championnat IRL Infinity Pro Series au sein de l'écurie de son grand-père A. J. Foyt Enterprises, en gagnant quatre des sept courses[1].

Son premier passage en IndyCar Series (2003-2005)

En 2003, il poursuit en IndyCar Series au sein de l'équipe familiale cependant le passage de l'IRL Infinity Series à l'IndyCar Series s'avère compliqué d'autant que son écurie est l'une des plus petites du plateau. Il se distingue par de nombreuses erreurs de pilotage et termine la saison vingt-et-unième du championnat, son meilleur résultat en course étant une onzième place sur le Nazareth Speedway. Le , jour de son dix-neuvième anniversaire, A. J. Foyt IV devient le plus jeune participant de l'histoire des 500 Miles d'Indianapolis[réf. nécessaire].

En 2004, il se classe dix-huitième et son meilleur résultat en course est la dixième place lors de la dernière manche du championnat sur le Texas Motor Speedway.

En 2005, durant les 500 miles d'Indianapolis, il est responsable du grave accident du pilote brésilien Bruno Junqueira qui lui prenait un tour. De plus son équipe est en difficulté à la mi-saison à cause d'un changement de motoriste de la série, les monoplaces abandonnant Toyota pour Chevrolet. Il est remplacé à la dernière course par Jeff Bucknum (en).

Il fait une brève apparition dans le film Shérif, fais-moi peur où il joue un grand fan des Texas Longhorns[2].

Un bref passage en NASCAR Busch Series en 2006

En , Foyt annonce qu'il quitte Foyt Enterprises pour courir en NASCAR Busch Series une Dodge au sein de l'équipe Akins Motorsports à la fin de la saison[3]. Fin 2005, il participe, sans succès, à quelques manches de NASCAR Busch Series.

Retour en IndyCar Series (fin 2006 - 2010)

Le , Foyt remplace Dario Franchitti au sein du Andretti Green Racing pour la manche finale du championnat, à Chicago, et finit quatorzième.

En , il signe un contrat avec Vision Racing en IndyCar Series et participe aux 24 Heures de Daytona aux côtés d'Ed Carpenter, Tomas Scheckter et Tony George. En août, durant le Firestone Indy 400, Foyt est impliqué dans un accrochage entre sept monoplaces dont celle de Dario Franchitti qui s'est élevé dans les airs. Foyt en sort indemne bien que son casque porte la trace d'un des pneus de la monoplace de Franchitti. Quelques semaines plus tard, il finit troisième du Meijer Indy 300, son meilleur résultat depuis ses débuts en IndyCar Series. Il finit la saison quatorzième du championnat, son meilleur classement depuis ses débuts.

La saison suivante il poursuit avec Vision Racing et participe aux 24 heures de Daytona. Avec Ed Carpenter, Tony George, Vitor Meira et John Andretti, il finit vingt-cinquième. Il se classe dix-neuvième du championnat, son meilleur résultat en course étant une cinquième place lors de l'Iowa Corn Indy 250.

En 2009, il quitte Vision Racing pour retourner chez A. J. Foyt Enterprises pour les 500 miles d'Indianapolis ainsi que la manche du Texas Motor Speedway. Il se marie en juillet à Casey Irsey, la fille de Jim Irsey, propriétaire de l'équipe de NFL des Colts d'Indianapolis dont elle est la vice-présidente. Leur fils est prénommé A. J. Foyt V. En 2010, il s'engage aux 500 miles d'Indianapolis mais, non qualifié, est remplacé par Jaques Lazier qui ne se qualifie pas non plus.

Résultats aux 500 miles d’Indianapolis

Année Voiture Équipe Qualification Résultat
2003Dallara-ToyotaA. J. Foyt Enterprises23e18e
2004Dallara-ToyotaA. J. Foyt Enterprises21e33e (abandon)
2005Dallara-ToyotaA. J. Foyt Enterprises28e28e (abandon)
2007Dallara-HondaVision Racing18e14e
2008Dallara-HondaVision Racing31e21e
2009Dallara-HondaA. J. Foyt Enterprises25e16e
2010Dallara-HondaA. J. Foyt Enterprisesnon qualifié

Notes et références

  1. (en)https://web.archive.org/web/20090323124733/http://www.indycar.com/drivers/driver.php?driver_id=94, Fiche de A. J. Foyt IV, indycar.com
  2. « Sherif, fais-moi peur : casting », sur premiere.fr (consulté le 11 juillet 2013)
  3. (en) « A.J. Foyt IV to leave open-wheel racing for NASCAR », sur USA Today, (consulté le 24 septembre 2016).
  • Portail du sport automobile
  • Portail de l'endurance automobile
  • Portail du Kentucky
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.