ARIA Hall of Fame

L’ARIA Hall of Fame est une institution créée en 1988 par l'organisation professionnelle Australian Recording Industry Association (ARIA) afin d'honorer les chanteurs et musiciens australiens.

ARIA Hall of Fame

La soirée ARIA Icons: Hall of Fame au Melbourne Town Hall en 2008.

2014
Prix remis ARIA Hall of Fame award
Description récompense musicale
Organisateur Australian Recording Industry Association
Pays Australie
Date de création 1988
Site officiel aria.com.au

Histoire

L'ARIA Hall of Fame est créé en 1988 afin d'honorer les artistes et producteurs dont la carrière a eu un impact sur l'industrie musicale australienne. Ils sont désignés par un comité de l'ARIA constitué d'une dizaine de personnes. Le rythme initial des nominations est d'environ deux par an. À l'origine, les prix sont remis durant la soirée des ARIA Music Awards. En 2005, l'Australian Recording Industry Association créée une cérémonie indépendante, l'ARIA Icons: Hall of Fame, afin de pouvoir consacrer plus de temps d'antenne aux artistes intronisés. Elle est retransmise par VH1 Australia[1],[2].

Rolf Harris est intronisé en 2008, puis exclu du Hall of Fame par l'ARIA en 2014 après avoir été reconnu coupable de plusieurs agressions sexuelles[3].

Artistes intronisés

Artistes intronisés par l'ARIA[4] :

année artistes
1988 Joan Sutherland, Johnny O'Keefe (en), Slim Dusty, Col Joye (en), Vanda and Young (en) et AC/DC
1989 Nellie Melba et Ross Wilson (en)
1990 Percy Grainger et Sherbet (en)
1991 Billy Thorpe, Glenn Shorrock (en), Don Burrows (en) et Peter Dawson (en)
1992 Skyhooks (en)
1993 Cold Chisel et Peter Allen
1994 Men at Work
1995 The Seekers
1996 Australian Crawl et Horrie Dargie (en)
1997 Bee Gees, Paul Kelly et Graeme Bell
1998 The Masters Apprentices (en) et The Angels
1999 Richard Clapton (en) et Jimmy Little (en)
2000 aucun
2001 INXS et The Saints
2002 Olivia Newton-John
2003 John Farnham
2004 Little River Band (en)
2005 Jimmy Barnes (en), Smoky Dawson, Renée Geyer (en), Normie Rowe (en), Split Enz, The Easybeats, Hunters and Collectors (en)
2006 Daddy Cool (en), Divinyls, Icehouse, Helen Reddy, Rose Tattoo, Lobby Loyde (en) et Midnight Oil
2007 Frank Ifield (en), Hoodoo Gurus, Marcia Hines (en), Jo Jo Zep and the Falcons (en), Brian Cadd (en), Radio Birdman et Nick Cave
2008 Dragon (en), Russell Morris (en), Max Merritt (en), The Triffids et Rolf Harris[3]
2009 Kev Carmody (en), The Dingoes (en), Little Pattie (en), Mental As Anything (en) et John Paul Young
2010 The Church, Models (en), Johnny Young (en), John Williamson et The Loved Ones (en)
2011 Kylie Minogue et The Wiggles
2012 Yothu Yindi
2013 Air Supply
2014 Molly Meldrum (en) et Countdown (en)
2015 Tina Arena

Références

  1. (en) « ARIAs Hall of Fame », Australian Associated Press,
  2. (en) Christie Eliezer, « Oz Hall of Fame Mutes the Fanfare », Billboard, vol. 117, no 27, , p. 12 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  3. (en) Mex Cooper, « Rolf Harris stripped of his ARIA Hall of Fame induction », The Sydney Morning Herald,
  4. (en) « Liste des artistes intronisés », ARIA

Lien externe

  • Portail des récompenses et distinctions
  • Portail de la musique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.