Abbaye de Nonnberg

L'abbaye de Nonnberg (littéralement « Mont-des-Nonnes ») est une abbaye de religieuses bénédictines à Salzbourg, en Autriche. Elle a été fondée vers 712 par saint Rupert de Salzbourg et sa nièce, sainte Érentrude, en fut la première abbesse. L'abbaye féminine est la plus ancienne des pays germanophones encore en activité.

Abbaye de Nonnberg

Vue de l'abbaye du mont des Capucins.
Présentation
Culte Catholicisme
Type Abbaye
Rattachement Ordre de Saint-Benoît
Début de la construction 712
Fin des travaux Reconstruite au XVIe siècle
Style dominant Architecture baroque
Site web nonnberg.at
Géographie
Pays Autriche
Ville Salzbourg
Coordonnées 47° 47′ 46″ nord, 13° 03′ 06″ est
Géolocalisation sur la carte : Autriche

Le complexe monastique est placé sous la protection du patrimoine mondial de l'UNESCO faisant partie de la vieille ville de Salzbourg.

Histoire

Vue de l'abbaye.

Saint Rupert, à cette époque évêque de Salzbourg, a créé le monastère sur les pentes du mont Festungsberg au sud du centre-ville, sur le site d'une ancienne fortification romaine. En 714, sainte Érentrude devint la première abbesse.

L'abbaye est dotée par les ducs Théodon II et Thibert de Bavière ; au XIe siècle ses privilèges sont confirmés et élargis par l'empereur Henri II qui était aussi duc de Bavière. Sous son règne, une nouvelle église abbatiale fut construite jusqu'en 1009.

L'abbaye est reconstruite à nouveau au tournant des XVe et XVIe siècles après un incendie. L'église abbatiale est agrandie en 1624 par l'adjonction de nouvelles chapelles et aménagée en style baroque. Un nouveau clocher est érigé en 1711.

Renom

L'abbaye connaît aussi un certain renom international, après la sortie du livre autobiographique de Maria von Trapp qui a abouti à deux films autrichiens et au fameux film d'Hollywood, La Mélodie du bonheur en 1965. Maria von Trapp a été institutrice à l'abbaye pendant son temps de noviciat, après la Première Guerre mondiale.

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe

  • (de) « Nonnberg », sur Benediktinerinnen im deutschsprachigen Raum (consulté le 16 octobre 2009).
  • Portail du baroque
  • Portail de l’architecture chrétienne
  • Portail de l'Autriche
  • Portail du monachisme
  • Portail du catholicisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.