Abdel Bounane

Abdel Bounane est un entrepreneur, éditeur et chroniqueur media français. Il a fondé le magazine Amusement[1],[2], il est aujourd'hui président de Bright, la plateforme pour l'art numérique. Classé parmi les 100 personnes qui réinventent la culture selon Les Inrocks[3],[4], et les médias selon Technikart[5], il a créé plusieurs entreprises liées à la création et au digital.

Abdel Bounane
Nom de naissance Abdel Bounane
Naissance
Nationalité Français
Pays de résidence France
Diplôme
Master de droit international privé Paris II Panthéon Assas
Profession
Président et fondateur de Bright
Autres activités
Chroniqueur média
Formation

Bright

En 2015, il lance Bright, plateforme d'art numérique pour les marques, les espaces publics et les villes[6],[7],[8],[9],[10],[11],[12]. La plateforme a été remarquée comme étant l'une des rares initiatives à proposer un business model à l'art numérique[13],[14],[15],[16].

Amusement magazine

Il a fondé Amusement, magazine lifestyle consacré aux cultures du numérique de 2008 à 2013.

Ce magazine consacré aux jeux vidéo et à la culture numérique trimestriel a été remarqué pour son traitement novateur de ces domaines[17],[18].

En 2008, Amusement lance le premier magazine connecté à Internet grâce à une puce NFC, donnant accès à 5 œuvres numériques[19],[20].

Le magazine a produit plusieurs initiatives liées, telles Amuse Me (service de création de jeu vidéo sur-mesure)[21], Amusement Gallery (concept-store de La Gaité Lyrique), et AMSMNT (agence de contenus créatifs pour les marques) ayant remporté plusieurs prix.

Médias

Il réalise régulièrement des chroniques sur les cultures numériques pour la télévision, radio et presse. Depuis 2014 il présente "L'année du web" sur CANAL+[22],[23].

France Culture

De 2009 à 2010 : chroniques Jeux vidéo et société sur « Minuit 10 » produit par Laurent Goumarre[24].

CANAL+

De 2010 à 2013 : chroniques numérique et société sur Canal+ (La Matinale) avec Maitena Biraben[25].

de 2010 a 2011 : chroniques numérique et politique pour « Un autre midi » avec Victor Robert

de 2014 à 2015 : chroniques numériques et culture pour "Clique" avec Mouloud Achour[26]

de 2012 à 2015 : chroniques création digitale pour "L'œil de links" et "L'année du web créatif"[27]

de 2010 à 2016 il a écrit aussi régulièrement pour les magazines L’OBS et GQ.

Références

  1. (ja) « Abdel Bounane, founder of Amusement, Digital Lifestyle », sur WIRED
  2. « Abdel Bounane, créateur digital », sur Vice
  3. « "Les 100 qui réinventent la culture" » (consulté le 28 mai 2016)
  4. « Les 100 qui réinventent la culture », sur Les Inrocks
  5. « Les 100 qui tiennent les médias », sur Technikart
  6. « Bright, première plateforme pour l'art numérique », sur Etapes Magazine
  7. « Bright, un business model pour l'art numérique », sur The Good Life
  8. « L'art numérique s'ouvre au grand public », sur Challenges
  9. « L'art numérique sert l'image des marques », sur Les Echos
  10. « Abdel Bounane, fondateur de Bright », sur Madame Figaro
  11. « Profession : Data-Artist », sur L'ADN
  12. « Digital curator », sur SAATCHI
  13. « Une révolution pour le monde de l'art », sur BFM
  14. « La playlist d'art numérique », sur Stratégies
  15. « Bright, séduisante plateforme pour l'art numérique », sur CB News
  16. « Une disruption pour le marché de l'art », sur Bilan
  17. « Vogue chez les Nerds », sur 20 Mn
  18. « Amusement magazine », sur British Journal of Photography
  19. (en) « The future of press ? », sur The Daily Telegraph
  20. « Amusement, le magazine doué d'une puce », sur Le Monde
  21. (en) « Inspired by your life, a custom-made videogame », sur The New York Times
  22. « L'année du web créatif », sur Telerama
  23. « L'année du web créatif », sur CANAL+
  24. « La culture ne dort jamais », sur Le Monde
  25. « La Matinale, de retour », sur Huffington Post
  26. « Clique, à l'assaut de la contre culture », sur Les Inrocks
  27. « L'année du web créatif », sur Le Monde
  • Portail de la télévision
  • Portail des technologies
  • Portail de la culture
  • Portail du jeu vidéo
  • Portail de la presse écrite
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.