Abena Busia

Abena P. A. Busia, née le , est une féministe, poète, écrivaine, enseignante et diplomate ghanéenne. Elle a été professeure associée de littérature en anglais, et de femmes et d'études de genre à l'université Rutgers, et ambassadrice au Brésil.

Abena Busia
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Père
Kofi Abrefa Busia (en)
Fratrie
Autres informations
A travaillé pour

Biographie

Abena Busia est née à Accra, le [1], dans la famille royale Yenfri à Wenchi dans la région de Brong-Ahafo au Ghana. Fille de l'homme politique Kofi Abrefa Busia, qui a été chef de gouvernement à la fin des années 1960 et début des années 1970[2], et de Naa Morkor Busia, elle est la sœur de l'actrice Akosua Busia. Elle passe son enfance au Ghana, puis aux Pays-Bas et au Mexique avant de s'installer dans un petit village à proximité d'Oxford, où sa famille s'est finalement implantée[1],[3].

Elle suit des études supérieures en langue et littérature anglaise à St Anne's College, à Oxford, en 1976, puis en anthropologie sociale au St Antony's College en 1984. Elle intervient ensuite dans le corps enseignant du Ruskin College (en), un collège affilié à l'université d'Oxford, et est professeure invitée dans le programme d'études africaines et afro-américaines à l'université Yale. Elle obtient un certain nombre de bourses de recherche postdoctorales, notamment une bourse Andrew Mellon dans le département d'anglais du Bryn Mawr College, et au Centre d'études afro-américaines d'Études à l'université de Californie à Los Angeles[4].

Abena Busia est co-directrice du Women Writing Africa Project et est professeure associée à l'université Rutgers, sur l'étude des genres[5],[6],[7].

Elle enseigne également dans d'autres institutions, telles que Yale et l'Université du Ghana[8]. Féministe[9], elle est également reconnue comme poète, essayiste et auteure de nouvelles[10]. Elle a publié plusieurs ouvrages sur la présence des femmes noires dans le monde littéraire, sur le discours colonial et post-colonial[11],[12]. Son travail littéraire est inclus dans les anthologies comme The Daughters of Africa (ed. Margaret Busby, 1992)[3].

En , le président de la République Nana Akufo-Addo la nomme ambassadeur au Brésil[13].

Principales publications

Poésie

  • Testimonies of Exile — recueil illustré par Akosua Busia (Africa World Press, 1990; (ISBN 978-0865431614))
  • Traces of a Life: A Collection of Elegies and Praise Poems (Ayebia Clarke Publishing, 2008; (ISBN 978-0955507977))

Essais et directions d'ouvrages

  • Theorizing Black Feminisms : The Visionary Pragmatism of Black Women, en collaboration avec Stanlie M. James (Routledge, 1993; (ISBN 978-0415073370)).
  • Beyond Survival : African Literature and the Search for New Life, en collaboration avec Kofi Anyidoho et Anne Adams (Africa World Press, 1999; (ISBN 978-0865437098)).
  • Women Writing Africa : West Africa and Sahel, 2005.

Voir aussi

Références

  1. (en) Pamela Roberts, Black Oxford: The Untold Stories of Oxford University's Black Scholars, Andrews UK Limited,, (lire en ligne), « Abena Pokua Adompim Busia, 1953-present »
  2. Vanessa Baird et Barbara Willi-Halter, Regards de femmes: les mots et le monde des femmes, vies en Afrique, en Asie et en Amérique latine : photographies et littérature, Éditions d'en bas, (lire en ligne), p. 118
  3. (en) Margaret Busby, Daughters of Africa, Pantheon Books, (lire en ligne), p. 868-869
  4. (en) « Busia, Abena », sur womens-studies.rutgers.edu (consulté le 29 janvier 2016)
  5. (en) « Celebrating Professor Abena Busia: Works and Achievements », sur African Women's Development Fund
  6. (en) « Busia, Abera P. A. 1953 - Black Literature Criticism: Classic and Emerging Authors since 1950 », sur www.encyclopedia.com (consulté en 2016)
  7. (en) Abena Serwaa, « Ramblings of a Procrastinator in Accra: When Samia met Abena: Two Daughters, Two Legacies and One Meeting », Chardonas, (lire en ligne)
  8. (en) Curtis M, « Abena Busia », Ghana Visions, (lire en ligne)
  9. Katharina Städtler, et Ursula Trüper, African women and cultural globalization, R. Köppe, (lire en ligne), p. 111
  10. (en) Jelena O. Krstovic, Black Literature Criticism : Achebe-Dumas, Gale Cengage Learning, (lire en ligne), « Abena P. A. Busia », p. 234
  11. Ali Al'Amin Mazrui et Christophe Wondji, L'Afrique depuis 1935, UNESCO, (lire en ligne), p. 359
  12. (en) Susan Arndt et Marek Spitczok von Brisinski, Africa, Europe and (post)colonialism: Racism, Migration and Diaspora in African Literatures, Breitinger, , p. 234
  13. (en) George Nyavor, « Here’s a full list of Akufo-Addo’s 22 newly appointed Ambassadors », Joy Online, (lire en ligne)
  • Portail du Ghana
  • Portail de la littérature
  • Portail des femmes et du féminisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.