Adnan

`Adnan (arabe عدنان) est traditionnellement l'ancêtre des Arabes du nord (mousta'ribah ou al-Adnani), qui occupaient le Nord de l'arabie, le Hedjaz, al-Yamama. Ils se revendiquaient être les descendants du prophète Ismaël fils Ibrahim.

Adnan serait né en 122 avant l'ère chrétienne[1] et serait le fils de Oudoud, descendant de Nebaioth (en)[2] fils d'Ismaïl[3]et donc petit-fils d'Ibrahim

Selon la tradition musulmane, la lignée de Muhammad remonterait à `Adnan sur 21 générations.

On trouve aussi un hadith rapporté par As-SuyutiMuhammad aurait dit : « Ne faites pas remonter ma lignée au-delà de `Adnan[4]. » mais il existe un autre hadith mentionnant justement une partie de la filiation d'Adnan jusqu'à Ismaël : Adnan serait le fils d'Oudad, fils d'Al-Mouqawwim, fils d'Al-Yas'a, fils d'Al-Houmaysa, fils de Nibt (Nobet) fils de Salaman, fils de Hamal, fils de Qidar, fils d'Ismaël. Dans un autre hadith, on trouve Adnan fils d'Oudoud, fils de Zayd[5], fils de Barâ', fils d'A'laq al-Tharâ Isma`il, fils d'Ibrahim.

Arbre généalogique

  • -122 – Adnân (عدنان بن أد)
  •  -89 – Ma'ad (en) (معد)
  •  -56 – Nizar (ar) (نزار)
  •  -23 – Mudar (en) (مضر)
  •   10 – Ilyâs (ar) (إلياس)
  •   43 – Mudrika (ar) (مدركة)
  •   76 – Khuzayma (ar) (خزيمة)
  • 109 – Kinâna (ar) (كنانة)
  • 142 – Al-Nadr (ar) (النضر)
  • 175 – Malik (ar) (مالك)
  • 208 – Fihr (فهر (Ou Quraych))
  • 241 – Ghalib (ar) (غالب)
  • 274 – Lou'ay (ar) (لؤي)
  • 307 – Ka`b (ar) (كعب)
  • 340 – Mourra (ar) (مرة)
  • 373 – Kilab (en) (كلاب)
  • 406 – Qusay (قصي)
  • 439 – Abd Manâf (عبد مناف)
  • 472 – Hâchim (هاشم)
  • 505 – Abd al-Muttalib (عبد المطلب)
  • 538 – Abdullah (عبد الله)
  • 570 – Mouhammed (Mahomet) (محمد)

Voir aussi

Notes et références

  1. Généalogie de `Adnan
  2. Voir Genèse 25:12-16
  3. Ishmael, Encyclopaedia of the Qur'an (en)
  4. Rapporté par As-Suyuti
  5. Généalogie d'Adnan jusqu'à Ismaël
  • Portail de l’islam
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.