Agnès Bénassy-Quéré

Agnès Bénassy-Quéré (née le ) est une économiste française spécialiste de macroéconomie, professeure à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et à l'École d'économie de Paris[1]. Elle est membre du Cercle des économistes[2], présidente-déléguée au Conseil d'analyse économique entre et . Elle est aussi membre du Haut Conseil de Stabilité Financière, du Conseil Général de la Banque de France et membre du conseil des prélèvements obligatoires. Elle a été la première (avec Bruno Amable) à être couronnée par le prix du meilleur jeune économiste de France en 2000.

Pour les articles homonymes, voir Quéré.

Biographie

Formation

Diplômée en 1987 d'ESCP Europe, Agnès Bénassy-Quéré est docteur en économie, ayant soutenu en 1992 à l'université Paris-Dauphine sa thèse « Détermination des taux de change dans un modèle macroéconomique multinational » ; son directeur de thèse était Henri Sterdyniak[3]. Par ailleurs habilitée à diriger les recherches (HDR) en sciences économiques en 1995, Agnès Bénassy-Quéré fut également reçue à l'agrégation de sciences économiques en 1996[4].

Parcours professionnel

Activités d'enseignement

Activités de recherche

Agnès Bénassy-Quéré travaille dans les domaines de l'économie monétaire internationale, l'intégration européenne, et la politique économique.

Activités médiatiques

Elle a animé une chronique « Les idées claires[7] » tous les jeudis matin dans l'émission Les Matins sur France Culture pendant 3 saisons.

Famille

Agnès Bénassy-Quéré est l'épouse du physicien français David Quéré. Ils ont trois enfants.

Publications

Notes et références

Liens externes

  • Portail de l’éducation
  • Portail de l’économie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.