Aktioubé

Aktioubé ou Aqtöbe (en kazakh Ақтөбе, Aktioubé : « colline blanche ») ou Aktioubinsk (en russe Актюбинск) est une ville du Kazakhstan et le centre administratif de l'oblys d'Aktioubé. Sa population s'élevait à 371 546 habitants en 2013.

Aktioubé
Ақтөбе

Héraldique

Le centre ville
Administration
Pays Kazakhstan
Oblys Aktioubé
Code postal 030001
Indicatif téléphonique (+7) 7132
Démographie
Population 371 546 hab. (2013[1])
Densité 929 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 15′ 58″ nord, 57° 12′ 58″ est
Superficie 40 000 ha = 400 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Kazakhstan
Aktioubé
Liens
Site web http://www.akimataktobe.gov.kz

    Géographie

    Situation géographique

    La ville d'Aktioubé occupe la rive gauche de la rivière Ilek, un affluent du fleuve Oural. Elle se trouve sur un plateau situé à l'extrémité méridionale de la chaîne de montagnes de l'Oural, dont l'altitude varie entre 250 m et 400 m. La ville est entourée par la steppe. La ville d'Orenbourg se trouve à 200 km au nord-ouest d'Aktioubé.

    Climat

    Aktioubé connaît un climat très continental à dégradation aride. Les précipitations sont assez faibles toute l'année, juin étant le mois le plus arrosé. Le cumul moyen annuel des précipitations est de 321 mm mais peut varier fortement d'une année sur l'autre. L'année 1944 a été l'année la plus sèche avec un cumul annuel des précipitations enregistré de seulement 81 mm. Dans ces conditions, seule une végétation de steppe peut pousser. La neige recouvre le sol en moyenne 131 jours par an de la mi-novembre à fin mars.

    • Température record la plus froide : −48,5 °C ()
    • Température record la plus chaude : 42,9 °C ()
    • Nombre moyen de jours avec de la neige dans l'année : 87
    • Nombre moyen de jours de pluie dans l'année : 87
    • Nombre moyen de jours avec de l'orage dans l'année : 23
    • Nombre moyen de jours avec blizzard dans l'année : 25
    • Nombre moyen de jours avec tempête de sable dans l'année : 13
    Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
    Température minimale moyenne (°C) −18 −18,3 −11,2 1,4 7,6 12,9 15,1 12,9 7,1 0 −7,5 −13,6 −1
    Température moyenne (°C) −13,4 −13,3 −6,6 7 15 20,7 22,6 20,2 13,6 4,9 −3,8 −9,5 4,8
    Température maximale moyenne (°C) −9,1 −8,5 −1,8 13,1 22,1 27,5 29,4 27,4 21 10,8 0,3 −5,6 10,6
    Précipitations (mm) 24 22 22 28 28 35 29 25 21 28 29 30 321
    Source : Le climat à Tachkent (en ° C et mm, moyennes mensuelles)Pogoda.ru.net

    Population

    Évolution démographique

    La population a beaucoup augmenté dans les années 2000[2],[3]:

    Année Population
    1897[4]
    Population
    1959[5]
    Population
    1970[6]
    Population
    1979[7]
    Population
    1989[8],[9]
    Population
    1999[2]
    Population
    2009[2]
    Population
    2012[3]
    Population 2 817 96 680 149 914 190 569 252 978 253 088 345 687 367 391

    Composition ethnique

    Recensement de la population en 2009
    Ethnie Membres Taux
    Kazakhs 286 672 73,192 %
    Russes 75 242 19,21 %
    Ukrainiens 12 694 3,241 %
    Tatars 6 737 1,72 %
    Allemands 2 431 0,62 %
    Coréens 1 248 0,318 %
    autres 6 645 1,696 %
    Total 391 669 100 %
    Recensement de la population en 2014[10]
    Ethnie Membres Taux
    Kazakhs 324 016 75,7 %
    Russes 74 240 17,34 %
    Ukrainiens 11 848 2,77 %
    Tatars 6 746 1,58 %
    Allemands 2 591 0,61 %
    Coréens 1 252 0,29 %
    autres 6 645 1,71 %
    Total 428 024 100 %

    Histoire

    En 1869 les Russes construisirent un fort militaire avec une garnison de 300 hommes nommé Bieli Kholm ( Белый Холм, « la colline blanche ») à l'emplacement actuel de la ville. Les Slaves commencèrent alors à s'installer dans la région, notamment pour cultiver la terre et une ville se développa assez rapidement autour du fort. La population de la ville passa de 2 600 habitants en 1889 à 10 716 habitants en 1909. Au tout début du XXe siècle fut ouverte la ligne de chemin de fer OrenbourgTachkent, dont la ville d'Aktioubinsk (nom de la ville à l'époque) constitua un des arrêts. L'ouverture de cette ligne favorisa l'essor économique de la ville. En 1932 la ville devint le chef-lieu administratif de l'oblast d'Aktioubinsk[11]. La proximité de gisements minéraux, notamment de chrome, favorisa l'essor de l'industrie métallurgique, en particulier au cours de la Seconde Guerre mondiale. La ville se développa rapidement à cette époque. De nombreux exilés déportés ici à l'époque des procès staliniens affluèrent à Aktioubinsk dans les années 1930 (surtout après 1937), puis des évacués des villes européennes d'URSS pendant la Grande Guerre patriotique (1941-1945). L'atmosphère de cette époque est restituée par le film de Sergueï Soloviov, Tchoujaïa Belaïa i Riaboï, Grand prix du jury de la Mostra de Venise en 1986. Elle prend son nom actuel en 1999.

    Transports

    La Gare d'Aktioubé offre des liaisons quotidiennes internationales avec Moscou (via Saratov), Bichkek, and Tachkent, et des services nationaux vers Aktaou, Atyraou, Almaty et Astana.

    L'aéroport international d'Aktioubé (code AITA : AKX) a des liaisons avec Moscou, Almaty, Astana, Aktaou, Atyraou, Bakou et Erevan.

    Religion

    Il existe deux mosquées, deux églises orthodoxes et une petite paroisse catholique dédiée au Bon Pasteur[12] (elle dépend de l'administration apostolique d'Atyraou).

    Galerie

    Personnalités liées à la ville

    Notes et références

    1. (ru) « Population estimations »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?), Aktobe Province Statistical Department,
    2. (ru) « Portret goroda. Itogi Natsionalnoi perepisi naselenija Respubliki Kazahstan 2009 goda. »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?), Astana, Agenstvo Respubliki Kazahstan po statistike, www.stat.gov.kz, (consulté le 17 avril 2013)
    3. (kk) « ҚАЗАҚСТАННЫҢ ДЕМОГРАФИЯЛЫҚ ЖЫЛНАМАЛЫҒЫ - ДЕМОГРАФИЧЕСКИЙ ЕЖЕГОДНИК КАЗАХСТАНА »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?), Қазақстан Республикасы Статистика агенттігі, www.stat.gov.kz, (consulté le 15 avril 2013)
    4. (ru) demoscope.ru, « Pervaja Vseobštšaja perepis naselenija Rossijskoi imperii 1897 g. », Демоскоп Weekly, demoscope.ru (consulté le 21 avril 2013)
    5. (ru) demoscope.ru, « Vsesojuznaja perepis naselenija 1959 g. (krome RSFSR) », Демоскоп Weekly, demoscope.ru (consulté le 19 avril 2013)
    6. (ru) demoscope.ru, « Vsesojuznaja perepis naselenija 1970 g. (krome RSFSR) », Демоскоп Weekly, demoscope.ru (consulté le 19 avril 2013)
    7. (ru) demoscope.ru, « Vsesojuznaja perepis naselenija 1979 g. (krome RSFSR) », Демоскоп Weekly, demoscope.ru (consulté le 19 avril 2013)
    8. (ru) « Protsessy urbanizantsii v Kazahstane v postsovetski period i ih demografitšeskaja sosravljuštšaja », demoscope.ru (consulté le 17 avril 2013)
    9. (ru) demoscope.ru, « Vsesojuznaja perepis naselenija 1989 g. Gorodskoi. », Демоскоп Weekly, demoscope.ru (consulté le 19 avril 2013)
    10. « Численность населения Актюбинской области по городам и районам, по полу и отдельным возрастным группам, по отдельным этносам (статбюллетень) », Департамент статистики Актюбинской области, Май 2014 (consulté le 22 décembre 2014)
    11. Aujourd'hui oblys d'Aktioubé
    12. (ru) (de) Page de la paroisse d'Aktioubinsk

    Voir aussi

    Article connexe

    Liens externes

    • Portail du Kazakhstan
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.