Alêne

L’alêne est généralement un outil des cordonniers et des bourreliers, c’est un poinçon servant à percer le cuir. Cet outil existe depuis le paléolithique où il servait à assembler les peaux[1]. L'orthographe alène est également acceptée ; c'est un mot qui est apparu au XIIe siècle provenant du germain *alisnō qui désignait cet outil[2].

Pour les articles ayant des titres homophones, voir Allène et Haleine.
Cet article possède des paronymes, voir Alène (homonymie) et Hallennes.

Autres métiers travaillant le cuir et utilisant les mêmes outils :

Il existe différentes sortes d'alènes, comme celle ensiforme pour le laçage ou celle à pointe diamant afin de mieux percer le cuir épais.

Le peuple amérindien Cœur d'Alène est nommé d'après cet outil[3].


L'alène est également utilisée en vannerie pour écarter les brins d'un ouvrage.

Galerie

Références

  1. René Horiot, Les Alênes de Viry, vol. 62, t. 6, Société préhistorique française, coll. « Bulletin de la Société préhistorique française. Comptes rendus des séances mensuelles. », , 323 p. (lire en ligne), p. 199-206.
  2. Trésor de la langue française informatisé, « Alène, alêne », Centre national de ressources textuelles et lexicales (consulté le 23 juin 2014).
  3. Rodney Frey, « Cœur d'Alène (Schitsu'umsh) » (consulté le 23 juin 2014).

Voir aussi

  • Portail de la mode
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.