Alekseï Kovaliov

Alekseï Viatcheslavovitch Kovaliov (en russe Алексей Вячеславович Ковалёв, transcription anglaise : Alexei Kovalev ; né le à Togliatti en Union soviétique aujourd'hui ville de Russie) est un joueur professionnel retraité de hockey sur glace. Il évolue au poste d'ailier droit. En 2006, il a été nommé capitaine de l'équipe de Russie aux Jeux olympiques de Turin.

Pour les articles homonymes, voir Kovaliov.
Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Alekseï Kovaliov
Surnom(s) Le Picasso du Canal Rideau[1]
AK-27[2]
Docteur Kovalev[3]
L'Artiste[4]
Kovy[5]
Nationalité Russie
Naissance ,
Togliatti (Union soviétique)
Joueur retraité
Position Ailier droit
Tirait de la gauche
A joué pour URSS
HK Dinamo Moscou
Superliga
HK Dinamo Moscou
Lada Togliatti
Ak Bars Kazan
KHL
Atlant Mytichtchi
LAH
Rangers de Binghamton
LNH
Canadiens de Montréal
Rangers de New York
Sénateurs d'Ottawa
Penguins de Pittsburgh
Panthers de la Floride
LNB
HC Viège
Repêc. LNH 15e choix au total, 1991
Rangers de New York
Carrière pro. 1990-2014
Poste
Titre Directeur sportif du HC Viège
Activité 2016-2017

Temple de la renommée russe : 2014

Biographie

Il a été repêché par les Rangers de New York lors du repêchage d'entrée dans la LNH 1991, à la 15e position du premier tour. Il est le premier joueur russe à avoir été repêché au premier tour. En 1992, avant ses débuts avec les Rangers, il est un des joueurs que le club est prêt à céder aux Nordiques de Québec pour acquérir Eric Lindros, mais un arbitre décide qu'un échange avait été auparavant conclu avec Philadelphie, qui devient la destination de Lindros[6].

Il a été un joueur clé de l'organisation des Rangers, notamment lors des séries éliminatoires de 1994 alors qu'il les aida à remporter la Coupe Stanley. Il a également porté les couleurs des Penguins de Pittsburgh et celles de l'équipe nationale russe.

En 2000-2001, Kovaliov connaît sa meilleure saison dans la LNH avec 95 points en 79 rencontres.

Le , il marque son 300e but dans la LNH, et récolte son 700e point.

Le , il joue son 1000e match dans la LNH, et récolte son 800e point à l'aide d'un lancer sur réception dans la partie supérieure du filet de Cam Ward, le gardien des Hurricanes de la Caroline. Le , il porte le « C » de capitaine des Canadiens de Montréal par intérim car Saku Koivu ne prend pas part au match contre les Rangers de New York en raison d'une blessure.

Le , il marque son 350e but dans la LNH dans un match opposant les Canadiens de Montréal au Lightning de Tampa Bay. Le , il obtient sa 500e mention d'assistance dans la LNH contre les Coyotes de Phoenix dans une victoire 4 buts à 2. Il récolte deux autres points (2 passes) dans ce match. Le , il marque son 400e but contre les Hurricanes de la Caroline à la Place banque Scotia.

Le , il lance un coffret de deux DVD « Mes trucs et méthodes d'entraînement ». Le premier DVD aborde la technique sur la glace, le deuxième retrace sa vie hors de la glace. Le film intitulé « Mr KOVI » a été tourné en Russie et à Montréal. L'ensemble des profits sont destinés aux enfants malades.

Le , il porte à nouveau le « C » de capitaine par intérim. À 19 minutes et 18 secondes de la troisième période, il écope d'une pénalité de 2 minutes pour une charge envers Paul Gaustad et quitte la glace. Ne voulant partir de la rencontre, il donne son bâton à un partisan puis attend que le match se termine pour féliciter ses coéquipiers sur la glace. Il reporte le « C » durant la majeure partie de la série contre les Bruins de Boston, série au cours de laquelle il marque un but, après que le défenseur Zdeno Chara lui a fait perdre son casque protecteur, le long de la bande, le .

Il termine la saison avec 35 buts et 49 passes pour un total de 84 points et un total de 11 points lors des séries éliminatoires, sa deuxième meilleure saison dans la LNH. C'est ainsi qu'il aida les Canadiens de Montréal à se hisser au premier rang de l'association de l'Est, une première depuis leur dernière conquête de la Coupe Stanley. Cependant, le Canadien est éliminé en 5 match face aux Flyers de Philadelphie en quart de finale.

En , il reçoit le trophée Jean-Béliveau, trophée remis à chaque année au joueur des Canadiens qui s'est le plus investi dans un engagement communautaire.

Lors du deuxième match de la saison 2008-2009, il marque un but et son 200e point sous les couleurs des Canadiens contre les Maple Leafs de Toronto au cours d'une victoire de 6 à 1. Le , dans une partie contre les Flyers de Philadelphie, il marque un but qui porte son total à 900 points en carrière dans la LNH.

Il devient joueur autonome sans compensation le . Il devait signer avec les Canadiens de Montréal, mais l'offre a été retirée alors qu'il prenait un temps de réflexion.[réf. nécessaire] Il souhaitait retourner à Montréal, mais son agent Scott Grennspun pensait qu'il pourrait obtenir plus de Bob Gainey.[réf. nécessaire] L'offre était alors de 10 millions de dollars pour deux ans, soit le même montant qu'il a finalement obtenu en signant pour les Sénateurs d'Ottawa le .

Le , il est échangé aux Penguins de Pittsburgh en retour de choix de septième ronde au Repêchage d'entrée dans la LNH 2011 après une saison difficile avec les Sénateurs d'Ottawa[7].

En 2011, il signe à l'Atlant Mytichtchi dans la KHL[8]

Après avoir disputé quatorze rencontres avec les Panthers de la Floride en 2012-2013, il signe, en , avec le HC Viège, club de Ligue nationale B, la deuxième division suisse[9]. Après une saison avec l'équipe, il annonce son retrait de la compétition[10]. En , il est nommé directeur sportif par ce même club haut-valaisan, reprenant un poste occupé auparavant par Gil Montandon et Scott Beattie[11],[12]. Il renonce à ce mandat au terme de la saison 2016-2017[13].

Le , Alekseï Kovaliov est nommé entraîneur adjoint du HC Red Star Kunlun, une équipe de la KHL.

Transactions

Récompenses

Statistiques

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[15]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1989-1990HK Dinamo MoscouURSS10000-----
1990-1991HK Dinamo MoscouURSS181234-----
1991-1992HK Dinamo MoscouCEI261682416-----
1992-1993Rangers de BinghamtonLAH1313112435935814
1992-1993Rangers de New YorkLNH6520183879-----
1993-1994Rangers de New YorkLNH76233356154239122118
1994-1995Lada TogliattiLIH12881649-----
1994-1995Rangers de New YorkLNH481315283010471110
1995-1996Rangers de New YorkLNH81243458981134714
1996-1997Rangers de New YorkLNH4513223542-----
1997-1998Rangers de New YorkLNH7323305344-----
1998-1999Rangers de New YorkLNH1434712-----
1998-1999Penguins de PittsburghLNH632026463710571214
1999-2000Penguins de PittsburghLNH82264066941115610
2000-2001Penguins de PittsburghLNH794451959618551016
2001-2002Penguins de PittsburghLNH6732447680-----
2002-2003Penguins de PittsburghLNH5427376450-----
2002-2003Rangers de New YorkLNH241031320-----
2003-2004Rangers de New YorkLNH6613294254-----
2003-2004Canadiens de MontréalLNH12123121164108
2004-2005Ak Bars KazanSuperliga351013238040008
2005-2006Canadiens de MontréalLNH692342657664374
2006-2007Canadiens de MontréalLNH7318294778-----
2007-2008Canadiens de MontréalLNH82354984701256116
2008-2009Canadiens de MontréalLNH782639657442132
2009-2010Sénateurs d'OttawaLNH7718314954-----
2010-2011Sénateurs d'OttawaLNH5414132728-----
2010-2011Penguins de PittsburghLNH2025716711210
2011-2012Atlant MytichtchiKHL2215616-----
2012-2013Panthers de la FlorideLNH142356-----
2013-2014HC ViègeLNB4422305282157101743
2016-2017HC ViègeLNB11371024-----
Totaux LNH 1 3164305991 0291 3041234555100114
Statistiques par compétition[16]
Année Équipe Compétition PJ  B   A  Pts Pun Résultat
1990 URSS -18 ansChampionnat d'Europe -18 ans64376 Médaille d'argent
1991 URSS -18 ansChampionnat d'Europe -18 ans6831122 Médaille d'argent
1992 CEI -20 ansChampionnat du monde -20 ans755102 Médaille d'or
1992 Équipe unifiéeJeux olympiques812314 Médaille d'or
1992 RussieChampionnat du monde601105e place
1996 RussieCoupe du monde42138Demi-finale
1998 RussieChampionnat du monde6527145e place
2002 RussieJeux olympiques63144 Médaille de bronze
2004 RussieCoupe du monde42134Quart-de-finale
2006 RussieJeux olympiques842644e place
2005 RussieChampionnat du monde934716 Médaille de bronze

Autres sports

Kovaliov a joué le bandy en Russie et a aidé le Québec Bandy à l'introduire dans la province[17].

Notes et références

  1. cyberpresse.ca/
  2. (en) - (fr) Site officiel d'Alexei Kovaliov.
  3. Surnom qu'il portait du temps des Rangers de New York, article du magazine Canadiens page 18.
  4. Surnom que plusieurs partisans et journalistes lui attribuent depuis son arrivée avec les Canadiens de Montréal.
  5. Le revers de Kovy sur Radio-Canada.ca/Sports. Consulté le 16 novembre 2008.
  6. (en) HOCKEY; Rangers Will Finally Get a Close Look at Lindros, Flip Bondy, New York Times, 26 octobre 1992.
  7. (en) « Penguins Acquire Alex Kovalev from Ottawa In Exchange for a Conditional Seventh-Round Pick », sur le site officiel des Penguins de Pittsburgh, (consulté le 24 février 2011).
  8. http://bleacherreport.com/articles/786187-nhl-rumors-latest-buzz-on-trades-free-agents-more/entry/111647-nhl-free-agents-alex-kovalev-and-brent-sopel-going-to-khl-is-zherdev-next
  9. « Alex Kovalev signe pour un an à Viège », sur planetehockey.com, (consulté le 10 juin 2013)
  10. « Former NHL star Kovalev announces retirement », sur nhl.com, (consulté le 3 juillet 2014)
  11. « Alexei Kovalev directeur sportif de Viège », sur planetehockey.com, (consulté le 16 mai 2016)
  12. « Scott Beattie reprend du service à Viège », sur planetehockey.com, (consulté le 28 novembre 2016).
  13. Planete Hockey / BM, « Légère perte pour le HC Viège », sur planetehockey.com, (consulté le 14 février 2019).
  14. (en) Les Sénateurs signent un contrat de deux ans avec Kovaliov, article sur le site de la LNH.
  15. (en) « Alexei Kovalev hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database .
  16. (en) « Alexei Kovalev », sur Eliteprospects.com (consulté le 8 octobre 2016).
  17. Alex Kovalev joue au bandy à Mont-Tremblant

Liens externes

  • Portail du hockey sur glace
  • Portail de la Russie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.