Alex Gilbert

Alex Gilbert, né le à Arkhangelsk au Russie est un défenseur de l'adoption néo-zélandaise[1].

Pour les articles homonymes, voir Gilbert.
Alex Gilbert
Alex Gilbert en 2019
Nom de naissance Sasha Alexander Gilbert
Naissance
Arkhangelsk, Russie

En 2013, Gilbert a commencé à chercher ses parents biologiques en Russie avec qui il n'avait aucun lien. Il a réussi à trouver sa mère biologique et ensuite son père biologique, qui ne connaissait pas son existence avant de le contacter en 2013. L'histoire de sa recherche et enfin de la rencontre de ses parents biologiques en Russie a d'abord été diffusée en Nouvelle-Zélande TV en 2014[2],[3].

En 2015, Gilbert a créé le projet d'adoption I'm Adopted qui a aidé d'autres personnes adoptées à travers le monde à partager leurs histoires et à trouver leurs parents biologiques. Le projet donne aux personnes adoptées qui sont à la recherche de leurs parents biologiques ou de leur famille le droit de rechercher leurs liens perdus. Depuis le début du projet, il est disponible en anglais, en russe et en espagnol. En , Gilbert a réintégré son orphelinat à Arkhangelsk pour la première fois après son départ en 1994. Il a également rencontré Anna Kouznetsova[4], la commissaire aux droits de l'enfant du président de la Fédération de Russie[5],[6].

Biographie

En , Gilbert a créé le projet I'm Adopted, pour que d'autres personnes adoptées puissent partager leurs histoires. Le projet est une plateforme qui aide les adoptés du monde entier à partager leurs expériences personnelles en matière d'adoption par le biais des médias sociaux[7]. Le projet vise également à réunir les adoptés pour qu'ils se rencontrent lors de rencontres et d'événements. Le projet est actuellement disponible en anglais, russe et espagnol avec l'aide de contributeurs et de traducteurs du monde entier[8],[9],[10],[11].

À la fin de l'année 2015, Gilbert est apparu sur le programme Let them Talk de la chaîne russe 1TV en soulignant le projet ainsi que ses parents adoptifs néo-zélandais rencontrant ses parents biologiques russes pour la première fois[12],[13]. Depuis le début du projet en 2015, il a partagé plus de 300 histoires écrites ou filmées par des adoptés du monde entier. Gilbert aide également à organiser des groupes de soutien et à rencontrer des gens avec le projet I'm Adopted pour les personnes adoptées. Le projet a été enregistré comme une fiducie de bienfaisance néo-zélandaise début 2017[14],[15],[16],[17].

Notes et références

  1. (ru) « «Я написал ему „ВКонтакте“ с помощью переводчика: Здравствуйте, я думаю, что я ваш сын». Как новозеландец нашел своего биологического отца в Петербурге », SPB, (lire en ligne, consulté le 7 février 2018)
  2. (ru) Галина ОНУЧИНА | Сайт «Комсомольской правды», « Парень из Новой Зеландии встретился в Рыбинске с родной матерью, бросившей его в роддоме », KP.RU - сайт «Комсомольской правды», (lire en ligne, consulté le 7 février 2018)
  3. (ru) « В фонде "Арифметика добра" прошла встреча с автором проекта поиска кровных родителей Алексом Гилбертом | Филантроп », Филантроп, (lire en ligne, consulté le 7 février 2018)
  4. « Русская семья Алекса Гилберта », mirnov.ru, (lire en ligne, consulté le 7 février 2018)
  5. (en) Alexandra Newlove, « Russian adoptee shares stories », NZ Herald, (ISSN 1170-0777, lire en ligne, consulté le 7 février 2018)
  6. (en) Alexandra Newlove, « Adoption project enthrals Russians », NZ Herald, (ISSN 1170-0777, lire en ligne, consulté le 7 février 2018)
  7. (ru) « Усыновленный иностранцами россиянин нашел родителей спустя 23 года », Российская газета, (lire en ligne, consulté le 7 février 2018)
  8. (en) Amelia Wade Reporter, NZ Herald amelia wade@nzherald co nz @AmeliaJWade, « Power of social media: He tracked down his birth parents, now he's helping others », NZ Herald, (ISSN 1170-0777, lire en ligne, consulté le 7 février 2018)
  9. (en) « This website could help you find your birth parents through social media », Topics, (lire en ligne, consulté le 7 février 2018)
  10. (en) « Watch: The moment a Kiwi meets his Russian birth father », Newshub, (lire en ligne, consulté le 7 février 2018)
  11. « Анна Кузнецова: «Помощь приемным детям, которые хотят знать свои русские корни – благородное дело» », Deti GOV, (lire en ligne, consulté le 7 février 2018)
  12. (ru) « «Мама сама из детдома, поэтому ей казалось нормальным меня отдать»: Новозеландец Алекс Гилберт — о том, как искал своих русских биологических родителей. И нашел! », Meduza, (lire en ligne, consulté le 7 février 2018)
  13. (ru) « Новые серии фильма Катерины Гордеевой – о тайне усыновления и возвратах сирот | Милосердие.ru », Милосердие.ru, (lire en ligne, consulté le 7 février 2018)
  14. (en) « 'I'm Adopted' project helps Kiwi adoptees find their Russian birth parents », sur Stuff (consulté le 7 février 2018)
  15. (ru) « Алекс Гилберт: приемным детям главное не врать », РИА Новости, 20171101t0913+0300z (lire en ligne, consulté le 7 février 2018)
  16. « Adopted New Zealand man tracks down parents in Russia », Mail Online, (lire en ligne, consulté le 7 février 2018)
  17. Zahra Mulroy, « This man's 9000 mile journey to meet his birth mum ended with a surprise twist », mirror, (lire en ligne, consulté le 7 février 2018)

Publications

  • 2014 : My Russian Side
  • 2018 : I'm Adopted

Liens externes

  • Portail de la Nouvelle-Zélande
  • Portail de la société
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.