Alex Proyas

Alex Proyas est un réalisateur, producteur et scénariste australien, né le à Alexandrie.

Alex Proyas
Alex Proyas en 2016
Naissance
Alexandrie ( Égypte)
Nationalité Australien
Profession Réalisateur, producteur, scénariste
Films notables The Crow
Dark City
I, Robot

Biographie

Né à Alexandrie en 1963 de parents d'origine grecque[précision nécessaire], Alex Proyas émigre vers l'Australie à l'âge de 3 ans[1]. Il entre à l'Australian Film and Television School de Sydney à 17 ans. Il y réalise un court-métrage qui reçoit de nombreux prix, et fonde aussitôt sa propre société de production : Meaningful Eye Contact. Il devient l'un des réalisateurs de clips les plus importants des années 1980 et 1990, et travaille pour INXS, Fleetwood Mac, Joe Jackson, Cutting Crew, Yes, etc. Il travaille également dans la publicité et réalise de nombreuses campagnes pour Nike, Coca-Cola, Nestea, Swatch, Nissan, etc.

Son premier long métrage, Spirits of the Air, Gremlins of the Cloud, sort en 1989. Mais c'est avec The Crow en 1994 qu'il se fait vraiment remarquer. Très critiqué, le film devient culte pour de nombreux adorateurs du comics d'origine. Le film défraye également la chronique à cause de la mort de Brandon Lee au cours du tournage (tué par un fragment de balle réelle resté coincé dans un pistolet chargé à blanc qui avait servi peu de temps avant avec de vraies balles).

En 1994, Book of Dreams: Welcome to Crateland est sélectionné à Cannes en compétition pour la Palme d'or du court métrage.

En 2008, Dark City, ressort en Blu-ray et DVD dans une édition Director's cut.

Filmographie

Courts métrages

  • 1980 : Neon
  • 1980 : Groping
  • 1981 : Strange Residues (film d'étudiant)
  • 1981 : Spineless (film)
  • 1994 : Book of Dreams: Welcome to Crateland
  • 1995 : Book of Dreams: Dream 7 - Ruben's Dream

Longs métrages

Clips musicaux

Liens externes

Notes et références

  1. Kurt Lancaster et Thomas J. Mikotowicz, Performing the Force: Essays on Immersion Into Science-Fiction, Fantasy and Horror Environments, McFarland & Company, , 61 p. (lire en ligne)
  • Portail du cinéma
  • Portail de la réalisation audiovisuelle
  • Portail de la science-fiction
  • Portail de l’Australie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.