Alexandre Deberny

Lucien Charles Alexandre Deberny est un fondeur de caractères typographiques né à Neuilly-sur-Seine le [1] et mort à Montmorency le [2]. Il se consacra au sauvetage d'une partie de l'imprimerie d'Honoré de Balzac.

Alexandre Deberny
Biographie
Naissance
Décès
(à 72 ans)
Montmorency
Activité

Madame de Berny, sa mère, était alors amenée à régler les dettes contractées par la gestion malheureuse de Balzac ; elle fit entrer son fils dans la nouvelle entreprise de fonderie de caractères Balzac-Deberny et Terrier[3] qui devint florissante sous la direction d'Alexandre Deberny.

Avec son fils adoptif, Charles Tuleu, qu'il instruisit des techniques de création, de gravure et de fonderie, Deberny mena l'affaire de main de maître.

En 1921, Girard succéda à Tuleu, la fonderie de caractère devenant alors Girard et Cie jusqu'en 1923, date à laquelle fut créée l’entreprise Deberny et Peignot, qui devait durer jusqu'en 1970[4].

Alexandre Deberny était également saint-simonien ; il fut l'un des organisateurs des retraites ouvrières et il institua, après Leclaire, la participation du personnel aux bénéfices[5].

Notes et références

  1. Archives des Hauts-de-Seine, acte de naissance no 9 dressé le 16 février 1809, vue 6/40.
  2. Archives du Val-d'Oise, cote 3E 118/59, acte de décès no 46, vue 19/149.
  3. Cf. André Maurois, Prométhée ou la vie de Balzac, Hachette, , « VIII. Homme d'action dans l'imaginaire », p. 125.
  4. Larousse encyclopédique, vol. III, p. 975.
  5. Note p. 400 du recueil Les Secrets de la princesse de Cadignan, où Honoré de Balzac dédicace « Madame Firmiani » : « À mon cher Alexandre de Berny. Son vieil ami. Balzac. »
  • Portail de l’écriture
  • Portail de la France au XIXe siècle
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.