Alfonso Dastis

Alfonso María Dastis Quecedo, né le à Jerez de la Frontera, est un diplomate et homme d'État espagnol proche du Parti populaire (PP).

Alfonso Dastis

Alfonso Dastis en .
Fonctions
Ministre espagnol des Affaires étrangères
et de la Coopération

(1 an, 7 mois et 3 jours)
Président du gouvernement Mariano Rajoy
Gouvernement Rajoy II
Prédécesseur José Manuel García-Margallo
Successeur Josep Borrell
Biographie
Nom de naissance Alfonso María Dastis
Quecedo
Date de naissance
Lieu de naissance Jerez de la Frontera (Espagne)
Nationalité Espagnole
Parti politique Indépendant
Profession Diplomate

Ministres des Affaires étrangères d'Espagne

Il est ministre des Affaires étrangères et de la Coopération entre le et le .

Biographie

Débuts professionnels et ascension

Après avoir obtenu une licence en droit, il rejoint le corps diplomatique en .

Il exerce diverses fonctions, notamment conseiller exécutif du ministre des Affaires étrangères, conseiller à la représentation permanente auprès de l'ONU conseiller au cabinet du président du gouvernement.

Haut responsable diplomatique

Il est nommé le directeur de l'unité d'appui du comité organisateur de la présidence espagnole du Conseil de l'Union européenne en 2002 avec rang de sous-secrétaire par le président du gouvernement José María Aznar[1]. Le , il est promu aux fonctions de secrétaire général des Affaires européennes du ministère des Affaires étrangères par la nouvelle ministre Ana Palacio[2].

Lorsque les socialistes reviennent au pouvoir, il se trouve relevé de ses responsabilités le par le successeur de Palacio, Miguel Ángel Moratinos[3]. À peine deux mois plus tard, il est choisi comme nouvel ambassadeur d'Espagne aux Pays-Bas[4]. Moratinos le démet cependant de cette fonction le [5].

Après que les conservateurs ont retrouvé la direction du gouvernement, il est désigné le ambassadeur représentant permanent de l'Espagne auprès de l'Union européenne par le nouveau chef de la diplomatie José Manuel García-Margallo[6].

Ministre des Affaires étrangères

Le , Alfonso Dastis est nommé à 61 ans ministre des Affaires étrangères et de la Coopération dans le second gouvernement minoritaire de Mariano Rajoy[7]. Perçu comme un expert discret, il est présenté comme un négociateur très habile, disposant d'un grand prestige et d'une haute considération auprès de l'Union européenne[8].

Le , il est réprouvé par le Congrès des députés pour sa gestion de l'accueil des réfugiés en Espagne[9].

Retour dans la diplomatie

Proposé par le nouveau ministre des Affaires étrangères, Josep Borrell, au poste d'ambassadeur en Italie, sa désignation est entérinée par le conseil des ministres du . Il entre en fonction le après publication du décret de nomination au Bulletin officiel de l'État[10]. Il devient également chef de la légation diplomatique à Saint-Marin le suivant[11].

Notes et références

  1. (es) Présidence du gouvernement, « Real Decreto 1508/2000, de 1 de septiembre, por el que se nombra Director de la Unidad de Apoyo del Comité Organizador de la Presidencia Española de la Unión Europea a don Alfonso María Dastis Quecedo. », sur boe.es/, (consulté le 4 novembre 2016).
  2. (es) Ministère des Affaires étrangères, « Real Decreto 930/2002, de 6 de septiembre, por el que se nombra Secretario general de Asuntos Europeos a don Alfonso María Dastis Quecedo. », sur boe.es/, (consulté le 4 novembre 2016).
  3. (es) Ministère des Affaires étrangères, « Real Decreto 585/2004, de 19 de abril, por el que se dispone el cese de don Alfonso María Dastis Quecedo como Secretario General de Asuntos Europeos. », sur boe.es/, (consulté le 4 novembre 2016).
  4. (es) Ministère des Affaires étrangères, « Real Decreto 1574/2004, de 25 de junio, por el que se designa Embajador de España en el Reino de los Países Bajos a don Alfonso María Dastis Quecedo. », sur boe.es/, (consulté le 4 novembre 2016).
  5. (es) Ministère des Affaires étrangères, « Real Decreto 1146/2007, de 31 de agosto, por el que se dispone el cese de don Alfonso Dastis Quecedo como Embajador de España en el Reino de los Países Bajos. », sur boe.es/, (consulté le 4 novembre 2016).
  6. (es) Ministère des Affaires étrangères, « Real Decreto 1925/2011, de 30 de diciembre, por el que se designa Embajador Representante Permanente de España ante la Unión Europea a don Alfonso María Dastis Quecedo. », sur boe.es/, (consulté le 4 novembre 2016).
  7. (es) Présidence du gouvernement, « Real Decreto 417/2016, de 3 de noviembre, por el que se nombran Ministros del Gobierno. », sur boe.es/, (consulté le 4 novembre 2016).
  8. (es) Pablo R. Suanzes, « Alfonso Dastis, la voz de Rajoy en la Unión Europea », sur elmundo.es/, (consulté le 4 novembre 2016).
  9. (es) « El Congreso reprueba a Zoido y Dastis por incumplir la cuota de acogida de refugiados. », sur La Vanguardia, (consulté le 25 octobre 2017).
  10. (es) Ministère des Affaires étrangères, « Real Decreto 1144/2018, de 7 de septiembre, por el que se designa Embajador de España en la República Italiana a don Alfonso María Dastis Quecedo. », sur boe.es/, (consulté le 4 novembre 2018).
  11. (es) Ministère des Affaires étrangères, « Real Decreto 1367/2018, de 2 de noviembre, por el que se designa Embajador de España en la República de San Marino a don Alfonso María Dastis Quecedo. », sur boe.es/, (consulté le 4 novembre 2018).

Voir aussi

Article connexe

  • Portail de la politique en Espagne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.