Alliance for Open Media

L'organisation à but non lucratif Alliance for Open Media, abrégée parfois AOMedia ou AOM, littéralement alliance pour un média ouvert a pour ambition de développer un format vidéo ouvert et gratuit, en réponse au H.265/HEVC[1],[2]. Les fondateurs sont Amazon, Cisco, Google, Intel, Microsoft, Mozilla Foundation, et Netflix[1],[2]. Cette alliance vise à éviter des guerres de brevets et de licences qui sont un frein à l'innovation. En , AOM propose AV1, un codec sous licence Apache, en utilisant des éléments de Daala, Thor, et VP9[3],[4].

Pour les articles homonymes, voir AOM.
Alliance for Open Media
Histoire
Fondation
1er septembre 2015
Cadre
Type
Siège social
Organisation
Fondateurs
Produit
Site web

Historique

Le lancement de l'Alliance for Open Media a été annoncé le , et vise à rendre son format vidéo disponible en 2017[2],[5].

Le , l'Alliance for Open Media a annoncé que AMD, ARM et NVIDIA l'avaient rejointe[6].

Le , Chips&Media, Inc, une société proposant de la vidéo sur IP, rejoint à son tour l'organisation[7].

En , VideoLAN qui édite VLC annonce rejoindre la fondation[8],[9].

En , Hulu annonce rejoindre l'alliance, et préférer le codec AV1 au lieu de H.265[10].

En , l'entreprise Facebook rejoint également le groupe, avec le niveau d'engagement « membre fondateur », et vise à faciliter l'adoption des codecs sur son réseau social[11],[12].

En , Apple rejoint le consortium[13], avec le statut de membre fondateur[14]. Cependant, Apple intègre le format HEVC dans ses produits [15],[16][Lesquels ?].

En Samsung Electronics rejoint également l'Alliance for Open Media[17].

En , le groupe Tencent rejoint le consortium, avec l'objectif d'améliorer AV1 pour les contenus 4K et 8K diffusés par contournement[18].

Membres

AOMedia Video

Le découpage en « T » d'un élément est une innovation de VP10, reprise par AV1.

L'organisation développe un codec vidéo : AOMedia Video, ou AV1, pour des usages liés à Internet tels que le streaming ou WebRTC, dont la version finale pourrait être publiée au premier trimestre 2017. Ce codec serait principalement basé sur VP9, avec des améliorations issues de Daala et Thor[21]. Son but est d'être standardisé par l'Internet Engineering Task Force (IETF)[22]. Le consortium a présenté une liste de critères que doit remplir le nouveau standard vidéo[23], qui doit remplacer VP9 de Google, et concurrencer H.265/HEVC du Moving Picture Experts Group.

Son objectif est d'être 25% plus efficace que le concurrent HEVC[23]. Au début de , ses performances étaient similaires, en mesurant le PSNR-HVS-M.[24]. AV1 est utilisable avec le codec audio Opus, et vise à être implémenté dans une prochaine version de WebM pour la vidéo HTML5 et le WebRTC[25].

Adoption

Après la finalisation du standard, prévue d'abord avant [26], puis au quatrième trimestre 2017[27], les premières puces et composants physiques compatibles devraient être proposés dans les 12 mois suivant cette finalisation.

YouTube, le service de vidéo appartenant à Google, a déclaré vouloir utiliser AV1 le plus rapidement possible, en commençant par les vidéos avec la plus haute résolution, dans les 6 mois après la finalisation du format[28].

De même que VP9, AV1 devrait fonctionner de pair avec WebM et Opus. Les principaux navigateurs internet, comme Google Chrome, Microsoft Edge ou Mozilla Firefox devraient donc en assurer le support. Safari d'Apple et Internet Explorer pourraient cependant ne pas être compatibles AV1.

En , on estime que les caractéristiques d'AV1 seront définitives au de la même année. L'utilisation du codec par YouTube et Netflix devrait alors suivre rapidement, puis l'implémentation physique devrait plus de temps[29].

À la fin de , la version nightly de Firefox permet l'utilisation du codec AV1 sur une page de démonstration présentée en partenariat avec Bitmovin[30],[31].

Le , la version 1.0 du codec AV1 est publiée[4].

En , Intel et Netflix annoncent qu'ils travaillent ensemble au sein d'AOMedia sur le codec vidéo haute performance AV1, qui rendra le standard viable sur le plan commercial. Leur technologie commune s'appelle Scalable Video Technology for AV1 (SVT-AV1)[32].

Format d'image

Le consortium Alliance for Open Media travaille également sur un nouveau format d'image, avec de meilleures performances que l'actuel JPEG, et qui s'inscrirait en concurrence du format HEIF promu par Apple[33].

Notes et références

  1. « Alliance for Open Media established to deliver next-generation open media formats », Alliance for Open Media, (consulté le 5 septembre 2015)
  2. Stephen Shankland, « Tech giants join forces to hasten high-quality online video », CNET, (consulté le 1er septembre 2015)
  3. (en) David Bryant, « Forging an Alliance for Royalty-Free Video », Mozilla Foundation, (lire en ligne, consulté le 1er septembre 2015)
  4. (en) Lucian Armasu, « Next-Generation And Royalty-Free AV1 Video Codec Is Released », sur Tom's hardware, (consulté le 29 mars 2018)
  5. (en) Jan Ozer, « Amazon, Google, and More Working on Royalty-Free Codec », StreamingMedia.com, (lire en ligne, consulté le 2 septembre 2015)
  6. (en) « The Alliance for Open Media Welcomes New Members and Announces Availability of Open Source Video Codec Project », Alliance for Open Media, (lire en ligne, consulté le 26 avril 2016)
  7. http://www.design-reuse.com/news/40773/chips-media-alliance-for-open-media.html
  8. « #LeBrief : Multiples annonces chez AMD, GT 1030 pour NVIDIA, SFR Studio d'ici l'été », sur nextinpact, (consulté le 17 mai 2017)
  9. (en) « VideoLAN Joins the Alliance for Open Media », (consulté le 17 mai 2017)
  10. David Feugey, « Hulu adopte le format vidéo AV1 de l’Alliance for Open Media », sur Silicon.fr, (consulté le 5 juillet 2017)
  11. Pierrick Arlot, « Codage vidéo : Facebook rallie l’Alliance for Open Media aux côtés d'Amazon, Google et Netflix », sur L'embarqué, (consulté le 8 décembre 2017)
  12. (en) « Alliance for Open Media Welcomes Facebook to Its Board as Founding Member », (consulté le 8 décembre 2017)
  13. Mathieu Chartier, « Compression vidéo en ligne : Apple rejoint l'Alliance for Open Media », sur Les Numériques, (consulté le 6 janvier 2018)
  14. Mickaël Bazoge, « Vidéo : Apple rejoint l'alliance pour l'AV1, concurrent du HEVC », sur i génération, (consulté le 6 janvier 2018)
  15. (en-US) « Apple Embraces HEVC: What this Means for the Codec Market – Streaming Learning Center », TV Tech Industry News, (lire en ligne, consulté le 19 janvier 2018)
  16. Jan Ozer, « Apple Embraces HEVC: What Does it Mean for Encoding? - Streaming Media Magazine », Streaming Media Magazine, (lire en ligne, consulté le 19 janvier 2018)
  17. (en) Stephen Shankland, « Samsung throws its weight behind open video standard AV1 », (consulté le 9 avril 2019).
  18. (en) George Bevir, « Tencent joins AV1 codec group Alliance for Open Media », sur ibc.org, (consulté le 9 octobre 2019).
  19. (en) « Argon Design joins AOM », sur argondesign.com, .
  20. (en) « Hulu Joins The Alliance for Open Media », sur hulu.com, .
  21. (en) Jan Ozer, « A Progress Report: The Alliance for Open Media and the AV1 Codec », StreamingMedia.com, (lire en ligne, consulté le 26 avril 2016)
  22. Rick Merritt (EE Times), 30 June 2016: Video Compression Feels a Pinch
  23. (de) Sebastian Grüner, « Der nächste Videocodec soll 25 Prozent besser sein als H.265 », golem.de, (consulté le 1er mars 2017)
  24. (de) Sebastian Grüner, « Freie Videocodecs teilweise besser als H.265 », golem.de, (consulté le 1er mars 2017)
  25. (en-US) Tsahi Levent-Levi, « WebRTC Codec Wars: Rebooted », BlogGeek.me, (consulté le 1er mars 2017) : « The beginning of the end of HEVC/H.265 video codec »
  26. (en) « A Progress Report: The Alliance for Open Media and the AV1 Codec », Streaming Media Magazine, (lire en ligne, consulté le 13 avril 2016)
  27. https://fosdem.org/2017/schedule/event/om_av1/
  28. (en) Jan Ozer, « What is AV1? » [archive du ], sur Streaming Media, Information Today (en), (consulté le 26 novembre 2016) : « ... Once available, YouTube expects to transition to AV1 as quickly as possible, particularly for video configurations such as UHD, HDR, and high frame rate videos ... Based upon its experience with implementing VP9, YouTube estimates that they could start shipping AV1 streams within six months after the bitstream is finalized. ... »
  29. (en) Jan Ozer, « AV1: A Status Update », sur StremingMedia, (consulté le 7 septembre 2017)
  30. Gilbert KALLENBORN, « Firefox défie Apple avec un codec taillé pour la 4K sur le Web », sur 01net,
  31. (en) « MPEG-DASH Adaptive Streaming with AV1 by Mozilla and Bitmovin », sur Bitmovin (consulté le 29 janvier 2018)
  32. (en) « Intel, Netflix team up to deliver AV1 codec for visual workloads », sur FierceVideo (consulté le 28 avril 2019)
  33. Stéphane le calme, « Des membres de l'AOMedia travaillent sur un format d'image concurrent du HEIF », sur Développez.com,
  • Portail des associations
  • Portail d’Internet
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.