Allocation supplémentaire d'invalidité

L’allocation supplémentaire d'invalidité (Asi) est une prestation sociale française qui a remplacé, depuis 2006, l'allocation supplémentaire du minimum vieillesse[1]. Elle est destinée à certaines personnes invalides ayant une pension de retraite ou une pension d'invalidité mais n'ayant pas atteint l'âge légal de départ en retraite. Au , la pension s'élevait à 403,76 euros par mois pour une seule personne et à 666,27 euros pour les couples mariés dont chacun des conjoints est bénéficiaire[2]. Une hausse de 0,3% a été appliquée au faisant passer à 405,38 euros le montant de l'Asi pour une seule personne et à 668,93 euros pour un couple de bénéficiaires[3].

Conditions d'attribution

Afin de pouvoir bénéficier de l'Asi, il faut remplir quatre conditions[4] :

  • résider en France de manière régulière,
  • être titulaire d'une pension d'invalidité ou de vieillesse,
  • avoir une incapacité permanente réduisant la capacité de travail de 23,
  • avoir un revenu inférieur à 8 424,05 euros pour une personne seule, et 14 755,32 pour un couple.

Sources

Références

  1. Asi - 23 octobre 2014
  2. « Allocation supplémentaire d'invalidité 2016 (ASI) », sur commentcamarche.net, (consulté le 13 janvier 2016)
  3. « L'allocation supplémentaire d'invalidité », ameli.fr, (lire en ligne)
  4. Asi - 14 avril 2014

Bibliographie

Article connexe

  • Portail des politiques sociales
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.