Almazán

Almazan est une ville d'Espagne à 27km au sud-ouest de Soria, sur le Duero.

Almazán

Almazán

Héraldique

Drapeau

L’église Saint-Michel d'Almazán (es)
Administration
Pays Espagne
Statut Commune
Communauté autonome  Castille-et-León
Province  Province de Soria
Comarque Almazán
Maire Ángel Núñez Ureta (Parti socialiste ouvrier espagnol)
Code postal 42200
Démographie
Gentilé (es) Adnamantino, Adnamantina
Population 5 489 hab. ()
Densité 33 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 29′ 00″ nord, 2° 32′ 00″ ouest
Altitude 960 m
Superficie 16 653 ha = 166,53 km2
Divers
Saint patron Jesus Nazaréen
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Espagne
Almazán
Géolocalisation sur la carte : Espagne
Almazán
Liens
Site web www.almazan.es

    Étymologie

    Son nom vient de l'arabe avec la signification de "le fortifié". Le gentilé adnamantino a relation avec le nome Adnumantia, donné par les Romains. Ce nom veut dire à Numance, car la ville est situé dans la route à la ville numantine.

    Éléments d'histoire

    Moyen Âge

    Les Hospitaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem y ont établi une commanderie au XIIIe siècle[1] implantée autour de l'église Saint-Jean d'Acre d'Almazán dont la donation remonte au siècle précédent et il y avait également une commanderie du même ordre à Soria[2],[3].

    Un traité de paix entre Pierre IV, roi d'Aragon, et Henri de Trastamare, roi de Castille, y fut signé en 1375.

    Personnalité

    Sources

    • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

    Notes et références

    1. Un commandeur est attesté dès 1229 (Ayala Martínez 1999, p. 31, note 173).
    2. (es) Carlos de Ayala Martínez, « La Orden Militar de San Juan en Castilla y León: los Hospitalarios al norte del Sistema Central (siglos XII-XIV) », Historia. Instituciones. Documentos, no 26, , p. 11,31,40 (lire en ligne)
      On parle de la maison de l'Hôpital de Soria ainsi que de la seigneurie de Ágreda. Un commandeur de ces trois lieux est connu en 1243.
    3. (es) Olga Pérez Mónzon, « La presencia sanjuanista en la provincia de Soria », Celtiberia, no 76, , p. 215-235
    • Portail de Castille-et-León
    • Portail de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.