Almo

Né à Paris le 1er mars 1964, Almo est un auteur/compositeur/interprète français.

Almo
Naissance
Paris
Activité principale Auteur, Compositeur, Interprète, Producteur
Genre musical Soul
Instruments Piano
Labels Unlocked Music
Site officiel www.unlockedmusic.com

Biographie

Les débuts

Né dans une famille où la musique est omniprésente, Almo se met au piano à l’âge de cinq ans et comprend très vite qu’il sera musicien. Chez lui, on écoute beaucoup les Beatles, Stevie Wonder, Elton John, Marvin Gaye ou James Taylor, des artistes qui seront au cœur de son inspiration[1].

À 14 ans, Almo suit souvent son frère musicien Michel Laurent qui enregistre au Studio Ferber. René Ameline, son fondateur, ouvre les portes de son studio pour qu’Almo y enregistre ses maquettes et décide de le produire. Almo a 16 ans quand son premier disque sort chez AZ.

Puis il saisit la chance de partir à Boston (États-Unis), au Berklee College of Music qui lui offre une bourse pour mener ses études[2]. Il y découvre le Jazz, la scène, et de nombreux musiciens venant du monde entier.

De retour en France quelques années plus tard, Almo cherche une signature dans les maisons de disques, enchaîne les expériences : compositeur de musique de pub et de film[3], bruiteur, directeur musical. Il continue évidemment à écrire des chansons, à les enregistrer.

Création du label

En 2004, il fonde son propre label, « Unlocked Music »[1],[4], sur lequel il sort son premier album « Unlocked [4]». Co-produit avec le batteur Bruce Cherbit (Studio Audiolane), cet album est enregistré dans les conditions live avec les musiciens Guy Nsangue (basse), Patrick Goraguer (claviers) et Éric Löhrer (guitare). Almo confie les textes des chansons à Andrew Crocker, auteur américain et trompettiste de jazz.

Son deuxième album, « Eleven Love Inventions » (Unlocked Music/O+/Harmonia Mundi), sort en 2007. En juin 2014, Almo sort un E.P. 4 titres «Conscious Soul» (Unlocked Music/Believe)[5],[6].

Almo est un artiste « non signé » qui crée la surprise[7],[8],[9],[10],[11],[12].

Il est bien accueilli par les médias qui l’invitent à chanter en live à la radio (Radio Nova, France Inter, France Culture[13], Fun Radio, Génération 88.2) et à la télévision (Canal +, France 5, France Ô, Direct 8, LCI). Il est notamment invité par Manu Katché à chanter en live dans son émission One Shot Not sur Arte.

Sur iTunes, l’album « Unlocked » se classe no 3 des ventes Soul. Almo défend son projet sur des scènes parisiennes[14],[15] ainsi qu’en première partie d’artistes comme Raphaël Saadiq, Dwele et José Feliciano.

Almo est toujours indépendant dans ses projets musicaux. Il produit actuellement son 4e album qui sortira en 2020.

Discographie

  • 2004 : Unlocked (Unlocked Music/ 2Good)
  • 2007 : Eleven Love Inventions (Unlocked Music/O+/ Harmonia Mundi)
  • 2014 : Conscious Soul, E.P. (Unlocked Music/Believe)

Musique de film

  • 2005 : B.O. du long métrage « Le Souffleur », réalisé par Guillaume Pixie (Europa Corp.)

Doublage

Il partage sa vie entre la musique et l’écriture d’adaptation pour le cinéma et la télévision en tant qu’auteur de versions françaises pour le doublage. Il travaille pour Warner, Paramount, Disney, Pathé, Amazon, HBO, Netflix et Apple. Il a notamment écrit les dialogues français de dessins animés (Les Merveilleuses Mésaventures de Flapjack, The Looney Tunes Show, Teen Titan Go…), de séries (Fargo, Looking, The Leftovers, Show Me a Hero, Counterpart, Messiah, Avenue 5...), et de films cinéma (Wet Hot American Summer, Palo Alto, Pride, Anomalisa, Booksmart, The Disaster Artist, The Banker, Marriage Story).

Notes et références

  1. Jazz Radio, « Jazz Radio », sur Jazz Radio, (consulté le 9 janvier 2020)
  2. (en) 899 Boylston Street Boston et MA 02115 United States See map: Google Maps, « Berklee Today | Berklee College of Music », sur www.berklee.edu (consulté le 12 janvier 2020)
  3. B.O. du long métrage « Le Souffleur », réalisé par Guillaume Pixie (Europa Corp.)
  4. « Almo Singer songwriter », sur www.unlockedmusic.com (consulté le 9 janvier 2020)
  5. Frédéric Adrian, « Soul Planet », Soul Bag Magazine, (ISSN 0398-9089)
  6. « Almo chante la soul comme un black », sur ladepeche.fr (consulté le 10 janvier 2020)
  7. Olivier Bride, « Almo, alerte talent », Guitariste Magazine, avril 2004 n°166, p. 96 (ISSN 0953-7023)
  8. Yves Jeaglé, « Almo, soul et sensuel », sur leparisien.fr, (consulté le 9 janvier 2020)
  9. Bernard Loupias, « Le Guide », Le Nouvel Observateur, du 16 au 22 septembre 2004 - n° 2080, p. 142 (ISSN 0029-4713)
  10. « Système D », Rolling Stone, septembre 2004 - n°021, p. 10 (ISSN 1764-1071)
  11. Dr Mapouka, « Almo, Unlocked », Soul R&B, septembre/ octobre 2004 - n° 15 (ISSN 1636-3272)
  12. Sandie Ornat, « Unlocked, Almo », Groove Magazine, décembre 2004 - n°86, p. 96
  13. « CULTURES URBAINES : Rachid DJAIDANI / ALMO / Expoxition Véronique Joumard », sur France Culture (consulté le 9 janvier 2020)
  14. Anna Topaloff, « Almo en concert », Marianne, du 1er au 7 décembre 2007, p. 65 (ISSN 1275-7500)
  15. Olivier Bride, « Almo, la scène Bastille », Guitarist Magazine, juillet- août 2004 - n°169 s, p. 102 (ISSN 0953-7023)

Article connexe

Liens externes

Notices d’autorité


  • Portail de la musique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.