Alouchta

Alouchta (en ukrainien et russe Алушта ; en tatar de Crimée Aluşta ; en grec : Alouston) est une station balnéaire criméenne sur la mer Noire. Elle a été rattachée en 2014 à la République de Crimée, à la suite de l'annexion de la République autonome de Crimée ukrainienne par la Russie. Alouchta est le chef-lieu administratif de la municipalité d'Alouchta. Sa population s'élevait à 28 418 habitants en 2013.

Alouchta

Héraldique

Drapeau

Bâtiment de l'administration municipale
Administration
Pays Russie
Ukraine
Gouverneur Stanislav Kopot
Code postal 298500 — 298519
Démographie
Population 28 295 hab. (2014)
Densité 41 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 40′ nord, 34° 24′ est
Altitude 50 m
Superficie 69 830 ha = 698,3 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Ukraine
Alouchta
Géolocalisation sur la carte : Russie
Alouchta
Géolocalisation sur la carte : Crimée
Alouchta

    Géographie

    Alouchta est située sur la mer Noire, au sud-est de la péninsule de Crimée, à 27 km de Yalta.

    Histoire

    La ville a été fondée au VIe siècle par l'empereur Justinien. Elle s'appelait Alouston (Αλουστον) sous l'Empire byzantin et Lusta sous la domination génoise.

    Adam Mickiewicz a dédié deux de ses Sonnets de Crimée (1826) à Alouchta.

    Il existe à Alouchta des vestiges d'une tour de défense byzantine et une forteresse génoise du XVe siècle.

    Au cours de la Seconde Guerre mondiale, fin 1941, environ 300 juifs de la ville et des environs sont assassinés lors d'exécutions de masse perpétrées par un Einsatzgruppen[1].

    Population

    Recensements (*) ou estimations de la population[2] :

    Évolution démographique
    1805 1923 1926 1939 1959 1970
    2083 7714 8068 79913 19322 016
    1979 1989 2001 2011 2012 2013
    28 54736 41329 78128 91928 64228 418

    Transports

    Alouchta est reliée par le Trolleybus de Crimée à Simferopol (45 km) et à Yalta (41 km). La ligne franchit les monts de Crimée au col d'Angarskyï (altitude 752 m).

    Jumelage

    Galerie

    Notes et références

    Liens externes

    • Portail de l’Ukraine
    • Portail de la Russie
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.