Alphabet scientifique des langues du Gabon

L’alphabet scientifique des langues du Gabon (ASG) est un ensemble de règles orthographiques, créé en 1989, pour les langues du Gabon[1],[2]. Cet alphabet est fondé sur alphabet latin et utilise des lettres supplémentaires. En , le Séminaire sur les travaux sur l’orthographe des langues gabonaises publie un nouvel alphabet[3].

Graphèmes

Alphabet scientifique des langues Gabon
Majuscules
ABCDÐ ƎEƐFG ƔHIƷJ KɁLMN
Minuscules
abcdð ǝeɛfg ɣhiʒj kʔlmn
Valeurs phonétiques
/a//b////d//ð/ /ə//e//ɛ//f//ɡ/ /ɣ//h//i//ʒ/// /k//ʔ//l//m//n/
Majuscules
ŊƆOPR ɌSƩTU VW XYZ
Minuscules
ŋɔopr ɍsʃtu vw xyz
Valeurs phonétiques
/ŋ//ɔ//o//p//r/ /ɾ//s//ʃ//t//u/ /y//v//β//w//ɥ/ /x//j//z/

Des voyelles centralisées non clairement incluses dans l’alphabet peuvent être écrites à l’aide d’un trait inscrit : /ɨ/ ou /ʉ/, avec  Ɨ ɨ, Ʉ ʉ  ou un seul des deux. Les consonnes palatalisées /ɲ/, //, //, etc sont retranscrites avec des digrammes  ny, ty, dy, ... . Les consonnes labio-vélaires sont retranscrites avec les digrammes  kp, gb . Des consonnes affriqués sont aussi retranscrites avec des digrammes  pf, bv, ts, dz .

Les tons sont indiqués à l’aide de diacritique au-dessus des voyelles :

  • infra-bas :  ȁ, ǝ̏, ȅ, ɛ̏, ȉ, ɔ̏, ȍ, ȕ, ɨ̏, ʉ̏ 
  • bas :  à, ǝ̀, è, ɛ̀, ì, ɔ̀, ò, ù, ɨ̀, ʉ̀ 
  • moyen :  ā, ǝ̄, ē, ɛ̄, ī, ɔ̄, ō, ū, ɨ̄, ʉ̄ 
  • haut :  á, ǝ́, é, ɛ́, í, ɔ́, ó, ú, ɨ́, ʉ́ 
  • supra-haut :  a̋, ǝ̋, e̋, ɛ̋, i̋, ɔ̋, ő, ű, ɨ̋, ʉ̋ 
  • haut abaissé :  a̍, ǝ̍, e̍, ɛ̍, i̍, ɔ̍, o̍, u̍, ɨ̍, ʉ̍ 
  • descendant :  â, ǝ̂, ê, ɛ̂, î, ɔ̂, ô, û, ɨ̂, ʉ̂ 
  • montant :  ǎ, ǝ̌, ě, ɛ̌, ǐ, ɔ̌, ǒ, ǔ, ɨ̌, ʉ̌ 

La nasalisation est indiquée à l’aide d’une tilde souscrite, par exemple :   . Les voyelles longues ont une graphie doublée :  aa, ǝǝ, ee, ...  ; et les voyelles courtes sont indiquées à l’aide d’une brève souscrite :  a̮, ǝ̮, e̮, ... .

Notes et références

Bibliographie

  • Jean-Marie Hombert, « Présentation de l’Alphabet scientifique (ASG) des langues du Gabon », Revue gabonaise des sciences de l’Homme, no 2 « Actes du séminaire des experts, Alphabet scientifique des langues du Gabon (20/24 février 1989) », , p. 105-112 (lire en ligne)
  • (en) Daniel Franck Idiata, The challenge of using African languages at school, Cape Town, Centre for Advanced Studies of African Society (CASAS), (ISBN 1919932461)
  • J. Kwènzi Mikala, « Yipunu », Revue gabonaise des sciences de l’Homme, Libreville, Université Omar Bongo, no 2 « Actes du séminaire des experts, Alphabet scientifique des langues du Gabon (20/24 février 1989) », , p. 299-306
  • Hugues Steve Ndinga-Koumba-Binza, « Politique linguistique et éducation au Gabon : Un état des lieux », Journal of Education, Mauritius Institute of Education, vol. 4, no 1, , p. 65-78 (lire en ligne)

Voir aussi

  • Portail de l’écriture
  • Portail du Gabon
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.